Coluche décédé il y a 35 ans: L’hommage très poignant de Jean-Luc Reichmann

Aujourd’hui, Jean-Luc Reichmann ne souhaite pas plaisanter avec ses followers. En effet, celui fait trois décennies et demi que Coluche est mort. Force est de constater qu’il a laissé une empreinte indélébile dans le cœur des anonymes et de toutes les célébrités !

Coluche décédé il y a 35 ans : L'hommage très poignant de Jean-Luc Reichmann
© CTP

Ce jour de juin, les fans de Coluche ne l’oublient pas. Victime d’un tragique accident de la route, rien ne sera plus jamais comme avant !

Toujours imité, personne ne peut égaler Coluche !

À son époque, Coluche était considéré comme le poil à gratter des hommes politiques. En effet, vu qu’il a débuté une campagne pour devenir Président, il sème la terreur dans le paysage médiatique. Aujourd’hui, tout laisse croire qu’il aurait été le porte-parole des Gilets jaunes. Hélas, cela fait presque quatre décennies que l’on doit faire avec la mort de l’humoristique. Le moins qu’Objeko puisse dire, c’est qu’il (nous) manque toujours autant !

Ce 19 juin 1986, Coluche est dans le sud de France. Solidement accroché à sa moto, mais sans casque, il percute une semi-remorque. Le verdict est sans appel : il meurt sur le coup ! Pour les deux amis qui étaient avec lui à Opio, c’est le début d’une lente traversée du désert. Quelques jours plus tard, son enterrement ressemble à celui d’un homme d’État. Charismatique, il a laissé une empreinte indélébile dans le cœur des Français. Devenu à la fois une légende, mais aussi une référence, Objeko tient à vous parler du projet de sa vie.

Coluche toujours là !

Un an avant, il crée l’association Les Restos du coeur. Nous sommes alors en septembre 1985. L’hiver arrive et il redoute fortement que les températures enfoncent un peu plus les nécessiteux ! Déterminé à tout faire pour égayer la vie de ceux qui en ont besoin, Coluche raconte son projet à la radio. “J’ai une petite idée comme ça. Si des fois y’a des marques qui m’entendent, y a des gens qui sont intéressés pour sponsoriser une cantine gratuite qu’on pourrait commencer par faire à Paris… nous on est prêts à aider une entreprise comme ça qui ferait un resto qui aurait comme ambition, au départ, de distribuer deux ou trois mille couverts par jour…

La suite, Objeko la connaît sur le bout des doigts. D’abord, l’enregistrement d’un hymne composé par le génial Jean-Jacques Goldman. Puis, on organise des tournées dans toute la France. Ls places de concert et DVD des spectacles se vendent comme des petits pains. Malgré le départ du chef d’orchestre des débuts, il y a toujours participants prestigieux pour prendre la relève. Le seul regret, c’est que Coluche n’ait pas pu y assister en personne !  Mais personne ne dément qu’il s’agissait d’une idée de génie. Avec la pandémie, nul doute que les Restos du coeur ont largement contribué à offrir un repas aux plus malheureux. La boucle est (presque) bouclée !

Un seul être leur manque

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Michel Denisot (@mdenisot)

Michel Denisot et Coluche étaient très proches. En effet, pour le journaliste timide de Canal+, l’humoriste apportait une touche de fraîcheur partout où il était. Avec Philippe Gildas, ce sont les premiers à avoir cru au potentiel des Restos du cœur. Donc, il est tout naturel que le directeur de la publication de Vanity Fair France lui rend un hommage appuyé sur son compte Instagram !

Quant au présentateur de Les 12 coups de midi, il débute sa publication comme l’aurait l’humoriste dans ses spectacles. “C’est l’histoire d’un mec … qu’on n’oublie pas. 35 ans aujourd’hui que tu manques, enfoiré” En lisant ces quelques mots, les followers de Jean-Luc Reichmann sont submergés par l’émotion. Eux aussi, ils pensent à lui et n’hésitent pas à faire des parallèles entre la conjoncture économique et les anciens propos de l’artiste. Un visionnaire on vous dit !

Vous l’avez compris, Coluche brille encore dans le cœur de ses fans. Pour tous ceux qui l’ont rencontré, il fait partie à jamais des plus belles histoires ! Certes, sa mort a fait longtemps la polémique. Certains estimaient même qu’il ne s’agissait pas d’un accident. De là-haut, il continue de veiller sur nous ! Objeko tient également à saluer la destinée de ce grand personnage qui ne ressemble à aucun autre. Et s’il n’en restait qu’un, ça sera (forcément) lui !


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.