Cette femme attaque son coiffeur suite à une coupe de cheveux ratée et touche 230 000 euros

Comment cette femme a pu être autant dédommagée ? On vous répond en détail !

Cette femme attaque en justice son coiffeur pour une coupe de cheveux ratée et touche 230 000 euros !
© Getty Images/iStock

Voici une histoire qui défraye la chronique au niveau mondial. Une femme attaque en justice son coiffeur, et se voit verser près d’un quart de million d’euros ! Plus d’une personne aimerait faire de même, à la suite d’un rendez-vous chez un coiffeur douteux. Cependant, cette histoire est bien plus complexe qu’il n’y paraît. L’équipe Objeko vous propose de plonger en profondeur dans ce fait-divers, avec tous ses tenants et aboutissants. 

Peut-on attaquer en justice son coiffeur pour une coupe ratée en France ?

Cette folle histoire qu’Objeko vous conte aujourd’hui se déroule bien loin des frontières françaises. Beaucoup de femmes – et d’hommes- se sont vu confrontés à cette terrible expérience de sortir du coiffeur l’air honteux, non satisfaits du résultat. Vous devez donc vous demander s’il est possible, en France, d’attaquer en justice son coiffeur pour une coupe ratée. 

Désolé de vous décevoir, mesdames et messieurs, mais la réponse et non ! Enfin, tout dépend de ce que vous appelez une coupe ratée. Prenons chaque situation au cas par cas. 

En France, les coiffeurs ont un devoir de prestation, mais pas de résultat. Ainsi, si la coupe finale ne vous plait pas, vous ne pouvez rien y faire ! De plus, vu que la prestation a été effectuée, vous êtes dans l’obligation de payer !

La situation est différente si c’est la couleur qui est ratée. Beaucoup de femmes s’y adonnent par coquetterie, ou pour cacher les cheveux blancs. Celle-ci doit correspondre à la couleur demandée. En effet, il est facile de prouver que votre coloration ne correspond pas à celle choisie !

Pour faire simple, chercher à attaquer en justice son coiffeur pour une coupe ratée n’est pas nécessairement une bonne idée, et il y a très peu de chance que le dédommagement en vaille la peine. Objeko vous recommande donc d’essayer de régler le conflit à l’amiable, et le cas échéant de changer de coiffeur !

Les femmes indiennes et leur chevelure, un lien sacré

Les femmes françaises aiment s’occuper de leur chevelure. Pour les femmes indiennes, les cheveux ont une toute autre symbolique ! En effet, l’hindouisme, religion principale du sous-continent indien, donne une dimension spirituelle aux cheveux des femmes comme des hommes. Le Gange, cette fameuse rivière sacrée, s’écoule d’ailleurs de la chevelure de Shiva, d’après les croyances et traditions locales. La communauté Sikh est, elle aussi, très attachée aux cheveux. Ce sont d’ailleurs les hommes plus que les femmes qui les honorent, s’interdisant de couper leur chevelure pour la vie entière, et l’entourant d’un beau turban.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ye’Ye’hairsalon (@yeyehairsalon)

Les femmes indiennes en général gardent leurs cheveux longs et nattés. Elles en prennent grand soin, et les exhibent fièrement. 

Maintenant que vous en savez un petit plus sur l’importance quasi sacrée de la chevelure dans la société indienne, vous comprendrez mieux les tenants et aboutissants de cette affaire qui a défrayé la chronique au niveau mondial !

Cette femme indienne se fait rater sa coupe, elle attaque le coiffeur en justice !

Contrairement à la France, il est possible de poursuivre son coiffeur en justice en Inde ! Comme Objeko vient de vous le mentionner, ceux-ci sont extrêmement importants dans la société Indienne. De plus, la femme ayant porté plainte n’est pas n’importe quelle femme. Il s’agit de Aashna Roy, un mannequin local très réputé. Le coiffeur n’est pas non plus n’importe quel salon de coin de rue. Celui-ci fait partie d’un hôtel de luxe dans lequel la jeune femme séjournait. 

La jeune femme aurait alors demander au coiffeur une coupe de 10 centimètres,en partant des pointes. Une coupe somme toute très simple, lui laissant sa chevelure intacte tout en enlevant les fourches. À son grand désarroi, Aashna Roy s’est retrouvée avec 10 centimètres de cheveux… à partir du crâne ! La jeune femme a été totalement dévastée par cette coupe, qui lui a fait perdre de nombreux contrats de mannequinat. Le pire, c’est qu’elle devait travailler pour une marque de produits capillaires !

Cette erreur de coiffeur l’a anéantie, et a également anéanti ses rêves de devenir Top Model dans la foulée. La justice indienne a pris en considération les lourdes conséquences de la coupe ratée de la jeune femme. C’est pourquoi ils ont condamné le salon de coiffure en question à verser 20 millions de roupies, soit plus de 231 000 €. Cette somme incroyable sert donc de dédommagement pour les contrats de mannequinat perdus, plus que pour la coupe elle-même. La prochaine fois que votre coiffeur manque votre coupe, ne vous attendez donc pas à recevoir le jackpot !

 


Julien Marca

Rédacteur web passionné d'art, de gastronomie et de voyages, je vous livre les dernières actualités tout en parcourant le monde.