Christine Bravo, écœurée et furax : de retour à Paris, elle publie des clichés CHOCS

Christine Bravo vit un rêve entre la Corse et sa péniche parisienne. Seule petite ombre au programme, une découverte énervante à côté de son bateau.

© Instagram

Christine Bravo n’a pas sa langue dans sa poche, c’est l’évidence ! Avec son caractère bien trempé, elle n’hésite pas à dire ce qu’il ne lui plait pas. Récemment, elle était énervée comme jamais après une vision d’horreur quand elle était sur Paris. On vous raconte toute l’histoire !

Christine Bravo, agacée comme jamais suite à une découverte sur le quai…

Christine Bravo a eu un parcours original. Elle a fait ses études à l’université de Paris VII appelé Jussieu. Après l’obtention de sa licence d’histoire, elle rentre à l’IUFM et fait ses premiers pas dans la vie active en tant qu’institutrice dans le quartier de Belleville. Mais, coup de théâtre ! Seulement un an après son début de carrière, elle décide de tout plaquer et de partir à Tijuana au Mexique. Là-bas, elle va essayer un tas de métiers différents. C’est quand elle revient dans la capitale qu’elle se rapproche du monde des médias. En effet, elle a commencé à travailler pour la presse, notamment Libération, Elle, Le Journal du Dimanche, Cosmopolitan ou encore France-Soir. Petit à petit, l’oiseau fait son nid dans le monde du journalisme et va débarquer à la radio et la télévision.

Cette aventurière dans l’âme n’a pas oublié ses rêves. Alors, en 2020, elle décide d’acheter une péniche sur la scène qu’elle baptise Frou-Frou. Un nom symbolique puisque c’est le même qu’une certaine émission qu’elle animait sur la chaîne France 2. Toujours passionnée d’histoire, la blonde qui ne mâche pas ses mots propose des croisières culturelles et historiques et sur la Seine intitulées Sous les jupons de la Seine.

En dehors de son Frou-Frou, Christine Bravo opère toujours sur les ondes de RTL dans l’émission des grosses têtes. Ainsi, elle est régulièrement à Paris. Mais, son dernier passage à Paris l’a énervé plus qu’autre chose ! Un choc pour la journaliste qui n’a pas hésité à publier le problème sur les réseaux sociaux.

Une découverte agaçante à côté de son bateau

Paris est censée être la plus belle ville du monde, non ? Hélas, est-ce qu’on en prend vraiment soin à sa juste valeur ? Christine Bravo s’est retrouvée nez à nez avec des rues remplies de déchets ! Alors, comme à son habitude, quand cela ne lui plait pas, elle exprime son mécontentement sur la Toile en publiant une photo. « Certains d’entre vous me demandent si j’ai délaissé ma péniche parisienne au profit de mon village corse. La réponse est non, mais voilà ce que j’ai découvert sur mon quai, à 200 mètres de Notre-Dame, à mon retour. Alors, je me pose évidemment la question. Vivre dans le chaos et la crasse ou dans une Corse respectueuse de son environnement ? Et on va montrer cette honte au monde entier aux Jeux Olympiques ? Je suis révoltée. Dégoutée. », écrit-elle sur les réseaux sociaux.

Christine Bravo nage dans le bonheur

Mais, il en faudrait un peu plus pour que Christine Bravo perde sa bonne humeur et sa joie de vivre. En effet, depuis qu’elle a lancé son projet maritime en 2020, elle vit un conte de fées. C’est grâce à cet achat qu’elle a rencontré le nouvel homme de sa vie, Stéphane Bachot, qui était l’ancien propriétaire de la péniche. « Je suis tombée par hasard sur des annonces de péniche et une agence spécialisée. C’est son directeur, Stéphane Bachot, qui m’a fait visiter ce bateau qui tombait en ruines à l’époque. J’ai eu un coup de foudre et je l’ai acheté. Ensuite, il m’a montré d’autres péniches dont la sienne. Et nous sommes tombés amoureux comme des gamins de 14 ans. C’est avec lui que je vis aujourd’hui, sur son bateau. », racontait-elle aux journalistes du Parisien.

Christine Bravo partage sa vie entre terre et mer ! En effet, les deux amoureux se sont dit « oui » pour la vie le 11 juin 2022 en Corse. L’île de beauté est chère à son cœur et elle a même acheté une maison.