Ces 5 aliments freinent considérablement l’évolution de la maladie d’Alzheimer

Pas facile de faire un choix parmi ce qu’on nous propose en termes de nourriture. Heureusement, grâce à ce précieux guide, vous allez apprendre à comment vous protéger des pertes de mémoires, et plus spécifiquement de la maladie d’Alzheimer !

Ces 5 aliments freinent considérablement l’évolution de la maladie d’Alzheimer
© Pressesante

Aliments: En ces temps de crise sanitaire, nous devons surveiller ce que l’on mange. Voici 5 aliments qui ont une action positive sur le cerveau.

Ces 5 aliments sont bénéfiques pour votre santé !

À ce jour, les médecins demeurent incapables de trouver un traitement comme la maladie d’Alzheimer. Si vous avez déjà eu des proches qui ont subi les effets de cette pathologie, vous devez être encore sous le choc. Pertes de mémoires pour commencer, accès de violence verbale et physique peuvent également venir mettre de l’huile sur le feu. Ce n’est pas vraiment facile d’accepter que son ami ou son parent finisse son passage terrestre de cette manière. De plus en plus de spécialistes recommandent de mieux surveiller nos aliments. De fait, 5 d’entre eux pourraient avoir des conséquences bénéfiques sur notre organisme, mais aussi nos capacités cérébrales. Sans plus attendre, Objeko fait le point sur cette merveilleuse nouvelle !

Le poisson

Pour nous motiver à manger du poisson, nos grands-mères avaient l’habitude de dire qu’il rendait intelligent. Malheureusement, par fainéantise ou par peur, on se réfugie derrière les arrêtes. Lors de la dégustation de ces aliments, on a toujours la crainte de tomber sur cette dernière. D’ailleurs, pour beaucoup d’enfants, l’animal est pané. Pour les experts de la nutrition, il suffit de regarder sa fiche  pour se rendre compte de ses bienfaits. Les oméga-3 ont un impact positif sur notre santé. Pour en consommer un maximum, nous vous recommandons de choisir ce joli morceau de saumon. Si vous ne savez pas comment le cuisiner ou bien le cuire, n’hésitez pas à suivre les conseils de la rédaction d’Objeko !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par guigui (@guiguilapoiscaille)

Tous les neurologues interrogés par l’équipe d’Objeko sont formels. Ce genre d’aliments influe énormément sur notre mémoire. Une fois chez le marchand de la mer, il faut viser la famille des poissons gras. Nous pensons notamment aux sardines, morceaux de hareng ou encore aux anchois présents sur les pizzas. Oui, vous savez ceux que vous avez pris soin de retirer avant de déguster votre part. Certes, ils sont salés, mais ce qu’ils sont bons pour la santé ! Si vous souhaitez préparer une recette conviviale, on vous propose de vous reposer sur la truite, le thon et le maquereau.  De l’avis des spécialistes, on devrait en manger d’une à trois par fois par semaine. Vu le budget que cela implique, on comprendra très bien si vous vous limitez aux jours de fête !

Les légumes qui ont les feuilles vertes

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Coffee CREA (@coffeecrea2021)

Avant de commencer à aborder ces aliments, Objeko tient à vous dévoiler les résultats encourageants de l’étude Mind. Tel que son nom l’indique, elle a eu à cœur de tester l’esprit et donc les capacités cérébrales de presque 1 000 volontaires. Après avoir mangé un à deux légumes de ce genre, les fonctions cognitives de ces derniers ont fait un bond en avant puisqu’elles ont rajeuni de onze ans ! C’est incroyable comme la nature a un pouvoir bénéfique sur notre santé.

Comme toujours, Objeko vous recommande de décrypter les nutriments présents dans les feuilles vertes de ces aliments. Cette fois, ce sont les vitamines K et A (bêta-carotène) qui nous sauvent la mise. Si vous arrivez à en manger un par jour, vous gagnez forcément au change ! Pour influencer les enfants, il existe toujours des idées de décoration d’assiette sur la Toile. Une fois réduites sous la forme de purée, ça devrait passer comme une lettre à la Poste !

Les fruits rouges

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cotcot (@la_poupoule_qui_tricote)

Grâce aux anthocyanes des fruits à baies, votre organisme va mieux se porter. Cette fois, c’est une équipe de l’Université d’Harvard qui a pris le temps de démontrer les faits. À hauteur de une voir trois portions de ces aliments rouges, votre cerveau rajeunit de presque 3 ans.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Terre de jardins (@terredejardins)

Attention, la rédaction d’Objeko vous demande de bien laver ces aliments avant de les consommer. Plus que jamais, à cause des pesticides et autres engrais toxiques, vous devez faire preuve de vigilance. Une fois que c’est fait, vous pouvez dormir tranquille !

Les noix, des aliments pas comme les autres !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @lesptitesdiets

Parmi la grande famille des oléagineux, Objeko vous recommande de choisir noix, noisettes ou amandes. En effet, à l’instar des aliments comme les poissons, ils possèdent une dose importante d’oméga-3. C’est une aubaine pour tous ceux qui ont quelques pertes de mémoire et de repères temporels.

Un spécialiste nous suggère même de cibler la noix du Brésil. Grâce à sa teneur élevée en sélénium, on fait des progrès tous les jours. En ce qui concerne les autres aliments, vous devez en inclure au moins trente grammes dans votre quotidien, soit une bonne poignée. Avec un yaourt, c’est encore mieux !

L’huile d’olive

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emeline B. 🧿 (@emelineb_)

Cette matière grasse est souvent citée en exemple dans la culture gastronomique méditerranéenne. En effet, elle a la chance de s’assortir avec toutes sortes d’aliments et de leur donner une saveur incomparable. Alors pourquoi s’en priver davantage ? Même le chanteur Patrick Bruel vient de s’emparer de ce filon juteux. Si vous voulez en savoir plus sur sa reconversion, lisez donc cet article d’Objeko !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par in-gridou voyage (@ingrid_ou)

Certes, la cuisine au beurre a encore le vent en poupe. Cette attitude typiquement française connait ses avantages, mais aussi ses limites. C’est pourquoi, si nous pouvons remplacer cette habitude par une dose d’huile d’olive, nous avons de fortes chances de freiner la progression des maladies cognitives et cardiaques. À bon entendeur !


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.