Claire Chazal, profondément blessée par l’affaire Patrick Poivre d’Arvor, “Je l’ai vécu très douloureusement”

Interrogée par le magazine JDD, Claire Chazal avoue avoir été très touchée et blessée par les accusations dont a fait l’objet Patrick Poivre d’Arvor, son ancien compagnon.

Claire Chazal, profondément touchée par l'affaire Patrick Poivre d'Arvor, "Je l'ai vécu très douloureusement"
© Femme actuelle

L’affaire Patrick Poivre d’Arvor a eu de nombreuses conséquences à différents niveaux. Aussi, Claire Chazal reconnaît elle aussi avoir été très touchée par cette suite d’événements. Récemment interrogée par la presse, la journaliste affirme effectivement que les accusations envers son ancien compagnon n’ont pas manqué de la faire réagir dès le début de ce dossier. Objeko revient donc sur les déclarations de la célèbre présentatrice.

Claire Chazal : très touchée par l’affaire Patrick Poivre d’Arvor

Une importante médiatisation

Au début de l’année 2021, tout commence par la plainte de Florence Porcel, une écrivaine âgée de 37 ans. En effet, la trentenaire accusait Patrick Poivre d’Arvor d’avoir abusé à deux reprises au cours de dernières années. Malgré les dénégations du journaliste, l’affaire prend néanmoins une importance de plus en plus grande pour faire régulièrement la une de l’actualité. Sur les plateaux de télévision ou dans les journaux, Florence Porcel réitère ses accusations. Alors que dans un même temps, PPDA se fait peu à peu discret. Une situation particulièrement compliquée qu’évoque aujourd’hui Claire Chazal.

Interrogée par le magazine JDD, Claire Chazal affirme effectivement que les accusations extrêmement graves de Florence Porcel l’ont fortement surprise. Après avoir vécu de nombreuses années aux côtés de Patrick Poivre d’Arvor, elle semble réellement avoir beaucoup de mal à croire que son ancien compagnon ait pu être l’auteur de tels gestes. Elle confiera en effet que le père de son fils François n’a pas été un homme violent à sa connaissance. Dès lors, il était difficile pour elle de voir son ancien compagnon jeté en pâture de la sorte.  » Je l’ai vécu douloureusement, car je n’aime pas les accusations sans preuve ni fondement juridique. Je déteste les noms jetés en pâture à la vindicte populaire et au jugement de l’opinion « .

Un soutien de tous les instants

Lors de cette déclaration, Claire Chazal ne manque pas de rappeler qu’il est important d’écouter la parole des victimes d’abus, mais qu’il ne faut pas non plus se laisser aller à une position  » victimaire «  de la part des nouvelles féministes.  » Le fait est que cette affaire a été classée, les magistrats n’ont même pas été saisis. Je comprends très bien qu’il existe des problèmes de domination masculine et que les femmes le ressentent « . Une manière pour elle de réaffirmer son soutien à Patrick Poivre d’Arvor. Celui-ci aurait donc été injustement accusé dans ce dossier. Selon claire Chazal, les déclarations de Florence Porcel ne correspondent effectivement pas à l’homme qu’elle a côtoyé durant de nombreuses années.

Visiblement, Claire Chazal semble très directe quand il s’agit d’évoquer le dossier Patrick Poivre d’Arvor.  » Je l’ai dit et je le redis. Je ne peux pas croire que cet homme que je connais bien professionnellement et personnellement qui certes aime séduire et convaincre, ait une quelconque violence en lui « . Une manière de confirmer pour la célèbre présentatrice que rien n’aurait jamais pu la convaincre de la culpabilité de son ancien compagnon. Pourtant, il faut bien reconnaître que de nombreux témoignages ont à l’époque décrit Patrick Poivre d’Arvor comme un homme capable d’avoir un comportement déplacé avec les femmes. Objeko vous en dit plus.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par WaHFF (@wahff.be)

Des accusations très graves

Si bien évidemment le témoignage le plus marquant est celui de Florence Porcel, l’écrivaine n’est pourtant pas la seule à avoir désigné Patrick Poivre d’Arvor comme un prédateur envers la gent féminine. D’autres déclarations contiennent effectivement des éléments interpellant. Parmi ceux-ci, certains affirmaient ainsi que la réputation de PPDA n’était plus à faire à l’époque dans la rédaction de TF1. Il n’était alors pas conseillé à une jeune stagiaire de se retrouver seule avec lui dans un ascenseur. Des rumeurs qui selon Claire Chazal ne pourraient donc être que le résultat du côté séducteur de PPDA, mais qui en réalité ne prouveraient nullement qu’il puisse être violent.

En tout cas, cette affaire aura fait beaucoup de bruit même si aujourd’hui le dossier judiciaire est clos. En effet, la procureure de République a définitivement fermé ce dossier après plusieurs mois d’enquête ; elle a ainsi classé l’affaire sans suite. Même si huit autres femmes à l’exception de Florence Porcel avaient témoigné dans ce dossier, les éléments n’étaient visiblement pas probants pour réellement incriminer Patrick Poivre d’Arvor. Une affaire qui semble ainsi faire partie du passé et qui ne devrait donc plus faire parler de lui. Voilà en tout cas une histoire qui aura démontré à PPDA qu’il aura pu compter sur le soutien de Claire Chazal. En effet, dès le début, elle n’a cessé de se montrer prudente sur ces accusations en ne manquant d’ailleurs pas de défendre PPDA.


Valerie Hommez

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.