Claude (Koh-lanta), privé des 100 000 euros : peut-il s’opposer à cette décision ?

Claude Dartois va-t-il poursuivre la production de Koh-Lanta pour récupérer ses gains ?

© TF1
Avec l’annulation de la finale de « Koh-Lanta » pour cause de tricherie, Claude Dartois n’a pas pu inscrire son prénom au palmarès. Selon un avocat spécialisé, invité sur le plateau de TPMP, l’aventurier pourrait bien attaquer la société ALP, concernant les différentes sanctions infligées et aurait des chances de gagner le procès. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Claude Dartois prêt à entrer en guerre contre la société ALP ?

Décidément, cette saison de Koh-Lanta fait encore couler beaucoup d’encre. En effet, alors que la finale s’est déroulée il y a quelques jours, les affaire de tricherie sont toujours au centre des débats. D’après nos informations, Claude Dartois serait prêt à entrer en guerre contre la société ALP. Pourquoi ? Eh bien, c’est très simple. Il souhaiterait tout simplement récupérer les 100 000 euros, promis au vainqueur. Pour rappel, la production a décidé de reverser la cagnotte au Fonds Pour Bertrand-Kamal.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Claude Dartois (@claude_kohlanta)

Pour l’avocat Jérémie Assous, spécialiste des contrats de travail des émissions de télé-réalité, Claude Dartois pourrait porter l’affaire en justice et contester l’annulation de sa victoire. En effet, selon lui, priver Claude Dartois de ses gains est illégal et discriminatoire : « Il pourrait très bien s’opposer à cette sanction aux prud’hommes et au pénal. On ne peut pas faire travailler un salarié 24 heures sur 24 ni le priver de nourriture en dehors des heures de travail, quel que soit le consentement des candidats. C’est interdit d’organiser de telles conditions de travail« .

L’aventurier dans son droit ?

Sur le plateau de TPMP, Jérémie Assous a tout simplement évoqué le droit du travail. On apprend alors que Claude Dartois était dans son droit quand il est allé chercher de la nourriture auprès d’autres personnes, puisqu’il l’a fait sur son temps libre : »La notion de triche est totalement étrangère au Code du travail. En dehors de son temps de travail, il retrouve toute sa liberté. Donc soutenir que vous avez manqué à certaines de vos obligations alors que c’était en dehors de votre temps de travail, c’est totalement illégal« .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Claude Dartois (@claude_kohlanta)

Pour Jérémie Assous, si Claude Dartois venait à porter l’affaire devant les tribunaux, il gagnerait. Et bien plus que les 100 000 euros qui lui été promis : »Il est certain de les gagner. Et il ne va pas gagner 100 000 euros, il va gagner beaucoup plus. Ils n’iront jamais jusqu’au bout pour la simple et bonne raison que les violations et les manquements qu’ils ont fait subir à Claude et aux autres participants ne relèvent pas seulement du droit du travail. C’est également du droit pénal ».

Claude Dartois a perdu beaucoup plus que Koh-Lanta

Présente également sur le plateau de TPMP, une journaliste de Public  est venue apporter d’autres précisions. Selon les dires de la jeune femme, le chauffeur de maître aurait entamé un bras de fer contre ALP et TF1 il y a une semaine. Mais pour seulement pour Koh-Lanta, pour les autres préjudices qu’il a pu subir. En effet, l’aventurier n’aurait pas que perdu les 100 000 euros en jeu. Il se serait également vu retirer sa participation au Grand Concours des animateurs et l’émission d’aventure qu’il était censé animer sur TMC l’an prochain.