Cyril Féraud (Slam) dévoile sans filtre qui finance les gains des jeux télévisés

Mais qui paye donc les gains des champions des jeux télé ? C'est ce que nous allons voir tout de suite.

© Alejandro Frías-Cyril Féraud (Slam) dévoile sans filtre qui finance les gains des jeux télévisés

Enzo, candidat originaire de l’Essonne est un grand champion de Slam. Ce dimanche, il est même devenu le recordman de gains pour un jeu de culture générale de France Télévisions. Mais qui paye les différents gains des émissions ? Cyril Féraud a accepté d’en dire un peu plus. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko, va vous retranscrire ses dires. Vous êtes prêts ?

Cyril Féraud en dit plus sur l’argent des jeux télé

Dans Slam aussi, il y a des grands champions. En effet, ce dimanche 11 septembre? Enzo est entré dans l’histoire des jeux télévisés de France Télévisions. Le jeune homme de 19 ans, est devenu le recordman de gains pour un jeu de culture générale sur les chaînes du service public. Avec 199 000 euros, il a dépassé, Marie-Christine de Tout le monde veut prendre sa place. Pour rappel, la championne était repartie avec 196 900 euros.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cyril Féraud (@cyrilferaud_off)

Invité de RTL, Cyril Féraud a fait quelques petites confidences sur Enzo. Il a notamment expliqué que 100 000 euros, lui ont déjà été versés. Mais surtout, l’animateur de France 3 a expliqué d’où vient l’argent des jeux télé. Et d’après lui, il est calculé dans le budget du jeu : »Comme sur tous les jeux télé, il y a une moyenne de gains qui est calculée et cela fait partie du budget alloué par la chaîne pour produire l’émission ».

Le producteur doit payer le surplus

Comme vous le comprenez donc, le budget d’un jeu, est calculé en fonction des dépenses. Et parmi les dépenses, il y a forcément les gains des candidats. Ainsi, la production fait une moyenne. Et si elle est dépassée, c’est à elle de payer le reste : »Quand vous créez un jeu, vous avez un budget validé par le diffuseur qui prend en compte une moyenne de gains par émission. Si cette moyenne est dépassée, c’est au producteur de payer le surplus ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cyril Féraud (@cyrilferaud_off)

Cyril Féraud explique que payer le surplus est un risque. Un risque bien calculé évidemment : »Cela fait partie des risques quand vous produisez un jeu télé. Quand vous produisez un magazine ou un divertissement, vous pouvez davantage maîtriser vos coûts. Dans un jeu, si vous tombez sur un candidat exceptionnel comme Enzo, cela fait partie des risques du métier. Mais je vous rassure, on va s’en sortir ! ». De quoi rassurer les fans de Slam. Ce serait dommage de voir le jeu disparaître.

Margaux possède la plus grosse moyenne

La somme globale remportée par un seul et même candidat dans un jeu télévisé, peut être impressionnante. Mais il faut la rapporter à son nombre de participations et calculer la moyenne de gain par émission. Et à ce compte-là, les plus grands champions, ne sont pas forcément ceux qui ont cumulé le plus de gain en moyenne à la production. D’ailleurs, c’est Margaux (participante de N’oubliez pas les paroles), qui a la plus grosse moyenne. Avec notamment 8.833,33 euros par émission. Pas mal, n’est-ce pas ?