Dalida détruite : la star dévoile cette terrible opération qui l’a rendue stérile

Presque quarante ans après son suicide, Dalida est et restera une chanteuse mythique. Or, on ne connait pas forcément toutes les raisons qui l'ont poussé à commettre ce geste fatal. Objeko analyse sa vie personnelle en dents de scie.

© par Patrick TALHOUARN

Derrière son beau sourire et les paillettes de ses tenues, Dalida cache un drame. Quatre décennies après sa disparition, la vérité éclate !

Dalida, plus malheureuse que jamais !

Cette émission, ça fait longtemps que Thierry Ardisson y songeait. En décidant de donner la parole aux artistes qui ont marqué les Français, il jette un pavé dans la mare. Une chose est sûre. Vu le budget, il a tout intérêt à pulvériser des records. Toujours franc, l’homme en noir a dit à qui voulait bien l’entendre qu’il mettrait fin à sa carrière si jamais la mayonnaise ne se prenait pas. Dès les audiences tombent, il a le moral en berne. Pourtant, débuter par Dalida, c’était plutôt une bonne idée ! Durant tout leur rendez-vous dans cet Hôtel du temps, il va revenir sur ses succès mais aussi ses épreuves. Car oui, le suicide de la sœur d’Orlando demeure une plaie béante dans le cœur des fans. Et si tout était lié ? Objeko vous raconte tout dans les moindres détails.

La double peine de Dalida

À la fin des années 60, Dalida fait la connaissance de Luigi Tenco. L’auteur-compositeur a du talent, mais c’est un homme tourmenté. Lorsque sa chanson ne parvient pas à convaincre le jury du festival de San Remo, il préfère mettre fin à ses jours plutôt que de continuer à vivre sa romance avec la chanteuse. Comble de l’horreur, en rentrant dans sa chambre d’hôtel, celle qui retrouvera son c*rps. De son propre aveu, rien ne sera plus jamais comme avant. Si bien qu’elle décide de le rejoindre quelques semaines plus tard. Après un coma, elle revient à elle, mais portera ce lourd fardeau sur ses épaules tout le long de son existence.

Trois ans plus tard, celui qui fut son premier mari ainsi que son mentor ne se loupe pas. Même si Lucien Morisse s’était consolé du divorce dans les bras d’une autre, il a toujours gardé Dalida dans sa tête. Démolie par la perte de ces deux hommes qui ont compté, cette dernière ne sait pas encore que le pire reste à venir.

Une décision lourde de sens

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Haig (@h4ig)

Cupidon a du pain sur la planche avec Dalida ! Lorsqu’elle croise le chemin de Lucio, elle a l’impression d’avoir trouvé l’homme de sa vie. Malgré leur énorme différence d’âge, elle s’investit vraiment dans cette romance. Pour preuve, les paroles de la chanson de Pascal Sevran Il venait d’avoir dix-huit ans résonnent tellement en elle qu’elle s’empare de ce tube et le rend intemporel.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Philippe (@music. alphabet)

Quand elle découvre qu’elle est enceinte, la chanteuse ne réfléchit pas. Elle décide de garder le secret et de se faire avorter dans la foulée. Sauf qu’à l’époque, tout se faisait à l’abri des regards. Donc, les conditions n’étaient pas réunies pour que les femmes s’en sortent sans avoir de séquelles. C’est son agent de presse à savoir son propre frère Orlando qui va balancer l’information à la presse. Comme pour justifier son suicide, il évoque ce moment où tout a basculé. Presque deux décennies après avoir manifesté son souhait de ne pas donner la vie, Dalida découvre que ce n’est plus possible. Devenue stérile, elle comprend alors qu’elle ne réalisera pas ce rêve. Tout se mélange dans sa tête. Et la suite, on ne la connait que trop bien, malheureusement.

Ce rendez-vous qui aurait pu tout changer

Invité chez Laurent Ruquier et Léa Salamé, Thierry Ardisson espère convaincre les téléspectateurs de regarder son émission. D’ailleurs, en la préparant, il a appris un élément qui l’a bouleversé. Cher ami d’Objeko, figurez-vous que son suicide aurait pu être évité !

Amoureuse depuis peu, Dalida ne savait pas du tout comment rentrer en contact avec son nouveau crush. « À l’époque, ils n’avaient pas les portables donc pendant tout le week-end, ils n’arrivaient pas à se joindre. Et la femme qui les avaient présentés était à Deauville. Aucun scénariste ne pourrait imaginer ça. » Ignorant qu’elle était en train de mettre en scène sa mort, il se dit « le seul moyen de la retrouver c’est de venir chez elle’. » Sauf qu’une fois sur place, « il n’ose pas sonner. » Qui sait, peut-être lui aurait-il redonné goût en la vie ? Le mystère reste entier !

Merci à nos confrères de France-Dimanche