Electricité : Ces appareils à toujours débrancher pour réduire votre facture et faire de grosses économies

Même quand certains appareils ne sont pas actifs, ils ont besoin d'électricité. Le problème, c'est que cela s'ajoute à la facture. Alors qu'il suffit de les débrancher pour voir cette dernière baisser.

© istock

Les experts Rob Bohm et Mark Robson se sont entretenus avec le Daily Mail afin d’aider les consommateurs à payer moins cher l’électricité. Alors que les prix explosent, c’est le moment où jamais pour faire des économies : en ayant enfin les bons réflexes.

De nombreux objets consomment de l’énergie, même éteints!

Les experts sont catégoriques. Nous utilisons beaucoup d’objets, au quotidien, qui ont besoin d’énergie pour fonctionner. Nous pensons à tort que, lorsqu’ils sont éteints, ils ne consomment rien. Mais s’ils sont branchés, alors ils puisent dans l’énergie reçue. La quantité d’énergie utilisée n’est pas énorme, certes. Mais plus il y a d’objets, plus les conséquences se font ressentir sur la facture :

Electricité: « Ces appareils sont partout autour de nous. Nous parlons d’appareils électroménagers, de chargeurs, d’ampoules. Tous ces éléments consomment du courant même lorsqu’ils sont, en théorie, éteints et inutilisés. Individuellement, ils ne consomment pas beaucoup. Mais regroupés ensemble, ils peuvent accumuler quelques centaines d’euros de plus sur la facture annuelle ».

« Par exemple, dans certaines pièces de la maison, nous laissons souvent les chargeurs des téléphones portables branchés, alors même que nous ne chargeons pas notre Smartphone. Beaucoup de gens pensent que c’est inoffensif, mais c’est un tort de le croire. En vérité, il faut bien comprendre que les chargeurs consomment une énergie constante, même lorsqu’ils ne chargent pas un téléphone mobile. Ils ont un transformateur intérieur qui utilise de petites quantités d’énergie lorsqu’ils sont encore branchés »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Quelstravaux.fr (@quelstravaux.fr)

Electricité : quel appareil consomme le plus ?

L’éclairage est souvent visé dès qu’il s’agit de trouver la source des grosses dépenses en énergie. Et pour cause. On allume chaque jour, parfois plusieurs heures (surtout en hiver) les lumières chez soi. Mais c’est une idée reçue. Les ampoules représentent en moyenne 10% des dépenses annuelles en électricité. 

​​En revanche, la télévision fait pencher la balance et fait cruellement augmenter vos dépenses. Et pour cause, les nouvelles télévisions sont très énergivores. Elles ont besoin d’énergie pour fonctionner et font augmenter votre consommation de 658 kWh par an.

Tout comme les ampoules sont pointées du doigt, le chauffage l’est également. C’est logique puisque c’est en hiver que les factures sont les plus importantes. On pense dès lors trouver le coupable. Mais si vous lissez le résultat obtenu sur l’année, vos appareils électroménagers sont responsables. Ils consomment plus, car vous les utilisez tout le temps, et pas uniquement quand il fait froid, en hiver. On parle, outre la télévision, de machine à laver et de sèche-linge. Si vous faites deux machines par semaine, alors la consommation moyenne est de 191 kWh par an (ce qui correspond à peu près à 36 euros). Or, certaines familles doivent impérativement faire plus de deux machines par semaine. De quoi faire considérablement augmenter la facture.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Budget & co (@budget_andco)

Electricité : l’État bloque les prix

L’État a mis en place un bouclier tarifaire afin de bloquer l’augmentation incroyable des prix de l’électricité et du gaz. Ces derniers s’envolent du fait de la situation entre la Russie et l’Ukraine. En solidarité avec l’Ukraine, la France (comme de nombreux autres pays) décide de punir le pays de Vladimir Poutine. Mais les conséquences ne se font pas attendre. La Russie est l’un des plus importants exportateurs de gaz et de carburants. 

Electricité: La France subit, depuis, une inflation historique. On parle d’une augmentation de 6%. Mais le bouclier mis en place par l’État permet de limiter cette inflation. Elle est ahurissante dans d’autres pays. Aux États-Unis, elle est de 18%. En Estonie, elle dépasse les 20%.

Le chèque énergie est donc, comme chaque année, très utile pour les français les plus précaires qui vont pouvoir payer certaines dépenses avec. Mais pour être sûr de payer le moins possible, certains réflexes doivent faire partie de votre quotidien. Pensez à débrancher tous les appareils que vous n’utilisez pas. Si vous quittez votre domicile plusieurs jours, débranchez la télévision, les appareils électroménagers. Vous constaterez, à la fin de l’année, que ce sont plusieurs euros que vous aurez économisé. Or, en ces temps de crise, quelques euros, ce n’est absolument pas négligeable.