Chèque énergie : Engie annonce une nouvelle remise de 100 euros, voici les conditions

Le groupe Engie met en place des aides pour les particuliers et aussi pour les entreprises. On vous explique !

© MAXPPP – MOURAD ALLILI-Chèque énergie : Engie annonce une nouvelle remise de 100 euros, voici les conditions

Engie a décidé d’aider les particuliers aux revenus modestes, mais aussi certaines catégories d’entreprises. En effet, l’inflation bat des records dont les Français se seraient bien passés. Après la crise sanitaire, la baisse d’activité, le chômage, le pouvoir d’achat des Français s’amenuise chaque jour un peu plus. Alors, le groupe Engie a décidé d’accorder une aide en plus à partir de novembre. Il s’agit d’une réduction de 100 euros environ pour chaque client bénéficiaire d’un chèque énergie. On vous explique tout !

Chèque énergie : le groupe Engie donne un coup de pouce aux Français

Un chèque énergie pour 880 000 clients

La bonne nouvelle est tombée ce jeudi 28 juillet. En effet, la directrice générale du groupe Engie, Catherine MacGregor, a annoncé l’information dans une interview avec nos confrères du Parisien. Donc, le groupe va offrir un coup de pouce de 100 euros en moyenne à ses clients déjà bénéficiaires du chèque énergie, mis en place par le gouvernement.

« Nous sommes conscients de la réalité inflationniste et soucieux des difficultés rencontrées par nos clients, que ce soient les ménages ou les industriels », a-t-elle expliqué. Cette mesure a un coût qui s’élève à 90 millions d’euros pour l’entreprise Engie, mais va permettre d’aider près de 880 000 clients. En effet, des milliers d’heureux.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par na! (@na_dessinateur)

Des facilités de paiement pour les entreprises

En dehors du chèque énergie, l’entreprise Engie ne s’arrête pas là. Elle a décidé de soutenir aussi les petites et moyennes entreprises. La société doit présenter ses résultats vendredi et va mettre en place un fonds de soutien de 60 millions d’euros pour les PME. Le but est de « leur permettre d’avoir accès à des garanties dont elles ont besoin pour acheter de l’énergie », mais également d’avoir « des facilités de paiement quand elles peinent à payer les factures », informe Catherine MacGregor aux journalistes parisiens.

L’entreprise anticipe pour cet hiver qui risque d’être très froid

Par ailleurs, ce geste est, certes, le bienvenu, mais ne répond pas au débat du Parlement, notamment sur la mise en place d’une taxe sur les profits supplémentaires obtenus par les grandes entreprises, déclare la dirigeante. « C’est avant tout un geste citoyen, pour aider nos clients. (…) Engie ne produit pas de gaz, mais l’achète et le revend au prix de marché. Il n’y a donc pas là de surprofit », a-t-elle souligné.

Ensuite, les journalistes lui ont demandé d’évoquer la potentielle coupure des livraisons de gaz avec Gazprom. L’entreprise Engie explique « travailler depuis un certain temps sur différents scénarios ». Selon elle, en toute circonstance, « nous sécuriserons les volumes dont nous aurons besoin pour servir nos clients cet hiver », explique la dirigeante, avant de poursuivre et de parler d’une « sobriété énergétique » instantanée pour affronter le prochain hiver dont les températures pourraient être très basses. À voir si pendant la période hivernale, le gouvernement remet en place un chèque énergie…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sowee (@sowee_officiel)