Charlotte Gainsbourg : cette pause dans sa carrière enfin expliquée, les raisons déchirantes

Elle a vécu un drame dans sa famille qui l'a poussé à tout arrêter et à déménager de l'autre côté de l'Atlantique. On vous révèle lequel.

© Bestimage

Ce jeudi 24 mars 2022 sur la chaîne France 3, nous avons pu retrouver Charlotte Gainsbourg dans le film très connu, Prête-moi ta main. En effet, celui-ci date de 2006 et a été un grand succès pour les comédiens. Dans ce long-métrage, elle incarne le personnage d’une fausse compagne pour Alain Chabat. Malgré la réussite de cette réalisation, l’actrice a décidé de faire une pause dans sa carrière pendant une période. On vous dévoile ses raisons.

Charlotte Gainsbourg révèle l’évènement qui l’a traumatisé à jamais

Charlotte Gainsbourg fait partie de l’univers du cinéma depuis toujours. En effet, avec des parents célèbres, Jane Birkin et Serge Gainsbourg, elle ne pouvait qu’évoluer dans le monde des strass et des paillettes. Les feux des projecteurs étaient déjà braqués sur elle depuis sa plus tendre jeunesse. Alors, elle s’est lancée aussi dans ce milieu. Elle est à la fois chanteuse et actrice et elle multiplie les succès dans ces deux domaines. Pourtant, elle a voulu s’éloigner des caméras il y a quelques années quand elle a dû faire face à un drame personnel.

Une période de pause en 2014

L’année 2014 était riche pour Charlotte Gainsbourg. En effet, elle n’a pas chômé. Celle-ci était à l’affiche de cinq films : Jacky au royaume des filles, Son épouse, Trois cœurs, Samba et L’Incomprise. Un an avant, son long-métrage Nymphomaniac de Lars von Trier avait aussi très bien fonctionné. Une chose est sûre, Charlotte Gainsbourg était très sollicitée par les réalisateurs. Peut-être que ce fut trop pour elle ? Elle avait besoin de faire un break et l’avait expliqué aux journalistes de Métronews : « J’ai tout mis en suspens pour les quatre tournages que j’ai enchaîné », racontait-elle à l’époque.

Charlotte Gainsbourg avait aussi ajouté : « En fait, j’ai envie de faire un break, là, maintenant. J’aime ce métier, et si je lis quelque chose ou que je rencontre quelqu’un que j’admire, je ne vais pas dire non, mais j’ai beaucoup tourné, j’ai vécu des trucs très difficiles, je pense qu’il faut que je m’arrête un peu un moment. » Parfois dans la vie, il est nécessaire de lever le pied et de passer plus de temps avec ses proches ou même simplement avec soi-même. Pour rappel, elle venait de vivre un drame épouvantable…

La mort terrible de sa sœur Kate Barry

C’est le 11 décembre 2013, sa demi-sœur perd la vie et le destin de Charlotte Gainsbourg bascule. En effet, la photographe britannique Kate Barry décède dans des circonstances mystérieuses. Celle-ci a chuté du 4e étage de son appartement de la capitale parisienne. Une enquête a été menée, mais elle n’a jamais pu déterminer s’il s’agissait d’un accident, d’un suicide ou d’un crime. En tout cas, ce décès fut soudain et tragique pour toute la famille. Suite à cet incident, Charlotte Gainsbourg part s’installer de l’autre côté de l’Atlantique et se donne à fond dans son travail. Pour nos confrères du magazine Gala, elle expliquait qu’elle avait « une certaine boulimie de tournages«  et elle était très heureuse de vivre dans un nouveau pays, loin de la France : « Ici je me sens moi-même. À Paris, je ne savais plus qui j’étais. »

Quand on vit le décès d’un proche, cela influe forcément sur la façon dont on voit la vie. Pour l’Express Styles, Charlotte Gainsbourg expliquait que le décès de sa sœur avait changé radicalement sa manière d’imaginer l’avenir : « Ma propre mort ne me fait plus peur. Je me sens vraiment ailleurs en ce moment. Avant, je pensais beaucoup au temps qui passe. Observer les gens autour de moi prendre des rides était quelque chose de quasiment insoutenable. Et puis, j’ai perdu Kate. Je pense que le départ de ma sœur a tellement bouleversé mon existence que je ne sais plus trop ce qui pourrait m’effrayer maintenant. », avouait la comédienne. Elle avait terminé par les propos suivants : « Pour l’instant, la vie est un brouillard total, je n’ai plus aucun repère. Je dois arriver à me reconstruire. »

Avec le recul, on sait qu’elle a réussi à se reconstruire, notamment grâce à son mari et ses enfants. Un deuil n’est jamais simple à faire et il peut être long. En tout cas, puisque nous ne sommes que de passage sur Terre, essayons de vivre notre meilleure vie ! À méditer…