L’IoT en plus forte croissance que l’industrie des smartphones aux USA

Pour la première fois durant le second trimestre 2016, les opérateurs américains ont ajouté davantage de connexion d’objets connectés à leurs réseaux que de smartphones. Une preuve irréfutable que l’internet des objets est en plein essor. 

Selon Chetan Sharma Consulting, le nombre de voitures connectées aux réseaux de données cellulaires pendant le deuxième trimestre est plus important que n’importe quel autre objet connecté. Si l’on prend en compte tous les opérateurs des États-Unis, environ 1,4 million de voitures ont été connectées aux réseaux, contre 1,2 million de smartphones et un peu moins de 900 000 tablettes. 

Cette prédominance des objets connecté doit tout de même être tempérée. Le deuxième trimestre est toujours une période creuse pour les ventes de smartphones. En général, c’est au quatrième trimestre que les ventes culminent, grâce à la période des fêtes et à la sortie du nouvel iPhone.

10 millions de voitures connectées chez AT&T

voitures connectées sur une autoroute

Cependant, la croissance de l’internet des objets est une tendance de longue date. L’opérateur américain leader des voitures connectés, AT&T, a ajouté plus de voitures que des smartphones et de tablettes à son réseau pendant sept trimestres consécutifs selon Sharma. Il atteindra bientôt le cap des 10 millions de voitures connectées.

Pour l’heure, la plupart de ces voitures sont connectées directement à la sortie d’usine par les constructeurs automobiles. Cette connexion cellulaire leur permet par exemple de surveiller l’état des véhicules, de mettre à jour le logiciel, et de collecter des données pour améliorer les prochains modèles.

Un déploiement qui demeure encore limité

L’utilisation des services cellulaires dans les voitures par les consommateurs se déploie plus lentement. L’une des raisons est que de nombreuses personnes se déplacent déjà avec une connexion cellulaire sur leurs smartphones. Des applications mobiles comme Automatic permettent de collecter des données automobiles grâce à différents capteurs.

De plus, le modèle économique pour le paiement et l’utilisation de connexions automobiles n’est pas encore défini. Personne ne sait encore vraiment quelles fonctionnalités indispensables peuvent désirer les usagers, et combien seraient-ils prêts à payer pour ces options.

voiture-iot

La Smart City prend son envol

Les voitures connectées ne représentent pas l’unique usage de connexion cellulaire dans l’internet des objets. D’autres services, comme la gestion de flotte de véhicules ou le traçage de containers, ou les applications smart city tels que les feux connectés ou les parcmètres intelligents exploitent également ces réseaux.

Une tendance internationale

Cette tendance s’étend également en dehors des États-Unis. En Chine, Vodafone et China Mobile déploient tout autant de connexion IoT. Le rapport trimestriel de Sharma met aussi en exergue le succès des données mobiles, qui représentent plus de trois quarts des revenus des opérateurs au deuxième trimestre. Rappelons que les USA est le troisième plus gros pays en termes de consommation de données. Seules la Finlande et la Corée du Sud en utilisent davantage. 

via computerworld.com

We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply