« C’est fini » : atteint du cancer, Florent Pagny fait une triste déclaration

La finale s'est déroulée samedi dernier sur nos écrans et on a appris la suite du parcours de Florent Pagny qui lutte contre son cancer du poumon.

©capture facebook

C’était bel et bien le clap de fin pour la saison 11 de The Voice samedi dernier sur la chaîne TF1. En effet, après plusieurs semaines de compétition, les téléspectateurs allaient enfin savoir qui allait prendre la première place après Marghe, la toute dernière gagnante du concours de chant.

The Voice : une finale chargée en émotions !

Il ne restait plus que cinq candidats pour la finale de The Voice. En effet, un amateur de chant pour chacun des équipes des cinq coachs en comptant Nolwenn Leroy en plus. Les talents ont dû interpréter la chanson Être à la hauteur d’Emmanuel Moire qui résume bien la situation ! Ce moment dans le show de TF1 a été particulièrement bouleversant, surtout au moment où Nolwenn Leroy, Vianney, Florent Pagny, Amel Bent et Marc Lavoine sont venus sur scène les rejoindre.

La grande gagnante de cette édition est la benjamine de l’émission, Nour. Pour rappel, la jeune fille s’est blessée au niveau des cordes vocales pendant sa prestation de la demi-finale. Ainsi, elle a dû se soigner et se reposer afin de préserver son organe le plus important pour exercer sa passion. C’est même Florent Pagny qui l’a obligé à stopper tout de suite la machine. En effet, il fait attention à sa petite protégée ! Alors, l’adolescente de 16 ans n’a pas chanté pendant une semaine et elle avait peur de ne pas retrouver ses capacités en direct : “J’ai trop peur de perdre ma voix en direct, ce serait la pire chose qui puisse arriver”, a-t-elle avoué aux équipes de The Voice.

Nour, la grande gagnante de The Voice

Au moment de monter sur scène pour chanter, Nour était un peu inquiète… Surtout qu’elle devait interpréter un monument de la chanson, à savoir Shallow de Lady Gaga, du film A star is born. Mais, comme souvent, la magie du direct l’emporte sur le stress ou le reste. Nour s’est laissé transporté par la musique et elle a été au bout de sa prestation. À la dernière note, toute l’assistance s’est levée pour saluer sa prestation, que ce soit le public ou les membres du jury. Nour était totalement effondrée et en pleurs tellement elle s’est laissé traverser. En tout cas, Florent Pagny a toujours de bonnes intuitions dans The Voice. En effet, ce sont souvent ses talents qui décrochent la finale. L’époux d’Azucena a avoué être “impressionné” par ce que “la nature” a offert à Nour.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Florent Pagny (@pagny_officiel)

Tout pour la musique

Depuis les primes en direct, Florent Pagny apparait amaigri, fatigué, rasé, mais il ne perd pas sa bonne humeur, son optimisme et sa passion pour le chant. En effet, malgré son cancer des poumons et sa chimiothérapie, il n’a pas hésité à continuer l’aventure de The Voice et à monter sur scène. L’artiste de soixante ans voulait vraiment clôturer cette onzième édition, surtout qu’après il va vraiment faire une pause. Après l’émission, il va enchaîner sa toute dernière chimiothérapie. « Après The Voice, j’enchaîne avec ma dernière chimiothérapie, et après, c’est fini ! Je vais me retaper, profiter de la vie, de mes proches près de la nature et c’est une chance. Je ferai des contrôles régulièrement pendant ces six mois de pause. Ensuite, je reviendrai », explique le coach.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Florent Pagny (@pagny_officiel)

La tumeur a bien rétréci !

Florent Pagny a très bien supporté la chimiothérapie. En effet, vu son jeune âge, les médecins ont mis le paquet et lui ont administré un traitement très lourd. Il a fait le plus dur et c’est bientôt la fin. « Je sors du tunnel. J’ai passé la chimio pure, celle qui castagne, accompagnée de rayons : mal de cœur pendant douze jours, ça ne rigole plus ! Tu sais, le mal de mer que tu gardes alors que tu es sur la terre ferme depuis une semaine. Les deux premières, elles étaient plus faciles associant chimio et immunothérapie. J’ai tellement bien réagi qu’on a accéléré avec des rayons et une chimio plus dure. Les dernières nouvelles que j’ai de mon intérieur, si je peux m’exprimer ainsi, c’est que la tumeur a bien rétréci, de la taille d’un bon kiwi, je suis passé à une noisette après deux chimios ».