Ces Français vont recevoir un versement sur leur compte, personne ne savait

Le versement a été effectué à des millions de français.

© Capture Facebook

Un petit versement de 100 euros, ça vous dit ? Pour des millions de français, c’est la bonne surprise de ce début d’année 2022 ! Pour d’autres, le chèque tarde à venir. L’équipe Objeko vous en dit plus dans cet article. 

Prime Inflation : le versement effectué pour les bénéficiaires

La prime inflation a été un franc succès. Son versement s’est étalé de décembre 2021 à février 2022. Les salariés du privé, les travailleurs non-salariés et les étudiants boursiers ont été les premiers à toucher cette prime. Chacun reçoit ce chèque par le biais de l’organisme dont il dépend. Ainsi, par exemple, les élèves boursiers se la voient reversée par le Crous, et les indépendants par l’URSSAF. 

Le jeudi 20 janvier 2022, la prime inflation de 100 euros a été perçue par les fonctionnaires de l’État, les demandeurs d’emploi, les invalides, les étudiants percevant les APL, ainsi que les bénéficiaires de minimas sociaux. Une fois de plus, chaque organisme dont dépendent ces catégories de personnes se charge de distribuer la prime : Pôle Emploi pour les demandeurs d’emploi, la Caisse d’Allocations Familiales pour les bénéficiaires de minimas sociaux…

Enfin, au mois de février, ce sont les retraités qui ont enfin pu bénéficier de ce versement très bienvenu en cette période de très haute inflation.

Vous n’avez pas reçu votre chèque et pensez pouvoir en être bénéficiaire ? Vous n’êtes pas le seul ! Des milliers de français n’ont pas pu recevoir la prime inflation pour une raison assez banale. Certaines personnes oublient parfois de mettre leurs données bancaires à jour. C’est le cas notamment des  travailleurs dépendants de l’Urssaf. Des centaines de milliers de travailleurs dépendant de l’organisme n’ont pas pu toucher cette aide, car leurs données bancaires sont erronées. N’hésitez pas à contacter l’organisme dont vous dépendez pour savoir comment récupérer votre chèque !

Accrocs dans le versement de la prime inflation : le gouvernement prend des mesures

Le versement de la prime inflation s’est passé relativement bien, compte tenu du nombre impressionnant de bénéficiaires. Toutefois, tout ne s’est pas passé sans accrocs ! En effet,  des millions de français du secteur privé, en freelance ou même au RSA, ont déclaré ne pas avoir reçu la fameuse prime. Pour d’autres, beaucoup plus chanceux, c’est l’inverse ! Certains ont en effet reçu plusieurs fois ce versement. Le coupable dans ce cafouillage, c’est bien entendu l’administration française. Cette grosse machine administrative peine à être performante, comme peuvent l’attester tous ceux qui en ont recours. De plus, les différents services communiquent peu entre eux. 

Le gouvernement français a toutefois entendu la colère de ceux qui n’ont toujours pas reçu leur versement de la prime inflation, bien que tous leurs documents soient en règle. En février, ils ont ainsi annoncé la création d’une plateforme en ligne permettant de se manifester. Celle-ci est censée ouvrir ce mois-ci. Cependant, au temps de l’écriture de cet article, il n’en est rien. Il faudra ainsi prendre son mal en patience !

Une inflation sur fond de guerre

Le versement de la prime inflation arrive à point nommé. Depuis le début de la crise sanitaire, le niveau de vie des français a beaucoup baissé. La France a pris un sale coup sur l’économie. Malgré tout, l’inflation n’a cessé d’augmenter. Les matières premières coûtent plus cher, ce qui entraîne des frais supplémentaires considérables. Si les plus riches se sont enrichis, les plus pauvres sont devenus encore plus pauvres. Il n’y pas toutefois pas que dans notre pays que l’inflation a frappé un grand coup. L’Europe connaît sa plus haute flambée des prix depuis 1997, avec en moyenne 5% d’inflation dans l’Union.

La guerre en Ukraine n’aide pas non plus. Comme nous l’avons vu récemment, le prix du pétrole atteint des records historiques, et le prix du gaz et du blé devrait également augmenter.

Heureusement, le gouvernement a pris des mesures, notamment avec la prime inflation. D’un montant de 100 €, elle permet aux bénéficiaires de souffler un peu financièrement, et de compenser la hausse du coût de la vie. Bien entendu, cela n’est pas suffisant pour combattre l’inflation, mais cela reste tout de même une addition agréable au budget des français. Le jeudi 21 octobre 2021, le Premier Ministre Jean Castex a ainsi annoncé cette prime pour aider à compenser cette perte de pouvoir d’achat. Les personnes concernées sont les actifs, demandeurs d’emploi, retraités, ou invalides disposant de moins de 2000 € de revenus par mois sont concernés. Il s’agit donc de millions de français. Afin de simplifier sa réception, cette prime inflation de 100 euros s’obtient automatiquement, sans démarches à faire. Toutefois, comme dit précédemment, si vous n’avez pas reçu votre versement, n’hésitez pas à vous manifester !