Chèque énergie : voici comment percevoir les 2 aides exceptionnelles de Total, le point ici

On vous explique tout ce que vous devez savoir sur les aides de Total et si vous pouvez cumuler plusieurs aides ! Ce serait une bonne nouvelle...

©PHOTOPQR/VOIX DU NORD/Stéphane Mortagne

Total a déclaré deux bonnes nouvelles aux Français ! En effet, l’entreprise va verser deux aides pour ses clients dans le domaine du gaz et du carburant. Dans cet article, on vous explique tout de A à Z sur le chèque énergie ! Merci à nos confrères de l’internaute pour son partage d’informations sur le sujet.

Chèque énergie : deux au lieu d’un !

Comme vous le savez, depuis la gu*rre en Ukraine, les prix ne cessent de grimper, notamment dans le domaine de l’essence. Certains Français ne savent pas s’ils vont pouvoir continuer de faire le plein de leur voiture pour se rendre à leur travail. En tout cas, une chose est sûre, ils limitent grandement leurs déplacements. Depuis deux jours, le prix du baril de pétrole a encore flambé et est arrivé à 2 euros dans tout l’hexagone ce vendredi 18 mars.

Deux petits coups de pouce grâce à Total

  • Un chèque gaz de 100 euros. En 2021, 200 000 clients de Total avaient déjà reçu ce chèque énergie. Vous pouvez l’utiliser sur la prochaine facture comme une sorte de réduction.
  • Une remise sur le carburant de 5 euros pour un plein de 50 L. Les résidents de villes de moins de 6 000 habitants et où Total est localisé sont concernés. Cela représente près de 1 150 stations essence dans les zones rurales. L’offre a été mise en place depuis le 14 février.

Le chèque énergie a été offert à près de 5,8 millions de foyers dans le besoin. Ainsi, cela ne résout pas tous leurs problèmes, mais cette aide est toujours la bienvenue. À savoir, il a une date de fin d’utilisation. Que ce soit pour votre facture de gaz, l’achat de combustible ou encore la réalisation de travaux de rénovation énergétique, vous avez jusqu’au 31 mars 2022 pour l’utiliser. Alors, ne loupez pas la deadline. Pour information, en 2022, la somme du chèque énergie peut aller de 48 euros à 277 euros sur un an.

Le chèque énergie, en quoi cela consiste ?

Il est destiné aux ménages les plus pauvres. Cela va dépendre des ressources de la famille et il y a un seuil à ne pas dépasser. Celui-ci est évalué selon le nombre de personnes qui composent le foyer. Comme pour la prime inflation, aucune démarche n’est à effectuer. Le chèque énergie arrive directement dans votre boîte aux lettres vers le printemps. Avec la hausse de l’inflation, le gouvernement a annoncé, en décembre dernier, qu’un autre chèque de 100 euros allait être versé. Bien sûr, ce dernier n’est valable que sur les dépenses liées à l’énergie.

Une fois que vous avez votre chèque énergie, il vous suffit d’indiquer le numéro en ligne chez votre fournisseur d’énergie. Il est aussi possible de l’envoyer par courrier avec votre numéro de contrat et une copie de votre facture. Enfin, vous pouvez aussi le remettre directement en main propre à un professionnel certifié RGE dans le cadre de travaux de rénovation énergétique dans votre domicile.

Quels sont les critères pour être éligibles ?

Afin de déterminer si vous êtes éligibles, votre revenu fiscal de référence va être évalué. En effet, celui-ci doit être en dessous de 10 800 euros par unité de consommation (UC). Pour indication, une personne équivaut à une UC. La seconde personne du foyer représente 0,5 et chaque personne en plus 0,3 UC. Alors, il suffit de diviser votre revenu fiscal de référence avec le nombre d’UC de votre famille. Ainsi, une personne seule ne doit pas dépasser le montant de 10 800 euros. N’hésitez pas à vous rendre en ligne sur le site du chèque énergie pour faire une simulation : chequeenergie.gouv.fr.

Quel était le montant de cette aide en 2021 ?

