Ces 5 signes sont révélateurs d’un manque de graisses dans votre alimentation

Les graisses ne sont pas toutes les mêmes. Certaines sont bénéfiques pour notre santé, tandis que d'autres sont néfastes. Objeko vous explique tout de A à Z.

© Jason Leung / Unsplash

Les graisses sont importantes dans notre alimentation, mais pas n’importe lesquelles. En effet, votre organisme a besoin de graisses saines. Découvrez les cinq signes qui prouvent que vous n’en consommez pas assez.

Alimentation : le gras, c’est la vie !

Souvent quand on parle de graisses alimentaires, c’est négatif. En effet, on image qu’on va grossir. Pourtant, ce n’est pas tout à fait vrai et nous en avons besoin dans notre alimentation. Mais, encore faut-il bien les choisir et les intégrer avec modération. Une chose est sûre, elles sont obligatoires dans une alimentation équilibrée. Les graisses sont essentielles pour que votre c*rps fonctionne normalement et une carence peut engendrer des soucis de santé. Dans cet article, nous allons vous partager les 5 signes qui montrent que vous ne mangez pas assez de graisses. Ensuite, nous vous expliquerons leur rôle et quels sont les aliments à privilégier.

Par ailleurs, vous pouvez être victimes de carences à cause d’autres problèmes, comme des maladies inflammatoires de l’intestin, une fibrose kystique, une insuffisance pancréatique, une colectomie ou plus simplement des troubles de l’alimentation. Qu’est-ce qui arrive quand on manque de graisses ?

Une alimentation carencée en vitamines

Les graisses alimentaires permettent à votre c*rps d’absorber les vitamines liposolubles comme les vitamines A, D, E et K. Ainsi, vous pouvez avoir beaucoup d’autres problèmes de santé : infertilité, cheveux secs, dépression, déchaussement des dents, douleurs musculaires, dermatite, ecchymoses… Cela touche l’ensemble de votre organisme.

Les graisses sont importantes pour la peau en général. Elles permettent de conserver une certaine hydratation. Alors, si vous avez une dermatite, des sécheresses cutanées, vous manquez peut-être de graisses dans votre alimentation.

Une mauvaise cicatrisation

Encore une fois, la peau est concernée. En cas d’inflammation ou de blessures, votre c*rps répond moins bien et perturbe la cicatrisation des plaies qui sera plus longue. C’est surtout les vitamines A et D qui sont utiles.

Une chute de cheveux

Les graisses favorisent la croissance des cheveux. Si vous n’en consommez pas assez dans votre alimentation, vous pouvez les perdre. Et cela concerne aussi vos sourcils.

Vous êtes plus souvent malades

Sans graisses, votre système immunitaire est plus faible et donc vous tombez plus souvent malade. Les acides gras, par exemple l’acide alpha linolénique, un oméga-3, et l’acide linoléique, un oméga-6, permettent d’améliorer la croissance de vos cellules immunitaires.

Quels sont tous les atouts des graisses dans l’alimentation ?

Les graisses permettent de mieux absorber les vitamines

Les vitamines A, D, E et K sont liposolubles, ce qui veut dire que votre c*rps ne les absorbe que si vous les mangez avec des graisses en parallèle.

Bon pour le cerveau et la vision

Les acides gras oméga-3, l’acide eicosapentaénoïque (EPA) et l’acide docosahexaénoïque (DHA), aident votre cerveau à être en forme. Elles nourrissent votre système nerveux central et la rétine. Les acides gras ne sont pas fabriqués par votre c*rps, ainsi il faut forcément les prendre dans l’alimentation.

Une meilleure cicatrisation des blessures

C’est parce que les acides gras essentiels aident le sang à mieux coaguler.

Les hormones

On ne s’y attendait pas, mais les graisses saines sont aussi essentielles pour produire les hormones sex*elles, c’est-à-dire la testostérone et les œstrogènes.

Les graisses boostent l’énergie

Chaque gramme de graisse que vous mangez représente environ 9 calories d’énergie. En comparaison, sachez que les glucides ou les protéines ne vous apportent que 4 calories d’énergie.

Alimentation: quels sont les types de graisses dans l’alimentation ?

Il existe quatre catégories de graisses alimentaires : les graisses trans, les graisses saturées, les graisses mono-insaturées et les graisses polyinsaturées.

Graisses trans

Les graisses trans sont les moins bonnes pour notre santé. Elles sont souvent rajoutées dans les aliments pour améliorer le goût et la conservation. Ainsi, elles se trouvent généralement dans les aliments transformés. Vous n’en avez pas besoin dans votre alimentation et vous avez plus de risques d’avoir une maladie cardiaque, un AVC ou du diabète de type 2. On peut citer par exemple les pizzas surgelées, les chips, les gâteaux, les viennoiseries, les aliments frits, la margarine. Pour vérifier si un produit contient des graisses trans, regardez l’étiquette et si vous voyez la présence d’huile hydrogénée, vous pouvez le mettre de côté.

Les graisses saturées

Les graisses saturées sont contenues dans la viande, les œufs et les produits laitiers. Dans votre alimentation, elles ne doivent pas dépasser 10 % de vos calories quotidiennes pour éviter les problèmes cardiaques.

Les graisses mono-insaturées

Les graisses mono-insaturées sont utiles pour diminuer le mauvais cholestérol (LDL). Alors, vous pouvez intégrer dans votre alimentation des huiles végétales (olive, sésame), des fruits secs (noix, amandes), des beurres de noix (cacahuète) et des avocats.

Les graisses polyinsaturées

Elles sont appelées « graisses essentielles ». Il s’agit des oméga-3 qui sont très bénéfiques dans votre alimentation. Ils se trouvent dans tous les poissons gras (saumon, maquereau, sardine), dans les fruits de mer (huître), dans les graines (lin, chia) ou encore une fois dans les noix.

Alimentation: quels sont les conseils pour avoir une alimentation plus équilibrée ?

En gros, prévoyez dans votre alimentation environ 35 % de vos calories de la journée sous forme de graisses. Vous l’aurez compris, avec les quatre types de graisses ci-dessous, elles ne sont pas toutes à intégrer dans votre alimentation. Pas de graisses trans, des graisses saturées avec modération et beaucoup de mono-insaturées et polyinsaturées.