« C’était très violent » : Mélissa Theuriau évoque son éviction très brutale de TF1

Mélissa Theuriau se livre comme jamais sur ce licenciement “violent”

© Guirec Coadic/Bestimage

Mélissa Theuriau avait tout pour devenir la nouvelle vedette du journal télévisé. Tout, sauf l’envie de le faire ! Cela lui a coûté son poste de manière très brutale… L’équipe Objeko revient pour vous sur le parcours professionnel et personnel de la journaliste et productrice, ainsi que sur ses confidences concernant son douloureux licenciement du groupe TF1.

Mélissa Theuriau : parcours d’une présentatrice d’exception

Mélissa Theuriau a été une des présentatrices vedettes du petit écran. Nombreux étaient ceux à lui promettre un très bel avenir au journal télévisé. Et pourtant, son destin s’est révélé être tout autre !

Mélissa Theuriau est née à Échirolles, non loin de Grenoble. Elle se passionne très vite par le monde du reportage et du documentaire, et obtient donc un Master en journalisme audiovisuel. 

En 2002, décroche son premier boulot sur la chaîne Match TV. Elle s’y fait bien remarquer, ce qui lui permet d’être embauchée sur LCI dès l’année suivante. Elle devient ainsi le joker du journal télévisé de LCI. Dès 2005, elle obtient son premier poste de titulaire au journal LCI matin, qu’elle anime avec Thierry Gilardi.

L’événement qui a tout changé dans sa vie arrive en 2006. Mélissa Theuriau se voit proposer d’être le joker du JT de 20H de TF1, après le départ de Laurence Ferrari pour Canal+. Alors âgée de 28 ans, elle refuse. C’est finalement Audrey Crespo-Mara qui prend le poste. Peu de temps après, le groupe TF1 (dont LCI fait partie) la licencie.

Sa carrière ne s’arrête heureusement pas là ! La présentatrice et journaliste est récupérée par le groupe M6, où elle présente Zone Interdite. Elle commence alors également à réaliser des reportages pour 66 minutes, magazine qu’elle finit par présenter en 2009. Depuis les années 2010, Melissa Theuriau se consacre à la production et la réalisation de documentaires. On lui doit notamment L’Entrée des Trappistes, et récemment Ici tout est loin, diffusé sur France 2.

Mélissa et Jamel : l’amour fou

Mélissa Theuriau a parfaitement réussi sa vie professionnelle. Elle fait ce qu’elle aime, et son travail est très largement apprécié. Mais elle a également très bien réussi sa vie amoureuse ! En 2006, la présentatrice rencontre l’humoriste Jamel Debbouze. Elle raconte à nos confrères du Parisien : “ Je faisais un sujet pour Zone interdite. On m’avait demandé de ne pas l’approcher, mais il m’épiait derrière un journal qu’il tenait à l’envers. La discussion s’est engagée, je n’entendais plus que l’intelligence. C’est moi qui ai cherché à le joindre… pour poursuivre nos échanges simplement. À l’époque, nous étions l’un comme l’autre en couple.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jamel Debbouze (@jameldebbouze)

L’amour finit cependant par l’emporter. Les deux tourtereaux se mettent ensemble, et se marient en 2008. Ils ont deux enfants : Léon, né en 2008, et Lila, née en 2011. Ils vivent une relation amoureuse idyllique, aussi loin que possible des caméras. Jamel Debbouze s’est depuis mis en retrait de sa vie publique, préférant révéler de nouveaux talents. Mélissa Theuriau, comme dit précédemment, est aussi passée de l’autre côté de la caméra. Leur influence se fait toujours bien ressentir. 

Mélissa Theuriau raconte son terrible licenciement de TF1

Malgré son parcours glorieux, et sa vie sentimentale épanouie, Mélissa Theuriau garde toujours en travers de la gorge son licenciement du groupe TF1. Elle a par plusieurs fois évoqué cet événement traumatisant : 

Je sentais que je n’avais pas les épaules pour ce poste, j’avais peur de décevoir. Si on vous enferme dans un 20 heures à 28 ans, c’est terminé ! C’est arrivé trop vite et puis, ce n’est pas du tout ce que je voulais faire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mélissa Theuriau (@melissatheuriau)

La sentence est rude et irrévocable : “Je me suis retrouvée dehors avec mes cartons, et mon badge ne fonctionnait plus. C’était très violent.” . Bien entendu, la violence est ici psychologique. Il n’empêche que cela fut un énorme choc pour la présentatrice. Elle s’est sentie trahie, exclue uniquement pour ne pas avoir suivi les ordres malgré un talent certain. 

Mélissa Theuriau peut toutefois être fière de son très beau parcours accompli d’ici. On pourrait presque penser que son licenciement fut une belle opportunité pour elle sur le long terme ! En effet, si elle avait accepté le poste de joker du JT de 20H de TF1, cela ne lui aurait pas permis de réaliser de documentaire. Elle n’aurait pas non plus rencontré celui qui est devenu l’homme de sa vie, Jamel Debbouze.