Daniel Prévost en deuil : sa femme retrouvée sans vie en plein tournage, un drame choc

Tout se déroulait sans encombre avant que Daniel Prévost apprenne la mort de son épouse...

© Photo RL

Le 19 mars 2007, Daniel Prévost a vécu un véritable choc. Sa femme, Jette Bertelsen, a été retrouvée morte dans la baignoire de sa chambre d’hôtel, à Lille. Un drame survenu alors que l’acteur était en plein tournage du téléfilm Monsieur Joseph. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Un drame horrible pour Daniel Prévost

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alister (@alisterschnock)

Durant le tournage de cette fiction, Daniel Prevost perd soudainement sa conjointe. En effet, alors que Jette Bertelsen l’avait accompagné sur le tournage, elle a été retrouvée morte dans sa baignoire. Un véritable choc pour l’acteur, qui ne s’est jamais remis de ce décès. D’ailleurs, pour exprimer tout son chagrin, celui qui a joué dans le Dîner de cons, a écrit un livre : »J’ai eu besoin d’écrire pour me reconstruire parce qu’après un drame on a besoin de recréer quelque chose ».

Un deuil perpétuel

Une règle qu’il est déterminé à suivre jusqu’à la fin de sa vie. D’ailleurs, pas question pour Daniel Prévost de refaire sa vie. En effet, depuis la mort de Jette Bertelsen, l’acteur ne manque pas de mentionné qu’il est toujours en deuil. La mort de la femme de sa vie, aura mis un terme à son bonheur. Même s’il a repris son chemin et sa carrière, il n’oubliera jamais celle qui a fait son bonheur.

Daniel Prévost, un rire qui lui colle à la peau

Daniel Prévost est le roi de la déconne. Récemment, il a écrit une autobiographie et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle est truffée d’anecdotes. Révélant notamment l’itinéraire d’un artiste ayant fait de ses épreuves des occasions d’en rire. Et justement, quand on lui demande pourquoi le rire lui colle à la peau, il explique : »Je ne sais pas. Je dirais une arme de protection. Si je n’ai rien à dire ou si je suis emmerdé pour vous répondre, je rigole« . Une façon de se protéger.