Claire (Koh-Lanta): sa mère perd la vie suite à une erreur médicale, 3 médecins sont condamnés

Claire est une aventurière de « Koh-Lanta » de la saison de 2017, au Cambodge. Sur les réseaux sociaux, elle fait une annonce importante le 23 août dernier et évoque le décès de sa mère.

Claire (Koh-Lanta) : sa mère perd la vie suite à une erreur médicale, 3 médecins sont condamnés
© TF1

Claire Pradayrol est coach fitness et elle développe sa carrière grâce à ses réseaux sociaux. Présente sur Instagram et sur Youtube, elle fait la promotion de ses ateliers et partage quelques messages plein de motivation aux internautes. Rarement, l’ancienne aventurière de Koh-Lanta parle de sa vie privée. Et quand elle le fait, elle ne rentre pas beaucoup dans les détails. Mais ce 23 août 2021 était une date importante et elle tenait à partager cela avec ses abonnés. En effet, Claire perdait sa mère suite à une erreur médicale. Et des années plus tard, ce sont trois médecins qui sont enfin condamnés. Objeko vous raconte tout de cette émouvante affaire.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Claire Pradayrol (@clairecoachfit)

Claire, ancienne candidate de Koh-Lanta, aborde un sujet tragique

Les réseaux sociaux de Claire ne sont pas un endroit où elle s’épanche sur sa vie privée. Mais le public qui la découvrait dans Koh-Lanta sait qu’elle perdait injustement sa mère il y a quelques années. En effet, l’émission de TF1 et présentée par Denis Brogniart met un point d’honneur à présenter les candidats de façon transparente au public. Une façon pour nous de nous attacher aux aventuriers. Un système bien rodé que celui de Koh-Lanta car il fête ses 20 ans cette année. La nouvelle saison, qui s’intitule Koh-Lanta : La Légende vient d’ailleurs de démarrer sur les écrans.

Pour revenir à Claire, elle ne fait pas partie de cette nouvelle aventure. Mais elle poursuit la sienne, en tant que coach fitness. L’autre combat qui l’animait, c’était celui de faire reconnaître le décès de sa mère comme relevant d’une faute professionnelle. Durant cinq longues années, elle a assumé les procédures juridiques pour enfin remporter la bataille. Comme elle l’explique sur son compte Instagram ce 23 août dernier, la mère de Claire est décédée du paludisme parce que trois médecins n’ont pas su reconnaître cette maladie et ont cru qu’ils avaient à faire à une simple grippe.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Claire Pradayrol (@clairecoachfit)

En toute logique, elle ne pouvait pas garder cette grande nouvelle pour elle. Claire se devait de la partager avec ses abonnés car ils étaient, pour la plupart, au courant de cette terrible histoire.

Claire savoure une victoire, celle d’une bataille qu’elle aurait préféré ne pas mener

En effet, si Claire s’est battue pendant cinq ans, c’est pour faire reconnaître par la loi que le décès de sa mère aurait pu être évité. Certes, cela ne la fera pas revenir. Mais le justice devait être rendue pour que la mère de Claire, et ceux qu’elle laisse derrière elle, puissent enfin avoir l’esprit en paix. Claire participait à Koh-Lanta en 2017. Au fil de son aventure, le public a pu apprendre que la jeune femme avait perdu sa mère deux ans plus tôt. C’était en 2015, et plus précisément en novembre que Claire disait adieu à celle qui l’a élevée, soudainement. Le fait est que ce deuil était d’autant plus difficile parce qu’il aurait pu être évité. Sans une erreur de diagnostic de ces trois médecins qui ont ausculté la mère de Claire, elle aurait pu guérir.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Claire Pradayrol (@clairecoachfit)

« En novembre 2015 ma mère mourrait du paludisme au retour d’un voyage humanitaire… » écrivait Claire, au dessus d’une photo d’elle et de sa mère. Elles ont le même sourire. Et il est aisé d’imaginer que la mère de l’ancienne aventurière de Koh-Lanta avait encore de longues années devant elle. Objeko et ses lecteurs n’imaginent certainement pas à quel point Claire a dû souffrir de sa brutale disparition.

« Après 5 ans de procédure, trois médecins viennent d’être condamnés pour erreur de diagnostic (et oui ils ont donné du Doliprane pendant 4 jours pour une soi-disant grippe » écrit-elle enfin. Un soulagement et une amertume à la fois se dégage de son message. Cette victoire, Claire l’attendait mais c’est un combat qu’elle aurait préféré ne pas avoir à affronter.

claire-koh-lanta-maman-decedee-condamnation-des-medecins-coupables-story-instagram
@clairecoachfit

Claire va maintenant pouvoir poser les armes et se concentrer sur l’avenir. Jamais le souvenir de sa mère ne la quittera, ni la douleur de l’avoir perdu si soudainement. Mais peut-être que grâce à la condamnation des médecins, elle va pouvoir apaiser son cœur et panser ses blessures. C’est tout le mal qu’Objeko pourra souhaiter à cette ancienne aventurière de Koh-Lanta. Aussi, il convient de saluer son courage et sa témérité. Preuve qu’elle possède de telles qualités qui lui servent aussi bien lors de ses aventures que dans sa vie de tous les jours.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.