Cette ex-chroniqueuse de TPMP contrainte de quitter l’antenne pour des soucis de santé

Une journaliste et ex-chroniqueuse de TPMP a des problèmes de santé. Alors, elle doit mettre en pause sa carrière pour un temps indéterminé. On vous dit tout !

©C8

Vous ne verrez plus Christine Kelly sur la chaîne CNews. En effet, l’ancienne chroniqueuse de TPMP a déclaré qu’elle faisait une pause à cause de problèmes de santé. On vous dévoile lesquels !

Une ancienne chroniqueuse de TPMP doit arrêter à cause de sa santé

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par #TPMP (@tpmptv)

Christine Kelly est journaliste, écrivaine, ancienne chroniqueuse de TPMP et d’origine guadeloupéenne. En effet, elle passe toute son enfance sur cette île et obtient ses premières missions au sein de plusieurs médias comme RFO. C’est qu’en 1996, à l’âge de 27 ans, qu’elle arrive en métropole pour continuer ses études. Une fois son diplôme de journaliste en poche, elle enchaîne les reportages. Pour rappel, elle participera à la création de la chaîne emploi Demain TV pour Canal+, en 1997.

Dans les années 2000, c’est la consécration puisqu’elle devient une personnalité très importante au sein de LCI. Deux ans plus tard, elle remporte même le prix de la meilleure journaliste des Black World Victories Awards. Côté vie personnelle, elle se marie en 2004 à Mathieu Dauvergne, mais le couple est aujourd’hui séparé et divorcé. Ainsi, elle comprend les problématiques des familles monoparentales et a créé la fondation K d’Urgences pour défendre ces foyers isolés. La plupart des journalistes ont déjà rédigé des biographies et elle ne fait pas exception à la règle. En effet, elle a écrit des ouvrages sur François Fillon en 2007, et William Gallas en 2008. L’ancienne chroniqueuse de TPMP a aussi enquêté sur l’affaire Flactif en 2006. Depuis janvier 2009, elle ajoute une corde à son arc et devient membre du CSA.

L’ancienne chroniqueuse de TPMP a reçu les foudres des internautes

Une chose est sûre, Christine Kelly n’a pas que connu que des périodes tranquilles dans son émission Face à l’info qu’elle anime depuis 2019. En effet, elle a connu des chamboulements sans précédent qui ont impacté aussi sa vie privée. Son lien avec Eric Zemmour n’est pas étranger à ces perturbations. En effet, le duo de journalistes a travaillé ensemble sur la chaîne CNews. Ensuite, celui-ci a monté son parti et il s’est présenté à la présidentielle de 2022 comme vous le savez. Par conséquent, il a été obligé de quitter CNews pour respecter le temps de parole. L’éditorialiste a engendré une extrême polémique. Il était présent sur tous les plateaux de télévision, car il faisait le buzz.

L’ancienne chroniqueuse de TPMP a toujours suivi son propre chemin envers et contre tous. En effet, même quand tout le monde la critique, elle va au bout de ses convictions. Alors, qu’elle soit d’accord ou pas avec les propos d’Eric Zemmour, elle a toujours apprécié travailler avec lui et n’a pas hésité à le dire. Ces déclarations lui ont valu une vague de haine, d’insultes et même de menaces de mort. Elle vient de publier un livre en juin dernier dans lequel la journaliste de CNews a partagé le mail horrible qu’elle a reçu : « Le couperet tombera immanquablement sur votre tête bien faite », « votre tête tombera comme une ardoise un soir d’orage »

Quelques soucis de santé, elle se retire de l’antenne

Ce samedi 18 juin, l’ex-chroniqueuse de TPMP et BTP a pris la parole sur son compte Instagram. Hélas, les nouvelles ne sont pas bonnes. En effet, elle a des problèmes de santé : « Cette semaine sera ma dernière avec vous pour la saison. Des petits soucis de santé sans gravité m’éloigneront toutefois de vous après le 23 juin à vrai dire. Je tenais à vous remercier pour cette saison de Face à l’info forte en émotions et en partages grâce à chacun d’entre vous« , a-t-elle posté sur le réseau social.

Aujourd’hui, l’ancienne membre de la bande de TPMP a une protection policière au quotidien. En effet, elle ne sort jamais sans ses deux gardes du corps. « Vos mots. Vos lettres. Votre présence. Votre engagement. Je vous garderai tous dans mon cœur. On se retrouve lundi20 à jeudi 23 pour ma dernière semaine avec vous. Avec peut-être des surprises pour ces derniers jours… Je vous embrasse », pouvait-on lire.