Cyril Hanouna (TPMP) victime de racisme, une scène qui scandalise Benjamin Castaldi

Retour sur une affaire qui avait secoué la Toile en 2018. Ce mercredi, Cyril Hanouna ressort de vieux dossiers pour illustrer un débat sur le racisme.

© PIERRE-OLIVIER / C8

Cyril Hanouna n’évite aucun débat sur le plateau de TPMP. Au contraire, il a à cœur de tous les aborder et de faire se confronter les idées. Non seulement l’animateur sait que cela plait à ses téléspectateurs, mais en plus il sait pertinemment que c’est la seule façon de rester crédibles. Asséner des vérités toutes faites feront plutôt douter les gens. Alors qu’un débat est capable de permettre à chacun de se faire son idée. Cyril Hanouna ne se prive pas pour autant d’avoir son avis sur les sujets abordés dans son émission. D’autant qu’il fait lui aussi les frais de racisme ordinaire depuis des années.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cyril Hanouna (@cyrilhanouna)

Cyril Hanouna expose des faits de racisme et développe un débat houleux dans TPMP

Mercredi 24 mars, l’animateur phare de C8 recevait deux candidats de Pékin Express sur son plateau. Il s’agissait de Nour et de Kaoutar. Ces deux candidats avaient révélé dans le journal 20 minutes avoir été victime de racisme lors de leur passage en Grèce. En effet, le conflit entre les Grecs et les Turques qui fait rage n’avait pas établi de bonne conditions pour ces deux candidats typés maghrébins. Ils ont reçu des insultes et des menaces alors qu’ils ne faisaient rien de mal. Cyril Hanouna décidait donc de les recevoir pour débattre des questions liées au racisme. Des questions qui lui sont chères car pour lui, le racisme n’a pas sa place en société.

Les jeunes femmes ont apprécié participer à Pékin Express mais leur aventure a été freinée par le racisme ambiant en Grèce. Néanmoins , elle ne souhaite pas mettre cela sur le dos de M6 ou de l’émission. Cyril Hanouna le comprend bien mais se pose évidemment beaucoup de questions. Il fait en sorte de permettre à Nour et à Kaoutar de développer leurs ressentis. Très peinées par ce qu’elles ont vécu, elles ne regrettent pas avoir tout donné pour l’aventure.

Le racisme est partout et trouve ses racines dans des polémiques qui n’ont pourtant pas de liens. Nour et Kaoutar n’ont rien fait de mal mais leurs couleurs de peau ont suffit à une bonne partie des Grecs pour les dénigrer. Des faits pour le moins choquants.

Une anecdote qui a choqué Benjamin Castaldi

En 2018, les chroniqueurs de TPMP partaient avec Cyril Hanouna pour leur voyage annuel. Cette année-là, ils partaient en Laponie pour tenter de rencontrer le Père Noël. Et un détail avait violemment remué Benjamin Castaldi. En effet, dès l’arrivée de l’équipe de Baba à l’aéroport du Pôle Nord, Cyril Hanouna s’est fait interpellé par la police des douanes. Il n’avait rien fait de mal mais son visage lui offre des contrôles récurrentes dans les pays où il n’est pas connu. Un contrôle au faciès donc, aléatoire comme dans la plupart des aéroport. Mais qui fait aussi partie de ce que l’on appelle le racisme ordinaire. Ordinaire car il ne choque presque plus tant il est courant. C’est pourtant faire de la discrimination que de contrôler systématiquement les personnes qui ne sont pas blanches et blondes.

Benjamin Castaldi avait été outré par ce phénomène. Cyril Hanouna se souvient parfaitement de cette histoire mais préfère revenir sur le ton de l’humour. En effet, le sujet du débat ne doit pas se reporter sur lui personnellement. Il doit concerner les invités de TPMP et toutes les personnes qui se sentent concernées. Autrement, cela vira au règlement de compte et n’intervient plus en faveur du propos du show. Ainsi, l’animateur de C8 déclare : « Quand j’arrive dans un pays, je sais que je vais passer plus de temps à la douane qu’à l’aéroport. » en souriant.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cyril Hanouna (@cyrilhanouna)

Les débats continuent sur C8

Entre TPMP et balance ton post, Cyril Hanouna a le temps d’aborder tous les sujets d’actualité qui planent sur la France. À travers le prisme de la télévision, ce sont des sujets de société qui se dessinent. Malheureusement, la question du racisme en est une récurrente. Dans les jeux télévisés ou ailleurs, il est encore délicat de pouvoir imaginer que le racisme ne touche personne.