Étant donné que cela dépend de vos ressources et de la composition de votre famille, le montant du chèque énergie varie aussi. Voici le barème mis en place par le gouvernement dans l’arrêté du 24 février 2021 :

RFR / UC < 5 600 euros 5 600 euros < RFR / UC < 6 700 euros 6 700 euros < RFR / UC < 7 700 euros 7 700 euros < RFR / UC < 10 800
1 UC 194 euros 146 euros 98 euros 48 euros
1 < UC < 2 240 euros 176 euros 113 euros 63 euros
2 UC ou plus 277 euros 202 euros 126 euros 76 euros

À savoir aussi, le chèque énergie et l’aide Ma Prime Rénov sont cumulables. En effet, ce dernier a remplacé le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE).

Quel est le calendrier de leur versement ?

La réception du chèque énergie s’organise par département. Celui-ci sera envoyé entre le 29 mars et le 30 avril 2022 selon l’endroit où vous habitez.

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Thermie France (@thermiefrance)

Est-il possible de simuler son éligibilité ?

Rendez-vous sur le site web du chèque énergie et renseignez votre identifiant fiscal. La réponse se fera très vite savoir. Si vous êtes concernés, voici le message qui va apparaître sur vos écrans : « Si vous pensez toutefois que votre ménage remplit les conditions de revenus et de composition pour bénéficier du chèque énergie, ou, si vous êtes un opérateur agréé pour le logement en intermédiation locative et que vous souhaitez vérifier l’éligibilité d’un ménage en sous-location au chèque énergie, vous pouvez néanmoins poursuivre le test d’éligibilité ». Ensuite, vous aurez trois autres questions à répondre.

Quelles sont les démarches à faire si je n’ai pas reçu le chèque énergie ?

Dans le cas où vous n’avez rien reçu et que vous êtes pourtant éligibles, contactez l’assistance. Vous avez plusieurs options. Soit avec un formulaire de contact sur le site en question, soit par téléphone. « Pour pouvoir bénéficier du chèque énergie, vous devez avoir déclaré vos revenus auprès des services fiscaux (même si vos revenus sont faibles ou nuls) », explique-t-on dans la rubrique FAQ. « Après avoir régularisé votre situation, vous pourrez solliciter un chèque énergie. En revanche, si vous n’avez toujours pas déclaré vos revenus pour l’année suivante, il ne vous sera plus possible de réclamer le bénéfice du chèque énergie ».

Comment procéder pour le recevoir ?

Il n’y a aucune démarche à réaliser. L’administration fiscale possède toutes vos données personnelles et le chèque énergie est envoyé automatiquement par l’Agence des services et de paiement (ASP). C’est cet organisme qui doit éditer et envoyer le chèque par courrier.

En cas de perte du chèque énergie, voici ce que vous devez faire ?

Si vous avez perdu ou avez été victimes d’un vol, voici les deux possibilités qui s’offrent à vous. Rendez-vous en ligne à l’adresse suivante : https://chequeenergie.gouv.fr/beneficiaire/cheque/declarer-perdu-vole

Ou contactez l’assistance du chèque énergie sur le numéro vert 0 805 204 805 du lundi au vendredi de 8 heures à 20 heures. On vous prévient quand même : « En cas de forte affluence, nous vous recommandons d’appeler le matin de 8h00 à 9h00, ou en fin de journée à partir de 17h00″. Vous pouvez aussi le faire par courrier en donnant toutes les informations vous concernant.

Est-il possible de régler une facture EDF avec le chèque énergie ?

En effet, EDF fait partie des distributeurs d’électricité qui acceptent le chèque énergie. « Inutile d’attendre votre prochaine facture : vous pouvez utiliser votre chèque énergie dès à présent, il sera directement crédité sur votre compte client », précise-t-on sur le site web.

Quels sont les atouts du chèque énergie ?

En plus des utilisations citées ci-dessus, vous pouvez aussi avoir l’ouverture et la mise en service gratuite en cas d’emménagement par exemple. En plus, vous avez une baisse de 80% du prix du déplacement d’un technicien en cas d’impayé et d’interruption.

Merci à nos confrères de l’internaute pour ce dossier très bien expliqué !