Cyberattaque à l’Assurance Maladie : les données d’un million de Français en vente !

Ce sont nos confrères de ZATAZ, spécialisés en cybersécurité, qui ont mis en lumière une vente étonnante. Elle concerne les données d'un million d'utilisateurs du site Ameli.fr.

©Phoneandroid

Un prix de vente fixé à 6000 dollars

Cette vente alarmante a été repérée par les experts en cybersécurité de ZATAZ. Ces derniers ont mis en évidence qu’un pirate informatique bien connu pour ses actions malveillantes est à l’origine de la vente. Ce dernier a eu accès aux données d’un million de personnes en France. Il a fixé ce prix de vente à 6000 dollars, soit environ 57000 euros. La protection des données est obligatoire en France et permet aux français de se sentir en sécurité. L’assurance maladie n’est pas à mettre en cause ici. Si l’arnaqueur n’explique pas comment il a réussi à obtenir ces informations, c’est sans doute grâce à la méthode du phishing qu’il y est parvenu.

On vous a déjà parlé à plusieurs reprises du phishing, mais étant donné cette dernière information, une piqûre de rappel est importante. Sur internet, vos informations sont sécurisées et protégées… à condition qu’elles ne soient pas dévoilées à une autre personne qu’un site officiel. Or, le but du phishing est aussi simple qu’efficace : se faire passer pour des instances officielles pour obtenir ces précieuses informations.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mes tips santé (@mes_tips_sante)

Assurance Maladie : comment se protéger du phishing ?

Il n’y a pas mille solutions pour ne pas se faire avoir. L’important est de savoir comment fonctionne le phishing. Ses capacités d’action sont relativement fermées. L’arnaqueur entre en contact avec la future victime par téléphone, par SMS ou par mail. Il ne faut cependant pas les sous-estimer. Ils sont capables de copier à l’identique certains sites web, afin de jouer avec votre naïveté.

Ainsi, si vous recevez un jour un mail de l’assurance maladie, ne cliquez pas sur le lien qui est écrit dans le mail. Surtout si le mail en question est arrivé directement dans les indésirables. Si jamais vous avez un doute, allez directement, par vous-même, sur le site de l’assurance maladie.

Il faut savoir que les agents n’appellent jamais les français pour leur demander des informations personnelles sur leur compte. De même, ils ne demandent jamais de rappeler un autre numéro. Si vous êtes au téléphone avec une personne se présentant comme un agent de l’assurance maladie, mais que cette personne n’a aucune information sur vous : raccrochez.

Ameli.fr met en garde les français

Cela fait longtemps que le site de l’assurance maladie est pris pour cible. Le site a mis en garde ses assurés sociaux le 21 septembre dernier, conscient de la présence de « démarchages frauduleux par téléphone qui usurpent leur nom ». La CPAM précise, en outre, que «votre interlocuteur de l’Assurance Maladie ne vous demandera jamais vos coordonnées bancaires, ni aucun mot de passe, même temporaire».

Il est important, surtout, de prévenir les personnes les plus vulnérables, comme les personnes âgées. Elles ne sont pas forcément au courant que de telles pratiques existent aujourd’hui. Plus les français sont tenus au courant que les arnaques sont nombreuses, moins les arnaqueurs parviendront à soutirer des sous. Il est impératif de faire attention et de ne jamais dévoiler ses coordonnées bancaires, de ne jamais envoyer des chèques, sans avoir vérifié au préalable que la structure à qui on s’adresse existe bel et bien.

Assurance Maladie : de nombreuses arnaques existent

Il est d’autant plus important d’en parler autour de vous que l’assurance maladie n’est pas seule cible des arnaqueurs. L’Urssaf, la Poste, les compagnies de transport… voilà autant de plateformes et sites qui sont visés. Le but est toujours le même : avoir accès à vos données personnelles.

Mais peu importe le cas de figure, les conseils donnés ci-dessus sont toujours valables. Il est dommage d’en arriver au point où on se méfie des mails et messages que l’on reçoit. Mais c’est un triste constat qui doit malheureusement être fait.

Mieux vaut en effet être trop prudent mais conserver ses sous et ses données, que de tout perdre en quelques petites minutes.

Faites donc preuve de vigilance et ne sous-estimez pas l’ingéniosité des arnaqueurs. Ces derniers sont de plus en plus malins et parviennent à contourner toutes les barrières mises sur leur route. De quoi imaginer un monde bien meilleur s’ils décidaient de faire le bien plutôt que le mal.