Charlène de Monaco, isolée : elle sera encore loin de ses enfants durant des semaines

Alors qu’elle vient tout juste de rentrer en Europe et de retrouver ses enfants, l’ancienne nageuse est à nouveau partie. Mais cette fois-ci, c’est en Suisse (d’après les rumeurs) qu’elle se fait soigner. Celle qui est depuis le mois de mars dernier en Afrique du Sud avait enfin retrouvé les siens, avant que son état de santé ne vienne jouer les trouble-fêtes. Et aujourd’hui, c’est le prince qui se confie sur sa femme et ses enfants. Retour sur les mois difficiles que vit la princesse.

"Je suis très triste de la situation" : les mots d’Albert après le départ de Charlène
© Bruno Bebert/Bestimage

Mars 2021: le début d’une longue période difficile pour Charlène 

A l’origine, cela ne devait être qu’un court séjour. Charlène de Monaco s’est rendue dans son pays natal pour assister aux obsèques du roi du peuple Zoulou, Goodwill Zwelithini, décédé le 12 mars dernier. Elle profite de cette occasion pour aller à la rencontre d’associations qui luttent contre le braconnage de la corne de rhinocéros. Officiellement, elle part donc pour quinze jours. Mais finalement, la date de son retour ne cesse d’être repoussée, sans qu’aucune information ne soit annoncée. Et forcément, les rumeurs les plus folles ont commencé à voir le jour. 

On annonce qu’elle aurait profité de ce voyage pour faire de la chirurgie esthétique mais que le résultat serait catastrophique et qu’elle resterait donc en Afrique du Sud le temps de retrouver un visage normal. Cette rumeur est cependant moins tenace que celle qui annonce un divorce imminent avec le prince Albert II

Finalement, la nouvelle tombe. Charlène de Monaco souffre d’une grave infection de la sphère ORL. Elle subit plusieurs interventions médicales et ne peut pas prendre l’avion, raison pour laquelle elle se trouve toujours en Afrique du Sud. On annonce son retour pour la rentrée, puis finalement pour le mois d’octobre. 

Un retour près des siens… pendant un temps finalement !

Après des mois de séparation, Charlène rentre enfin en Europe. Si elle avait eu la chance de voir son époux en août, puisqu’il s’était rendu en Afrique du Sud pour la voir, ses jeunes enfants ne l’avaient pas revu depuis des mois. La jolie famille s’est présentée face aux photographes pour immortaliser ce moment. Et depuis ? Plus rien. On annonce qu’elle ne dort pas au palais mais dans son appartement monégasque, que son état de santé s’est empiré. Le bal des rumeurs reprend. 

Le 19 novembre dernier, le jour de la fête nationale monégasque, Charlène ne se trouve pas, comme d’habitude, sur le balcon pour saluer la foule. Ses enfants, en revanche, sont bien présents, accompagnés de pancartes sur lesquelles on peut lire : « Maman, tu nous manques« . Finalement, pour mieux maîtriser la communication autour de cette affaire, Albert II a pris la parole à l’occasion d’un entretien accordé à People magazine. 

Charlène de Monaco doit se faire soigner 

Le prince revient dans un premier temps sur le retour de sa femme à Monaco : « tout s’est parfaitement déroulé dans les premières heures jusqu’à ce que l’on se rende à l’évidence : elle n’allait pas bien du tout. Elle était clairement épuisée, physiquement et émotionnellement. Elle ne pouvait pas faire face à ses responsabilités au sein du palais, dans la vie en général et dans sa vie de famille ». Charlène le savait, elle ne pouvait pas prétendre que tout allait bien : « Elle avait conscience que la seule chose à faire était de se reposer et de suivre un vrai traitement encadré médicalement ». 

Comment les enfants ont-ils vécu tout cela ? Albert l’explique : « Ils savaient qu’elle était fatiguée. Qu’elle n’était pas tout à fait elle-même. Et puis je leur ai dit qu’elle avait besoin de temps pour se reposer, qu’elle est maintenant quelque part pas trop loin et qu’on pourra aller la voir un jour. Ils ont compris ». D’après le prince, ses enfants sont tout à fait conscients de la situation : « Elle leur manque, bien sûr, mais ils comprennent. Les enfants de cet âge-là comprennent« . 

La situation n’est cependant pas la même. Charlène n’est plus en Afrique du sud mais en Suisse (d’après les informations de la presse car la principauté n’a rien dit à ce sujet). Elle peut donc recevoir de la visite plus facilement. Et la petite famille compte bien ne pas rester trop loin de l’ancienne nageuse : « Nous irons la voir. Je ne peux pas vous donner de délai à ce sujet. Pas dans les prochains jours, certainement, mais dès que nous aurons le feu vert médical. Vous savez que ce genre de traitements, ces périodes de repos, durent généralement plusieurs semaines« .


Pierre Lacoste

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.