Couvre-feu à « 19 heures, ça va pas du tout », Emmanuel Macron, travaille sur un nouvel horaire !

Le couvre-feu pourrait bientôt être modifié. Le Président de la République Française a laissé entendre qu'il pourrait être favorable à le décaler prochainement.

© Kay Nietfeld / dpa-Pool / dpa

Couvre-feu à 19 heures, c’est le quotidien des Français depuis de longues semaines. La crise sanitaire a contraint le Président de la République à durcir le ton. Alors que des mesures contraignaient les Français par département, le confinement a ensuite été l’affaire de tous, uniformément sur tout le territoire. De même, le couvre-feu à 19 heures avait commencé localement avant d’affecter toute la France dans son ensemble. La pandémie bat son plein mais le gouvernement a bon espoir de pouvoir assouplir les mesures sanitaires dans les jours à venir. La réouverture des terrasses des cafés et des restaurants a notamment été évoquée pour la mi-mai. Le couvre-feu est lui aussi sujet à discussion, Objeko vous dit tout.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emmanuel Macron (@emmanuelmacron)

Couvre-feu et déconfinement vont-ils faire bon ménage ?

Alors que les écoles rouvrent leurs portes, d’autres établissements jusque là fermés pourraient prochainement suivre. En effet, au 3 mai, tous les établissements scolaires pourront accueillir de nouveau tous les élèves. Les mesures de distanciation sociale seront toujours de rigueur et d’autant plus importantes. Car certains craignent que la réouverture des écoles conduise à une nouvelle montée des cas de contamination à la Covid-19.

La crise a durement fait trembler les hôpitaux. Les réanimations sont pleines à craquer et le personnel est exténué. Le personnel soignant s’inquiète de voir les hôpitaux craquer sous la pression. Mais le pays avance malgré tout vers une réouverture progressive. Car la vie doit reprendre ses droits. En effet, le Président de la République a fait le choix de prendre davantage de liberté que l’année dernière. Plutôt qu’un confinement strict qui avait mis le pays à l’arrêt, il décide d’avancer sur une ligne de crête très fine. Un assouplissement des mesures sanitaires se fait attendre par la majorité de la population. Mais Jean Castex n’a pas laissé beaucoup d’espoir prendre place sur ce terrain.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emmanuel Macron (@emmanuelmacron)

Avec de telles annonces, il était clair que nous étions loin de voir le out du tunnel. Une sortie de crise sanitaire pour l’été reste néanmoins un espoir pour beaucoup d’entre nous. Objeko en convient, il est plus facile d’avancer quand on sait où l’on va. L’incertitude crée une frustration systémique dans la société et cela ne va pas aller en s’arrangeant. Mais voilà quelques semaines que le gouvernement fait passer des messages clairs et concis. Et il témoigne également d’une volonté de s’y tenir.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emmanuel Macron (@emmanuelmacron)

Cependant, le Premier ministre vieille à rappeler que les mesures prises, aussi impopulaires soient-elles, dépendent de la pandémie et de son évolution. Aussi, il a été très clair quant au couvre-feu. Il ne sera pas modifié malgré la réouverture des lieux de culture et des terrasses. En tout cas, il n’en est pas question de façon automatique. Il concède néanmoins que le couvre-feu pourrait être réévalué dans la moitié du mois de mai. Car la réouverture des écoles puis des terrasses et des lieux de culture devra prouver qu’elle ne participe pas à une reprise important de la pandémie.

Suite à ce discours, il restait peu donc d’espoir aux Français de voir le couvre-feu s’appliquer plus tard. Mais c’était sans compter sur l’intervention d’Emmanuel Macron. En effet, pour le 26 avril et la rentrée des classes des écoles primaires, il s’est rendu à Melun, en Seine-et-Marne. Une phrase glissée à une élève de CM2 a laissé supposer que le couvre-feu à 19 heures ne serait plus présent pour longtemps.

Un espoir de repousser le couvre-feu de quelques heures ?

Le Président de la République rendait visite aux élèves d’une école primaire aux côtés de Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education. L’occasion pour lui de prouver une fois de plus qu’il ne transige pas avec l’éducation. C’est ce qu’il avançait dans son discours aux Français datant d’il y a plus de trois semaines. Lors de cette visite, une élève a interpellé le Président de la République sur les horaires du couvre-feu. Et la réponse d’Emmanuel Macron laisse entrevoir des changements concerts prochainement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emmanuel Macron (@emmanuelmacron)

En effet, le Président de la République a fait une promesse à cette élève de CM2. Il a dit travailler à repousser le couvre-feu de 19 heures à une heure plus tardive. Admettant lui aussi que c’était trop tôt ! Cette vidéo d’Europe 1 vous permet d’écouter l’extrait en détail.