Clément Garin (TPMP) furax : il balance sur Delphine Wespiser, « Si les gens savaient… »

Qui sème le vent, récolte la tempête ! C'est ainsi que Delphine Wespiser pourrait résumer ses passages à TPMP. En tout cas, le téléspectateur ne sait pas qui aura le dernier mot. Objeko fait le point !

© C8

Depuis l’entre deux tours, c’est la panique à TPMP. Malgré les vannes de Matthieu et Clément, Delphine Wespiser assume son vote. Aïe…

Que de disputes dans TPMP !

Trois jours après la divulgation des deux finalistes pour l’élection présidentielle, Delphine Wespiser choque les téléspectateurs de TPMP. En défissent la candidature du Rassemblement national comme la « maman des Français« , l’ancienne reine de beauté dévoile ses opinions politiques. Face à la réaction négative d’un chroniqueur, elle botte en touche et déclare. « Clément Garin, si tu veux sortir des petits doss’, peut-être sur toi, on en a aussi. » Interloqué par cette manière de procéder, il se révolte et souligne ce paradoxe. « On a le droit de ne pas être d’accord sans être menaçant directement ? » Cependant, il a tient à entendre le contenu de ses scoops sur son compte. Mais l’affaire ne s’arrête pas en si bon chemin. Vous allez voir que les proportions prises par cette affaire dépassent de loin toutes les anciennes polémiques de C8.

Clément Garin vole au secours de Matthieu !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Clément Garin (@clemgarin)

Le présentateur de TPMP People est connu pour son franc-parler. Aussi, tout en se réjouissant de l’éviction temporaire de Delphine Wespiser, il en profite pour demander à France 2 de faire de même. Et oui ami lecteur d’Objeko, si vous ne le savez pas encore, la chérie de Roger enfile régulièrement son costume de Blanche ou Rouge dans Fort Boyard. L’argument qu’il utilise contre elle va la faire sortir de ses gonds. Comment ose-t-il la comparer à l’humoriste controversé Dieudonné ? En plus des phrases incendiaires des haters, la chroniqueuse vit un enfer.

Durant le week-end dernier, Delphine Wespiser prend les choses en main. Au lieu de s’expliquer avec son détracteur de TPMP, elle sous-entend qu’elle va saisir la justice. Oui, oui cher lecteur, vous ne cauchemardez pas. De son côté, Clément Garin n’a pas oublié ce qu’elle a dit sur lui. Donc, il laisse éclater sa colère sur Twitter. « Il serait temps de remettre l’église au centre du village. Elle a le ticket, moi pas (…) » Donc si jamais elle passe à l’action avec l’ancien présentateur de NRJ12, il n’hésitera pas la moindre seconde et fera de même !

Qui croire à TPMP ?

D’ailleurs, Delphine Wespiser ne semble pas avoir de remords à réveiller les disparus. Dans son discours à charge contre Matthieu Delormeau, elle précise qu’à ses yeux, « c’est le poison incarné (…) il vendrait sa mère et son père pour le buzz« . Sur les réseaux sociaux, son ami Clément de TPMP sort les crocs. C’est lâche de s’en prendre aux défunts. De fait, pour le concerné, « C’est un traumatisme qui n’a jamais cicatrisé (…) » En somme, il synthétise les choses de cette manière. « Il serait temps de comprendre. Elle déverse sa haine toujours sur les mêmes profils. (…) Si les gens savaient. Enfin bref, je la ferme. Suis soûlé« .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Delphine Wespiser (@wespiserd)

À quoi fait-il allusion ? Qu’on se le dise, ce n’est pas d’homophobie. D’ailleurs, à tous ceux qui commentent sa publication, il met les points sur les i. Il ne croit « pas une seule seconde » à cette théorie. De son côté, elle n’a pas encore répondu directement à ce dernier rebondissement. Il y a quelques minutes sur son compte Instagram, elle préfère employer une citation au lieu d’argumenter davantage ou de se défendre.

Snif, une limite a été franchie…

TPMP