“C’est un nouveau virus” : cette terrible annonce de Jean Pascal Lacoste qui inquiète

Pour Jean-Pascal Lacoste, 2022 ressemble à un cauchemar éveillé ! Sur les réseaux sociaux, il nous raconte la teneur de ce tsuami. On vous dit tout dans les moindres détails !

© JLPPA / Bestimage

S’il avait su, Jean-Pascal Lacoste n’aurait jamais cru qu’une telle catastrophe puisse démolir ses précieux repères. Excédé, il dit tout !

Jean-Pascal Lacoste malheureux comme une pierre !

Depuis deux ans, on souhaiterait plus que tout que la vie d’avant revienne. En effet, le premier cas de Covid-19 intrigue fortement les autorités. Or, dans l’hexagone, on ne cède pas immédiatement à la panique. Ce discours d’Emmanuel Macron restera gravé dans toutes les mémoires. Et pour cause, les mots confinement, attestation de sortie et couvre-feu font leur apparition. Devant son poste de télévision, les célébrités telles que Jean-Pascal Lacoste comprennent que leur précieux équilibre vacille. Comme pour s’occuper et ne pas cogiter, certains décident de renforcer les liens avec les abonnés. Live en forme de quiz musical pour Ary Abittan, recettes de cuisine sucrées et salées pour Cyril Lignac, les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Dire qu’on pensait s’en débarrasser en quelques mois…C’est tout l’inverse qui se produit ! Marquée par les incitations à se faire vacciner à trois reprises, 2021 est une année hybride. Beaucoup plus que les autres, les enfants nés à cette période ont déjà compris à quoi servaient les masques. Entre les pro et les anti-doses, le ton monte et la situation devient ingérable. Personne ne savait alors que 2022 serait encore pire.

2022 commence mal

À quelques jours de la levée du pass vaccinal, Vladmir Poutine envoie ses militaires en Ukraine. On avait des doutes sur une éventualité de conflit. Hélas, comme toujours, on a sans doute sous-estimé les plans machiavéliques du président russe. La pandémie n’a-t-elle pas assez fait de dégâts pour qu’il choisisse de s’en prendre à ses voisins ? Quoi qu’il en soit, minute par minute, grâce aux chaînes d’informations en continu, on suit les derniers rebondissements de cette g*rre. Quant aux artistes tels que Jean-Pascal Lacoste, ils se mobilisent sur les réseaux sociaux.

Par exemple, Florent Pagny s’empare de son micro et émeut l’assistance. Atteint d’un cancer du poumon qui ne peut pas s’opérer et forcé d’annuler sa tournée, il répond à l’invitation de France 2. On se souvient qu’il avait également parrainé la première édition de la Star Academy. Mais oui, vous savez, celle d’une certaine Jenifer en couple avec le fameux « agitateur et provocateur » Jean-Pascal Lacoste.

Jean-Pascal Lacoste en panique !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jean-Pascal Lacoste (@jp. lacoste)

L’ancien participant du télé-crochet de Nikos Aliagas est-il visionnaire ? Toujours est-il que pendant que la France redoute l’envoi d’une b*mbe nucléaire russe, le beau-frère détesté de Sylvie Tellier tire la sonnette d’alarme. Selon les dires de Jean-Pascal Lacoste, on ne devrait pas se faire vacciner d’une quatrième dose ou encore dévaliser la pharmacie de son stock de pastilles d’iode. Aux quatre coins de l’hexagone, un autre virus beaucoup plus grave est en pleine propagation. De quoi s’agit-il ? Objeko vous donne la réponse tout de suite !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jean-Pascal Lacoste (@jp. lacoste)

En posant ses valises au Pays basque, Jean-Pascal Lacoste pensait vraiment s’apaiser. Rien que de tels que les spécialités culinaires et l’ambiance du Sud-Ouest pour se remettre d’aplomb. Hélas, celui qui adore son rôle de chroniqueur à TPMP sombre la tête la première. Quels sont les symptômes ? Comment se protéger de ce mal qui se répand comme une trainée de poudre ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jean-Pascal Lacoste (@jp. lacoste)

D’avance, Objeko tient à s’excuser pour avoir inquiété les hypocondriaques. Comme vous le savez sans doute, Jean-Pascal Lacoste n’est jamais avare d’un bon mot pour amuser la galerie. En détournant le nom de famille de l’actuelle (et critiquée) maire de Paris, il souhaite nous montrer l’étendue du désastre provoqué par « l’hidalgoide » à Saint-Jean-de-Luz.

Une élection pas comme les autres

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Anne Hidalgo (@annehidalgo)

Entre les limitations de vitesse, le tarif des contraventions qui ne cesse d’augmenter, les Français sont à bout de nerfs. Donc, lorsque la candidate du parti socialiste à l’élection présidentielle a déclaré qu’on devrait tous voter pour elle à cause de son bilan dans la capitale, on préfère en rire qu’en pleurer. Devenue la bête noire des automobilistes, elle a très peu de chance d’accéder su second tour du scrutin. Selon les sondages, seuls 2% de la population adhèrent à son programme. Et vous qu’en pensez-vous cher lecteur ? Est-ce que la manière de Jean-Pascal Lacoste pour détourner l’attention de l’Ukraine est bonne ? La suite, on vous la dira dans le prochain numéro, c’est promis !