Cyril Féraud (Slam): son énorme bourde à ce candidat très malade crée un gros malaise !

Cyril Féraud adore tisser des liens avec son public. Hélas, avec ce candidat de Slam, tout ne va se passer comme il l’aurait prévu. Objeko fait le point sur cette affaire rocambolesque.

Cyril Féraud (Slam) : son énorme bourde à ce candidat très malade crée un gros malaise !
© Bestimage

Cyril Féraud adore son métier. Cependant, cette fois, il ne va pas savoir comment se sortir de cet immense malentendu. On vous raconte tout !

Cyril Féraud au plus mal !

Dire que l’émission Slam existe depuis dix ans. Chez Objeko, on n’a pas vu le temps passer. En tout cas, ce qui est sûr, c’est qu’avec Cyril Féraud on ne s’ennuie jamais. Du reste, depuis qu’il est aux manettes, le jeune animateur a un seul objectif : nous transmettre les richesses de la l*ngu* française tout en s’amusant. Pour se faire, il s’appuie volontiers sur ses candidats. Une ambiance bon enfant émane du jeu télévisé. Enfin, ça, c’était avant que le présentateur ne fasse une erreur qui va avoir des conséquences sur la réputation du programme.

Une rencontre au sommet

Cyril Féraud (Slam) : sa bourde à ce candidat malade crée le malaise !
Capture écran (c) France 3

Cette semaine, Philippe va tout faire pour remporter les manches de Slam. En effet, pour ce candidat, pas question que la grille de mots-fléchés reste vide. Sous l’œil protecteur de Cyril Féraud, le participant accumule les bonnes réponses. Personne ne sait alors que tout va basculer en quelques secondes, réduisant à néant tous les efforts fournis !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Slam Le Jeu Officiel (@slamlejeuoff)

Comme d’habitude, Cyril Féraud applique à la lettre son petit rituel. Il faut savoir que lorsqu’on s’inscrit au casting de Slam, on nous demande systématiquement une petite anecdote sur sa vie. Objeko se souvient notamment de cet épisode sur un tatouage animalier qui avait instruit et amusé le public. Or, cette fois-ci, il risque fortement de faire couler des larmes dans les foyers de France ! Avant de lire l’anecdote qui suit, prévoyez votre dose de mouchoirs !

La gaffe de trop ?

Cyril Féraud (Slam) : sa bourde à ce candidat malade crée le malaise !

D’abord, Cyril Féraud commence par des questions qui ont faculté à détendre l’atmosphère “Vous vous amusez bien ? C’est plutôt cool. C’est du sport aussi, vous qui regardez beaucoup de sport à la télé !” Sauf que cette fois-ci, il va faire une petite comparaison un peu douteuse “C’est du sport cérébral et le cœur fait boum boum !” D’ailleurs, il va allier le geste à sa métaphore. Derrière notre écran de télévision, on comprend très bien que lorsqu’on atteint la finale, l’adrénaline est à son paroxysme.

Or, au lieu de se contenter d’acquiescer et de se concentrer, Philippe va faire une confidence surprenante à Cyril Féraud “Non mais je n’ai eu que quatre défibrillations jusqu’à maintenant !” Certes, l’animateur de la Carte aux Trésors a sans doute pensé à un poisson d’avril. De ce fait, il balance ironiquement “Ah ça va alors ! Jamais quatre sans cinq ! Moi, je ne sais pas faire !” Face à la mine déconfite de son candidat, il réalise alors son énorme bourde et essaie de se raccrocher aux branches “C’est vrai, vous avez eu des problèmes cardiaques ? Ils vous ont fait les plaques ?”.

Patatra…tout s’écroule et va de mal en pis. Le finaliste du jour déclare “Ils m’ont opéré pour me remettre un peu ça d’aplomb. […] Ils sont rentrés dedans“. Blême, Cyril Féraud prend sur lui et se montre rassurant “Ça fait partie de la vie !” Néanmoins, il semble s’y connaitre et se renseigne. Est-ce que notre candidat a des ressorts (stents) ou un pontage ? La réponse est sans appel “Non, ils sont rentrés dedans et ont nettoyé un peu le bazar”  Heureusement que notre finaliste ne se braque pas et continue de répondre avec sincerité à ce questionnaire médical. Après ces quelques minutes d’effroi, le présentateur résume les choses de manière optimiste  “Ça fait partie des aléas de la vie et vous êtes en pleine forme aujourd’hui !

Ouf, plus de peur que de mal ! Une chose est sûre. C’est fini, plus jamais il ne fera que de dérapages de ce genre. Cela lui rappelle trop de mauvais souvenirs avec son père. Comme l’atteste, cet extrait de la Boite à secrets, il ne s’est jamais réellement remis du départ de son père. Cependant, son public l’aime aussi pour sa sensibilité à fleur de peau. Notons qu’il arrive à rebondir en toutes circonstances. Nous ne pouvons donc pas le blâmer, mais plutôt le féliciter pour son empathie et professionnalisme en toutes circonstances. D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si Michel Drucker confiait qu’il le considère comme son digne successeur. La relève est donc assurée pour ce notre jeune trentenaire. En somme, on lui souhaite encore plein de magnifiques rencontres dans ses émissions et un long avenir à la télévision.

 


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.