Charlène de Monaco affaiblie : la clinique super sélect où elle se repose enfin révélée ?

Bien qu’elle soit rentrée en Europe depuis un mois, la femme du Prince Albert II n’a pas passé du temps auprès des siens. Pour se remettre des six mois particulièrement compliqués passés en Afrique du Sud, elle est partie en cure dans une clinique VIP. Et alors que le palais est très discret quant à cette convalescence, la directrice de la rédaction de Voici a fait quelques révélations.

Charlène de Monaco : à peine revenue, elle disparait des radars. Face aux enfants, le prince Albert est désemparé !
© Niviere David/ABACA

Une infection ORL grave éloigne Charlène de ses proches !

Pendant des mois, les rumeurs concernant Charlène de Monaco se multiplient. Partie en Afrique du sud, son pays natal, pour assister aux obsèques du roi des Zoulous Goodwill Zwelithini, Charlène de Monaco compte rester deux semaines, officiellement pour apporter son aide aux associations qui luttent contre le braconnage des cornes de rhinocéros. 

Son séjour se poursuit, s’étend, et personne ne sait pourquoi la princesse reste loin de son mari et de ses enfants. Certains disent qu’elle souffre d’une opération de chirurgie esthétique ratée. D’autres prétendent que c’est la fin de son mariage et qu’elle se ressource avant d’entamer la procédure de divorce

C’est finalement en raison de problèmes de santé que la princesse reste en Afrique du Sud. Suite à une grave infection de la sphère ORL, elle ne peut pas prendre l’avion, elle qui enchaîne les opérations pour retrouver la forme. C’est finalement en novembre dernier, plusieurs mois après son départ, qu’elle retrouve ses enfants et son époux. Mais les retrouvailles sont de courte durée.

 

Charlène de Monaco trop faible pour assurer ses fonctions

Auprès du Point, Albert II de Monaco se montre très secret, « Je ne peux pas vous donner de délai à ce sujet. Pas dans les prochains jours, mais certainement à chaque fois que nous aurons le feu vert médical ». En revanche, s’il ne veut pas dire exactement de quoi souffre sa femme, il tient à infirmer certaines rumeurs : « Parce que je sais qu’il y a des rumeurs, permettez-moi de le dire : ce n’est pas le COVID« . De même, Charlène de Monaco ne souffre pas d’un cancer. Son époux se contente de dire la chose suivante : “Elle savait que la meilleure chose à faire pour elle était d’aller se reposer et d’avoir un vrai traitement médicalement encadré”. 

On apprend donc que la Princesse n’est plus avec ses proches, mais dans une clinique spécialisée. Aujourd’hui, grâce à Marion Alombert, directrice de la rédaction de Voici qui s’est entretenu au Point, nous en savons plus !

Une clinique VIP luxueuse pour la princesse 

On se doutait que Charlène de Monaco ne se trouvait pas dans un établissement bas de gamme pour le commun des mortels. « En réalité, elle est en Suisse dans une clinique VIP ultrachic, tout confort, très luxueuse, spécialisée dans les addictions et les troubles psychologiques«  nous explique Marion Alombert. Toujours d’après la journaliste, la princesse y serait « notamment soignée pour une dépendance aux médicaments et aux somnifères« . « Après ses problèmes ORL en Afrique du Sud, elle avait commencé directement un sevrage sur place, qui continue actuellement à l’étranger, car elle était encore trop fragile ».

Après des mois de traitement, il faut apprendre au corps de Charlène à se passer des nombreux médicaments qu’elle a dû prendre. Il faut dire que la princesse est très fragilisée par les multiples opérations. D’après Page Six, elle aurait « perdu presque la moitié de son poids« . En effet, elle « n’a pas pu manger de nourriture solide depuis six mois à cause de toutes les opérations qu’elle a dû avoir. Elle ne peut que boire avec une paille« . 

La famille réunie pour Noël ? 

Il reste désormais à savoir si Charlène pourra retrouver son mari et ses enfants pour célébrer les fêtes de fin d’année. Sur Instagram, elle a souhaité un joyeux noël aux monégasques en partageant un portrait en dessin de sa superbe famille. Depuis sa clinique, elle n’oublie pas les habitants de Monaco, et encore moins tous ses proches. Mais à l’heure actuelle, elle n’a pas l’autorisation d’en sortir. Difficile donc de savoir si elle pourra rentrer chez elle pour ce moment familial. 

Ses enfants seraient sans aucun doute très heureux de retrouver leur mère qu’ils ont si peu vue pendant plusieurs mois. A l’occasion de la fête nationale monégasque, ils sont apparus avec des dessins sur lesquels on pouvait lire « tu nous manques maman« . 


Pierre Lacoste

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.