Danielle Moreau (TPMP) : confidences émouvantes sur la maladie dont souffre sa maman

Invitée sur le plateau de Jordan De Luxe ce 21 septembre, chez « Télé Star Play », Danielle Moreau évoquait le deuil de son père et l’Alzheimer de sa mère. C’est avec émotion que le journaliste recevait son témoignage.

Danielle Moreau (TPMP) : confidences émouvantes sur la maladie dont souffre sa maman
© Capture / Non Stop People

Danielle Moreau, chroniqueuse chez TPMP, est très appréciée du public. Elle est une journaliste qui officie aussi bien à la radio qu’à la télévision. Et sur C8, elle n’a pas peur de rire d’elle-même, parodiant son âge et le fait qu’elle soit célibataire. En effet, Danielle Moreau n’a pas partagé la vie d’un homme depuis de nombreuses années. Mais cela s’explique certainement par la vie difficile qu’elle doit mener. Car, comme elle l’explique dans diverses interviews, son papa décédait quand elle n’avait que 12 ans. Depuis, même plus de 40 ans après, elle peine à faire son deuil. Pour tenir bon, elle s’est rapprochée de sa mère et ne la quitte pas. Mais depuis quelques années, cette dernière est atteinte de la maladie d’Alzheimer. Une maladie qui complique grandement les relations entre Danielle Moreau et elle, ce qui l’affecte profondément.

C’est à l’occasion de la journée internationale de la maladie d’Alzheimer que Danielle Moreau témoigne. Objeko vous raconte tout.

Danielle Moreau intervient pour sensibiliser le public sur la maladie d’Alzheimer

La journaliste et chroniqueuse qu’est Danielle Moreau apparaît comme une femme intelligente et forte. Elle semble tout avoir pour réussir, dans tous les domaines. Pourtant, un drame a fragilisé grandement sa vie en un instant. En février dernier, elle était invitée sur le plateau de Faustine Bollaert dans Ça commence aujourd’hui. Dans ce programme de France 2, elle évoquait son père qui était parti trop tôt. « C’était mon idole » disait-elle, des larmes pleins les yeux. Et comme elle l’expliquait à Jordan De Luxe, c’est en effet un traumatisme dont elle subit encore aujourd’hui les conséquences.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par moreau (@daniellemoreauoff)

« Je vis toujours là où je suis née. (…) J’ai perdu mon père lorsque j’avais 12 ans et je n’ai pas fait le deuil… Je ne peux pas prononcer le mot ‘papa’. » avouait-elle avec courage et émotion. « Je pense qu’avec ma mère, nous nous sommes renfermées comme une coquille. Mon père avait tout fait dans cette maison. Il était menuisier donc il avait fait tous les meubles donc voilà, on ne peut pas quitter cette coquille. Excusez-moi mais c’est fou parce que ça fait plus de 40 ans et c’est toujours aussi douloureux. » ajoutait Danielle Moreau.

La mère de la journaliste nécessite une attention de tous les instants

Malheureusement, pour évoquer sa mère, la journaliste sera de nouveau saisie par l’émotion. Bien qu’elle soit encore en vie et qu’elle puisse être fière d’avoir fêté ses 90 ans, la maman de Danielle Moreau souffre donc de la maladie d’Alzheimer. Et Objeko vous propose de lire un passage de son interview par Jordan De Luxe. Ce dernier est à retrouver en intégralité auprès de Télé Star Play. « Si on m’avait dit il y a trois ans, ‘elle va te griffer, te mordre’, j’aurais dit que ne le supporterai pas. Mais je le supporte aujourd’hui. L’être humain est comme ça, il supporte tout. » disait-elle. Le journaliste est abasourdi d’apprendre que les personnes atteintes de cette maladie puissent avoir des crises violentes. Mais Danielle Moreau insiste, toutes les personnes qui souffrent d’Alzheimer y sont confrontées. Et de même, leurs proches ou leurs soignants.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par moreau (@daniellemoreauoff)

La chroniqueuse de TPMP explique ensuite que l’année dernière, quasiment tout ce qu’elle gagnait partait dans les soins pour sa mère. « Je gagne ce que je dépense pour les aides à domicile, tous mes cachets de ‘TPMP’ y passent. Je ne pars pas en vacances et ne m’octroie pas de week-end. (…) Mais il y a des tas de personnes qui ne partent pas en vacances ou des enfants qui n’ont jamais vu la mer. » disait Danielle Moreau. Ainsi elle refuse de se plaindre ou de se faire plaindre. Objeko vous l’accorde, cette journaliste de 57 ans est une vraie battante.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par moreau (@daniellemoreauoff)

Cela dit, elle est capable de réaliser que ce qu’elle traverse est terrible. En effet, elle parlait de la double peine qu’elle assumait l’an dernier à ce sujet : « Avoir quelqu’un qui souffre d’Alzheimer, s’en occuper tout seul et pendant le Covid. Et ça je ne le souhaite à personne. » disait-elle alors. Avant de conclure son interview sur ce sujet par une phrase lourde de sens : « La seule délivrance possible, c’est qu’elle s’en aille. » Pas de doutes, Danielle Moreau aura su parler avec justesse de la maladie d’Alzheimer. Auprès du public, l’émotion est palpable. Comme en témoigne les commentaires de soutien qui fleurissent sous les publications que Danielle Moreau partage de sa maman.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.