Cindy Poumeyrol amincie après ses 2 grossesses : ses clichés avant/après sont hallucinants !

Cindy Poumeyrol a mis au monde deux enfants. Mais elle a gardé des complexes de sa grossesse. Après de nombreux efforts, elle retrouve un corps dans lequel elle se sent bien.

© Instagram

Cindy Poumeyrol a accouché de son deuxième enfant en début d’année. Il s’agit d’une petite Victoire. Cette dernière a vu le jour deux ans après sa grande soeur, Alba. Un océan de bonheur pour la femme de Thomas. Seule ombre au tableau : son corps qui a beaucoup changé. Mais l’ex-aventurière de Koh-Lanta a pris les choses en main.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cindy Poumeyrol (@cindypoum)

Cindy Poumeyrol ne céderait jamais à la tentation de la chirurgie esthétique. Pas comme Maeva Ghennam, qui aurait refait ses sei*s, ses fesses, ses lèvres, ses pommettes. Elle aurait même eu recours à une liposuccion. Récemment, la jeune femme  a même fait la promotion d’une opération de ses parties int*mes ! De quoi faire hurler Cindy Poumeyrol. D’après elle, Maeva Ghennam a complètement dépassé les limites.

En effet, Maeva Ghennam, 24 ans, qui habite à Dubaï, a partagé une story sur Instagram à ce sujet. Suivie par plus de 3 millions d’abonnés, elle a expliqué avoir refait cette partie si sensible de son corps. « C’est comme si [elle avait] 12 ans », a-t-elle osé dire au sujet de cette zone. Ses propos ont soulevé une vague d’indignation.

« On peut atteindre ses objectifs sans passer par la case chirurgie. »

Cindy Poumeyrol a répondu en publiant une story sur son propre compte. « Je suis choquée, franchement, ça ne me fait même pas rire« , a lâché l’aventurière. Si la candidate déjà éliminée de Koh-Lanta All Star n’a « rien contre la téléréalité » et se dit « hyper tolérante« , elle a bondi devant les propos de Maeva Ghennam.

« Je trouve que c’est trop. Les casteurs, il faut arrêter de caster toujours le même genre de nana. À 20 ans, elles ont déjà tout refait, elles font l’apologie de la chirurgie : les seins, les fesses, les lèvres, le nez, les dents… Tout est fake. Voilà le modèle que l’on donne aux futures générations. », a-t-elle expliqué sans concession. De plus, elle a reproché à Maeva Ghennam de pousser les jeunes à faire des complexes là où il n’y avait pas lui d’en avoir.

« C’est pas possible, je crois halluciner », a-t-elle ainsi poursuivi dans sa story. « Franchement, il faut que ça cesse. » Et d’ajouter : « Chacun fait ce qu’il veut avec son corps, par contre, il y a des choses qui doivent rester dans l’intimité. » 

Cindy Poumeyrol : « Le mental sera votre meilleur allié.« 

Mercredi 8 juin 2022, Cindy a parlé à son tour de son propre corps. Mais on vous rassure, cela n’a rien à voir avec la chirurgie esthétique. La jeune maman a juste publié un incroyable avant/après. « Photo 1 : Moi juste avant de tomber enceinte d’Alba. Photos 2-3 : Moi, maman de 2 merveilleuses petites filles« , précise-t-elle en légende. Sur ces deux derniers clichés, elle précise qu’elle traversait un post-partum difficile. Elle avait beaucoup de mal à faire face à son nouveau corps. « Après le fameux ‘ce corps a donné la vie’, ‘ce sont les traces de l’amour’… je n’ai jamais été aussi mal dans mon corps, j’ai d’ailleurs beaucoup pleuré« , a-t-elle en effet confié.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cindy Poumeyrol (@cindypoum)

Mais Cindy Poumeyrol a aussi publié des photos d’elle où elle apparaît très amincie. « Photo 4-5 : moi la semaine dernière après reprise en main. Seulement 1 mois et demi après les photos 2-3« , explique-t-elle ainsi. Fière de ses efforts, elle ajoute : « Première fois de ma vie que je suis patiente, pas dans l’excès. Je fais attention à mon alimentation mais je m’autorise aussi des gourmandises et quelques apéros. J’ai repris le sport et ça me fait un bien fou moralement même si j’arrive péniblement à me programmer 2 séances par semaine. J’ai appris récemment à faire partie de mes priorités. On a tendance à trop facilement s’oublier. Le mental sera votre meilleur allié.« 

Cindy a quand même tenu à déculpabiliser les femmes qui pourraient connaître le même malaise. « On peut atteindre ses objectifs sans passer par la case chirurgie, sans être dans l’excès… De la patience, du soutien et beaucoup de volonté sont les clés pour y arriver« , a-t-elle en effet conclu.