Cet homme n’est pas le père de son enfant et elle ne l’a pas trompé… Le choc !

Cette histoire est tout simplement hallucinante ! Digne d'un roman policier, on ne sait pas qui plaindre le plus, l'homme, la femme ou l'enfant ? C'est parti, Objeko vous raconte les tenants et les aboutissants de cette sombre histoire !

©laboratoire pediact

Comment est-ce possible d’accoucher d’un autre homme sans tromper son mari ? C’est ce qu’on va vous raconter dans cet article incroyable !

Panique à bord pour cet homme !

On en entend souvent parler dans les scénarii de films ou de série à suspense. Pourtant, en France, faire un test ADN est tout simplement irréalisable. À moins d’être ordonné par la justice à un homme, ce genre de pratique est tabou. Cependant, comprendre ses origines demeure essentiel pour se construire psychologiquement. Chez Objeko, on pense notamment aux quelques cas d’enfants cachés de stars. Pour ne citer qu’eux, les affaires de Claude François et Yves Montand ont défrayé la chronique. Or, dans l’histoire que nous allons vous raconter, le contexte est radicalement différent. À la base, Vanner et Donna Johnson voulaient juste s’amuser. Pour toutes les protagonistes de cette histoire, le jeu a tourné au drame !

Un test ADN qui tourne au cauchemar

Dès l’annonce du résultat, le père de famille n’en croit pas ses yeux. Plus exactement, Vanner Johnson a vu son univers qui s’effondrait autour de lui sans qu’il y puisse intervenir. « « Mère, Donna Johnson et père, inconnu » !‘ Incapables de lier les informations entre elles, les six mots tournent en boucle dans son esprit. Maigre consolation, les deux enfants sont bien frères… à moitié. Dès lors, dans le voisinage, la rumeur commence à se propager comme une traînée de poudre. Madame a-t-elle trompé son homme ? C’est tout simplement incompréhensible.

À moins que tout ça soit passé durant la conception. Après de nombreux essais pour en avoir un second, le couple doit se rendre à l’évidence. Seule la Fécondation In Vitro peut leur offrir ce cadeau du ciel. Sauf que rien ne va se dérouler comme prévu pour cet homme !

L’art et la manière d’annoncer la terrible nouvelle

Lorsqu’ils comprennent qu’il a eu une erreur au cours de l’insémination, c’est le drame. Certes, il existe une probabilité, mais elle semblait tellement à des années-lumière. Comme toujours, on se dit que ça n’arrive qu’aux autres. En coulisses, cette annonce est tout simplement impossible à gérer. Ils n’en dorment plus. « Nous sommes passés par une multitude d’émotions. Nous devions séparer l’amour immuable que nous portons à notre fils du problème auquel nous étions confrontés. » La virilité de cet homme en a également fait les frais !

Finalement, après avoir pesé le pour le contre pendant un an, décision est de prise d’en parler au principal concerné. Donc, autant faire ça en tête à tête, entre homme. Vanner se souviendra toute sa vie de cette discussion cruciale pour la suite des événements. « Je l’ai emmené faire un tour en voiture pour aller manger une glace. Je voulais m’assurer que son attention était uniquement centrée sur notre conversation. »

Une rencontre au sommet

Mâture pour son âge, le jeune homme estime qu’il n’a jamais manqué de rien et surtout pas d’amour. Donc, malgré le résultat, il affirme à qui veut l’entendre que Vanner occupera toujours la place de son père. Après avoir apaisé la situation, la famille se met à la recherche du géniteur. C’est pourquoi, un second test ADN leur permet d’obtenir la clé du mystère.

Prenant son courage à deux, les Johnson contactent Devin McNeil. Le contenu de cet appel va changer sa vie à jamais. Après avoir vérifié si ce dernier et son épouse Kelly avaient bien effectué une FIV, Vanner retient son souffle puis jette ce fameux pavé dans la mare à cet homme inconnu. « Eh bien, ce que j’ai à vous dire va vous surprendre. Il semble que vous êtes le père biologique de mon fils. » Évidemment, c’est un tsunami dans le Colorado. Pourtant, grâce à la bienveillance de Vanner et de Donna, tout rentre dans l’ordre. Les familles finissent par se rencontrer.

Cet homme n’est pas le père de son enfant !Cet homme n’est pas le père de son enfant et elle ne l’a pas trompé… Le choc !: Et maintenant ?

En voyant nos enfants jouer ensemble au parc, nous avons compris qu’ils avaient transformé cette situation complexe, qui n’aurait jamais dû arriver, en quelque chose de bien.’ De leur côté, les deux familles entament une action en justice conjointe. En décidant de porter plainte contre le lieu de la FIV, ils espèrent obtenir réparation morale et pourquoi pas financière pour le préjudice subi. Si ça se trouve, ce sont loin d’être des cas isolés. De temps en temps, les Johnson se remettent en question. Ont-ils bien fait de réaliser ce test ADN et de prévenir l’autre homme ? La réponse est toujours oui. « Que ce soit maintenant ou dans vingt ans, ça se serait su. C’est inévitable.« 

Étiquettes