Cyril Hanouna (TPMP) : son énorme gaffe en direct face à l’une de ses salariées

L’animateur ne manque pas une occasion de s’amuser en animant l’émission phare de C8. Au quotidien, la star de télévision côtoie des centaines de personnes qui travaillent pour lui et font en sorte de faire vivre chaque soir l’émission. Impossible pour lui de connaître tout le monde, et il l’a prouvé en beauté lors d’une séquence durant laquelle il veut se jouer de la crédulité de Bertrand Deckers, le spécialiste de la famille royale d’Angleterre.

Cyril Hanouna et ses drôles de marques rouges dans le cou, il dit tout dans TPMP !
© C8

Une blague qui fait mouche 

Cyril Hanouna: Depuis plusieurs mois, Bertrand Deckers se rend sur le plateau de Touche pas à mon poste pour aborder des sujets royaux. Le jeune homme est en effet expert en la matière, et aime parler d’Elizabeth II ou de Charlène de Monaco. Il est apparu très inquiet en direct quand des rumeurs concernant la mort de la reine d’Angleterre ont commencé à faire le tour de Twitter. 

Le journaliste joue le jeu de l’émission, affiche un sérieux exemplaire même quand Cyril Hanouna fait le pitre ou se moque de sa voix. Sans doute pour le remercier (à sa manière) d’être un chroniqueur bienveillant et professionnel, Cyril Hanouna a décidé de lui faire une blague amusante. 

Invité sur le plateau pour parler de l’absence remarquée de la reine d’Angleterre au traditionnel discours du trône au Parlement, le 10 mai dernier, Bertrand Deckers n’a pas manqué de signaler que c’était seulement la deuxième fois, en 70 ans de règne, qu’elle était absente (elle était enceinte la première fois). Mais Cyril Hanouna a tout prévu pour piéger le journaliste avec un faux plateau de CNews dans lequel une journaliste doute des compétences du belge. 

Cyril Hanouna mal à l’aise en direct

Bertrand Deckers ne se laisse pas démonter, et Cyril Hanouna finit par lui avouer qu’il s’agissait d’un canuler. Mais il ne s’arrête pas là. Il tient à remercier publiquement puis personnellement la journaliste qui a accepté de jouer le jeu pour donner vie à sa blague :« Elle a été incroyable. J’aimerais bien avoir son nom. J’aimerais bien la remercier« , lance-t-il, alors qu’il pense vraisemblablement que la journaliste en question travaille réellement pour CNews. Mais ce n’est pas le cas. 

Guillaume Genton intervient alors. « C’est Loubna, elle travaille ici », indique-t-il. Cyril Hanouna tente de se rattraper en disant qu’il l’adore, mais explose de rire, ce qui ne laisse personne dupe. « Tu ne le connais même pas ?« , poursuit le chroniqueur. « Ça fait trois ans qu’elle est là tous les jours, juste à côté de votre bureau« . Une phrase qui met évidemment mal à l’aise l’animateur qui répond un très subtil « T’es un connard » à son ami et collègue. Matthieu Delormeau en profite alors pour enfoncer le clou : « Tu pensais vraiment que c’était une journaliste de CNews ? Tu ne connais ni le groupe, ni ton bureau !« .

La séquence fait néanmoins plaisir et montre que la bonne humeur existe toujours sur le plateau. Ces dernières semaines, Touche pas à mon poste a fait plus parler pour les disputes en direct entre chroniqueurs (celle concernant Matthieu Delormeau et Delphine Wespiser reste en tête) ou entre l’animateur et ses chroniqueurs (voir celle où Géraldine Maillet confie s’être sentie harcelée par son patron, avant que ce dernier ne dise que c’est lui qui se sent agressé par sa collègue). 

Il faut dire que l’émission est moins festive et légère qu’auparavant puisque la ligne éditoriale a changé. Les chroniqueurs ne sont plus simplement invités à parler des médias, mais également de faits de société, et même de politique. De quoi tourner tous les regards vers l’émission, surtout pendant la campagne présidentielle. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bertrand Deckers (@deckersbertrand)

Un arbitre objectif mais pas neutre

C’est lui-même qui le dit, lors d’une interview accordée à Philosophie Magazine, il est l’arbitre de ses émissions, quand il reçoit des personnalités politiques ou non. L’animateur a ses idées, se sent plus proche d’un bord que de l’autre, mais veut toujours faire preuve d’objectivité dans ses interventions. Certains internautes, pourtant, regrettent qu’il manque d’objectivité, notamment quand il demande à Géraldine Maillet de se taire car elle ne partage pas ses opinions ou parce qu’elle donne un avis différent du sien concernant un proche de l’animateur. 

Mais quand il s’agit d’aborder des questions de société, hors de question pour Cyril Hanouna de ne pas jouer la carte de la neutralité. Il ne veut pas s’en prendre aux policiers, tout en reconnaissant l’existence des violences policières. Il ne veut pas stigmatiser les gilets jaunes mais ne nie pas que certains d’entre eux ont été violents pendant des manifestations. Il ne veut pas qu’on l’accuse de voir la vie en blanc ou noir alors qu’elle est grise. 


Pierre Lacoste

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.