Charlène de Monaco au plus mal et brisée : cet espoir d’Albert II pour 2022

Depuis des mois, la santé de Charlène de Monaco préoccupe sa famille, et tous les habitants de la principauté. Absente pendant près d’un an d’Europe, elle s’est soignée en Afrique du Sud, son pays natal où elle a contracté une grave infection de la sphère ORL. Aujourd’hui de retour dans la principauté, elle a été rapidement prise en charge pour soigner sa grande fatigue, elle qui souffre encore des conséquences de ses multiples opérations. D’un point de vue la santé mentale, ce serait également difficile pour celle qui a vécu loin des siens depuis des mois.

Charlène de Monaco : à peine revenue, elle disparait des radars. Face aux enfants, le prince Albert est désemparé !
© Niviere David/ABACA

Charlène de Monaco: L’état psychiatrique de la princesse est préoccupant

Sur le plateau de Touche pas à mon poste, à l’occasion d’une séquence qui a beaucoup fait parler du fait du comportement de Cyril Hanouna et Benjamin Castaldi (jugés irrespectueux), le journaliste Bertrand Deckers a donné des nouvelles concernant l’état de santé de Charlène. Et le ton est donné dès sa première phrase : « on est très inquiets pour Charlène » indique-t-il. Il commence par expliquer que son absence à la cérémonie du 19 novembre n’est pas anodine, loin de là, avant d’en dire plus sur son état :

« Le 19 novembre est le jour le plus important pour Monaco, jour de la fête nationale. C’est le point culminant. On pensait tous qu’elle revenait en principauté pour pouvoir assister à cet événement (…) Mais apparemment, la princesse serait internée à l’hôpital Princesse Grace de Monaco, c’est ce que révèle  Public. Elle serait dans le département psychiatrique. Elle aurait un grave problème psychiatrique« . 

Pour lui, son état psychologique actuel n’est pas étonnant. Depuis des mois, des évènements ont indiqué qu’elle ne se sentait pas bien : « Il y a un vrai problème concernant Charlène. Il y a déjà longtemps que l’on craint pour l’état de santé de Charlène (…) Il y a déjà un an plus ou moins que ça ne va plus. Elle a multiplié les opérations de chirurgie esthétique (…) Surtout, ce qui nous a surtout alerté, il y a quelques mois, elle est apparue avec une coupe de cheveux nouvelle et détonante : elle est apparue avec les cheveux rasés (…) Un peu la Britney de la Méditerranée. Elle aurait saisi une paire de ciseaux pour se couper les cheveux, ce qui traduit un mal-être psychologique (…) La princesse souffre d’un état de fatigue« . 

Un couple solide malgré les épreuves ? 

Si Charlène et Albert sont toujours ensemble, toujours soudés, pour le journaliste, l’état de la princesse est sans doute lié à son rôle dans la principauté. Selon ses dires, elle aurait beaucoup de mal à accepter le rôle qu’elle tient depuis dix ans : 

« Ils sont encore ensemble. Ce que l’on peut dire, c’est que Charlène a probablement énormément de mal à s’adapter à son rôle de princesse. A Monaco, Albert est le chef d’entreprise. C’est un vrai chef d’État. Le rôle de son épouse est donc très important. A ce titre là, l’agenda est très rempli. Elle est loin de son pays de naissance. C’est beaucoup plus complexe que ça« . 

Albert II a des espoirs pour l’année 2022

On peut dire que le prince essaie à tout pris de clore toutes les rumeurs qui circulent à son sujet et au sujet de son épouse. Il est indispensable pour lui de se montrer présent et de protéger les siens : «Ma famille, c’est ma priorité : sans négliger pour autant les affaires de l’État. Je me montre aussi présent que possible auprès d’auprès d’eux ». Il veut donc donner tout son temps à la princesse pour aller mieux. Dès son retour, il a compris qu’elle n’était pas encore en forme, raison pour laquelle il a annoncé par la suite qu’elle se faisait soigner, à l’étranger (certaines rumeurs indiquent qu’elle se trouve désormais en Suisse). 

La pandémie de covid-19 n’aide pas Charlène de Monaco à aller mieux. A vrai dire, elle complique la vie de tout le monde, et très rapidement les psychologues du monde entier ont mis en avant leurs craintes sur les effets à court et long terme de cette pandémie sur la santé mentale des jeunes et des moins jeunes. Mais Albert II a un espoir fort pour 2022, celui de sortir de la crise : «L’espoir de tous est que nous arrivions enfin à sortir de cette pandémie. Deux ans de crise sanitaire…Tout le monde espère en voir la fin ! »


Pierre Lacoste

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.