Christian Quesada : Pourquoi est-il sorti aussi rapidement de prison, avant la fin de sa peine ?

D’après les informations de nos confères du Progrès, Christian Quesada est sorti de prison depuis deux semaines.

Christian Quesada
© Christian Quesada / TF1 / BestImage

Christian Quesada est libre. Condamné le 8 avril 2020 pour trois ans, l’ancien champion des “12 coups de midi” est sorti de prison il y a deux semaines maintenant. Pourquoi est-il sorti avant que les trois années ne se soient écoulées ? La rédaction d’Objeko va vous expliquer ce qu’il en est exactement.

Une descente aux enfers

Il y a quelques années (en 2017 plus exactement), Christian Quesada devenait le roi des “12 coups de midi” sur TF1. Pendant plusieurs semaines, le candidat impressionne par sa culture et son savoir. Il bat ainsi tous les records du jeu, devenant presque imbattable. Ce n’est finalement qu’au bout de sa 193e participation, qu’il a été éliminé. Mais si au départ les téléspectateurs étaient déçus de voir le grand champion disparaître, ils vont vite tomber de haut en apprenant la face cachée du candidat. En effet, en 2019, il a été arrêté puis condamné en avril 2020 à trois ans de prison ferme pour “corruption de mineures”, détention et diffusion d’images pédopo**ographiques.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Christian Quesada (@chris12mdm)

En avril 2020, le procureur de la République en charge du dossier, avait pris la parole concernant Christina Quesada. Selon lui, l’ancien candidat des 12 coups de midi était conscient d’avoir un problème :“Il a reconnu les faits à la fois sur les contact qu’il a eu avec la mineure et la consultation et l’échange de ces dossiers prohibés (…) Il a effectivement déclaré être quelque part un peu soulagé d’avoir été identifié parce qu’il a bien conscience d’avoir un problème psychiatrique et psychique et de ce point de vue, cette arrestation a permis de mettre un terme à ce dont il avait un peu conscience, même s’il n’arrivait pas, seul, à cesser ces agissements.”

Pourquoi est-il sorti de prison ?

Mais après quelques années en prison, on apprenait il y a quelques heures, que Christian Quesada était sorti de prison. Nos confrères du Progrès explique notamment qu’il venait d’être libéré il y a deux semaines : “Après deux ans passés au quartier d’isolement de la prison de Bourg-en-Bresse (…) Il a purgé la totalité de sa peine, par le jeu des remises de peine et aurait quitté le département de l’Ain. Il avait rendu les clés de sa maison d’Hauteville l’été dernier” lisait-on notamment dans l’article. Comme précisé par le quotidien local, c’est grâce au jeu des remises de peine qu’il a pu être libéré. En revanche, il est encore suivi par la justice puisque sa peine a été assortie de 5 ans de suivi sociojudiciaire et d’une inscription au fichier des délinquants sex**ls.

Par le biais de nos confères, on apprend également que Christian Quesada a changé totalement de look. En effet, Cheveux longs et barbe longue, l’ancien candidat des 12 coups de midi a totalement changé de look pendant sa condamnation. Durant sa détention, il aurait même été surnommé “Robinson Crusoé” par ses codétenus.

Les nouvelles révélations de Guillaume Genton

Sur le plateau de Touche pas à mon Poste, Guillaume Genton a déclaré que les Français ne connaissaient qu’une infime partie de ce qu’on reprochait à Christian Quesada. En effet, d’après le chroniqueur de Cyril Hanouna, la liste est très longue : “Ça va beaucoup plus loin. Il y a de la manipulation, des fausses identités. L’homme prenait des photos de mineurs à leur insu dans la rue afin de se mas**rber après. Il échangeait les images avec d’autres gens, il les regardait avec des personnes...” commence-t-il notamment par dire. Malheureusement, ça ne s’arrête pas là, et le jeune homme fait ensuite une révélation pour le moins glauque.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Christian Quesada (@chris12mdm)

D’après Guillaume Genton,Christian Quesada aurait eu l’habitude se faire passer pour une jeune femme. Il demandait alors à de nombreuses mineurs des photos int**es avec en échange une rencontre d’une star de télévision : lui-même. Il proposait même une grille tarifaire : “Il fixait une grille de tarifs : pour mater c’est 100 balles, pour toucher c’est 200 balles, pour faire l’amour c’est 300 balles. Je ne suis pas juge ni avocat mais la sanction de deux ans est très légère”. A la rédaction d’Objeko, on trouve également que ces révélations sont choquantes. D’ailleurs, on ne comprend pas comment c’est possible d’avoir pris si peu pendant son jugement.


Mieger Tristan

Passionné depuis tout petit par l'écriture et de nature très curieux, je m'intéresse à tous les sujets !