Couvre-feu à 18h en France: Combien de temps va-t-il encore durer ?

Le couvre-feu est-il une alternative efficace au reconfinement ? D’abord instauré de 20h à 6h, il est à présent en place de 18h à 6h sur toute la France. Mais pour combien de temps encore ?

Couvre-feu à 18h en France: Combien de temps va-t-il encore durer ?

Le couvre-feu à 18h ne fait évidemment pas l’unanimité auprès des Français. Mais la pandémie oblige le gouvernement à prendre des mesures afin de limiter les cas de contaminations. Le virus mène la vie dure à l’économie depuis plus d’un an déjà. Instaurer un couvre-feu a donc pour objectif de limiter les dégâts tout en permettant à l’économie de “s’accrocher”. D’abord établi de 20h à 6h du matin, le couvre-feu est à présent généralisé de 18h à 6h du matin dans toute la France. Et la question se pose de la durée de son effectivité. Jusqu’à quand le couvre-feu sera-t-il maintenu ?

Le couvre-feu en France est-il vraiment efficace pour ralentir la pandémie ?

Au mois de décembre 2020, la situation pandémique s’est aggravée. L’arrivée des vaccins permettait néanmoins au gouvernement d’envisager des mesures moins drastiques que celles d’un troisième confinement total. Un couvre-feu a alors été appliqué sur tout le territoire français de 20h à 6h à compter du 15 décembre. Certains départements laissaient apparaître une moindre efficacité de ce procédé. Le couvre-feu a donc été avancé de 18h à 6h. Constatant que la situation épidémique n’était pas encore assez sous contrôle, c’est toute la France qui voit ce procédé resserré s’appliquer. Depuis le 16 janvier 2021, tout le pays vit au rythme du virus et dans l’espoir d’éviter un nouveau confinement. Car c’est bien la situation sanitaire qui dicte les mesures gouvernementales et leurs ampleurs.

Tout le pays se mobilise mais les efforts coûtent aux Français

La résilience, la patience, la solidarité et l’espoir sont donc les mots d’ordre pour que les Français s’adaptent à cette crise sans précédent. Mais jusqu’à quand sera-t-il possible d’encaisser une telle limitation des libertés individuelles ? Une sortie de crise est-elle toujours envisageable pour le printemps prochain ? Pour l’été prochain ? L’incertitude règne et la patience des Français s’use dangereusementObjeko récapitule avec vous les points déterminants de ces mesures gouvernementales. Un pas de plus a été récemment de fermer les grandes surfaces non-alimentaires de plus de 20 000 m². Une mesure appliquée depuis le 31 janvier dernier. Faut-il alors espérer que cela soit suffisant ? Avec les vacances scolaires, il faut croire que la situation sanitaire se s’arrange pas.

Le couvre-feu pourra-t-il freiner également les variants du virus ?

Que nous disent les données à propos du couvre-feu ? Car si l’épidémie recule et atteint un plafond de 5 000 cas journaliers, la réouvertures des lieux de culture pourraient enfin être effective. Visiblement, nous sommes encore loin de ce chiffre. Nous sommes en effet en France proche des 20 000 nouveaux cas quotidien pour le moment. Et il faut bien imaginer que sans couvre-feu, ce chiffre serait d’autant plus alarmant. En effet, l’arrivée des variants en France a modifié la donne. L’espoir porté sur les vaccins perd de sa superbe face à l’idée que les variants remplacent le virus actuellement en circulation. Pour l’heure, ce sont un quart des cas positifs qui sont en fait des cas du variant Britannique. Et pour ajouter à nos tourments, les variants Brésilien et Sud-Africain sont en train de se répandre eux aussi.

Des mesures de plus en plus sévères sont à venir ?

Ce n’est donc pas vers un assouplissement des restrictions que la France se dirige. Une levée du couvre-feu n’est pas à exclure mais elle pourrait laisser place à des mesures plus sévères. Objeko constate malheureusement que les rumeurs concernant un nouveau confinement prennent de l’ampleur. Il est aussi question de supprimer les vacances scolaires pour limiter les déplacements entre régions. Autant de bruits de couloirs qui ne rassurent pas les Français. Le couvre-feu est pourtant une mesure stricte qui devait s’appliquer pour une durée limitée. À l’origine de son application, il était prévu qu’il ne s’applique que pour 15 jours. Puis, comme lors des premiers confinement, les quinzaines se rajoutent les unes aux autres. Le gouvernement en appelle donc à l’abnégation des Français, encore.

Encore combien de temps à subir ce couvre-feu ? Impossible de répondre de façon précise. Sans annonces officielles de ce côté-là, il faudra en effet encore attendre. Seuls les constats quotidiens à propos de la courbe épidémique en France peuvent changer la donne. Pourtant, ce n’est pas une mesure qui est sans conséquence sur l’économie.

 


Avatar

Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.