Charlène de Monaco: Ce deuil qu’elle n’arrive pas du tout à surmonter !

« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé », dit le dicton. Charlène a perdu un ami sud-africain qu’elle estimait énormément.

Charlène de Monaco : ce deuil qu'elle n'arrive pas du tout à surmonter !
© Paris Match

Charlène traverse une période particulièrement difficile. Et c’était sans compter la perte d’un être cher. La princesse vient de rendre un émouvant hommage à cet ami compatriote sur Instagram.

Charlène vit seule, éloignée de son mari et de ses deux enfants depuis plusieurs mois maintenant. En effet, elle a voyagé dans son pays natal en mars dernier. La princesse monégasque devait rendre visite à des associations qui luttent contre le braconnage. Oui mais voilà, la maman de Gabriella et de Jacques a très vite contracté une vilaine infection ORL qui l’a empêchée de regagner le rocher.

Des noces d’étain très particulières…

Si sa famille a pu lui rendre visite début juin, elle doit encore patienter pour rentrer en Europe. Heureusement, elle a pu récemment se réjouir de ses 10 ans de mariage avec le prince Albert. Vendredi 2 juillet, Charlene Wittstock a en effet publié sur son compte Instagram une vidéo qui compile les moments les plus forts de sa vie de couple.

L’ancienne nageuse a ravi toute sa communauté en partageant cette vidéo sur le réseau social. On pouvait y retrouver des photos et des vidéos. Bien sûr de leur mariage mais également de moments plus intimes en famille. En voix-off, Charlène de Monaco n’a pas manqué de remercier chaleureusement ses proches pour leur soutien.

Merci pour votre amour et votre soutien, et pour la générosité que nous avons reçue pendant cette décennie de mariage. Avec gratitude, nous pouvons continuer notre travail par le biais de nos fondations. Merci pour les cadeaux d’anniversaire de mariage, pour votre générosité, et votre confiance. Avec tout notre amour et tout notre respect. Merci.“, a-t-elle en effet indiqué.

Une vidéo de mariage particulièrement émouvante

A la fin de la vidéo, elle a lancé un message particulièrement émouvant : “J’aimerais vous encourager à continuer de faire des dons, d’être la lumière de quelqu’un d’autre, et de faire ce que vous pouvez pour changer des vies au sein de votre communauté. Que Dieu continue de vous bénir.“, a-t-elle ainsi conclu.

Mais toutes les bonnes choses ont une fin. Car le 14 juillet dernier, la publication de Charlène n’avait pas un contenu aussi réjouissant. En effet, la princesse monégasque rendait ce jour-là hommage à un roi zoulou sud-africain. Décédé il y a quelques mois, Goodwill Zwelithini s’est éteint à l’âge de 72 ans.

La princesse a ainsi publié récemment un communiqué à sa mémoire. « C’était un homme honorable au cœur pur. Nous avons partagé plusieurs souvenirs inoubliables ensemble. Mon ami me manquera et je prie pour que la famille trouve du réconfort en ces temps difficiles », a-t-elle en effet déclaré.

Ce déchirant hommage à son ami

Preuve que cette disparition pesait pour elle : la maman de Gabriella et de Jacques a décidé se rendre à l’enterrement du Goodwill Zwelithini, sans son mari, resté à Monaco. En effet, Charlène a voyagé au mois de mai dans son pays natal. On ne peut que louer la cause de son déplacement. En effet, la princesse venait en aide aux associations qui luttent contre le braconnage. Malheureusement, peu de temps après son arrivée, elle est tombée malade. Si son mari lui a rendu visite avec leurs jumeaux au début du mois de juin, Charlène n’a pas pu voyager dans son état.

Charlène a ainsi fait son apparition aux obsèques vêtue d’un tailleur noir et d’une mantille noire, le 18 mars dernier, au Palais royal de Kwa Khethomthandayo à Nongoma. La princesse n’a pas pu retenir ses larmes. Il faut dire que le contexte actuel que traverse son pays natal est particulièrement douloureux. Touché par la pénurie alimentaire et la violence, l’ancienne nageuse a ainsi tenu à rendre hommage encore une fois à son ami.

Sur son compte Instagram, elle a partagé un cliché de cet être cher récemment disparu. Ses abonnés lui ont rapidement fait preuve de leurs soutiens. « Que la paix soit à nouveau restaurée en Afrique du Sud », pouvait-on lire notamment parmi les nombreux autres commentaires.

 


Alix Brun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.