Découvrez les lieux à fuir pour ne pas attraper le coronavirus, résultat édifiant !

Peut-on éviter certains endroits plus que d’autres ? C’est la question que se sont posés des scientifiques. Et les résultats de leurs recherches sont impressionnants !

Covid : quels sont les lieux à fuir pour ne pas attraper le virus ?
© Archives L'Indépendant - NAV

Des scientifiques ont mené une étude pour connaître les lieux qui draînaient le plus le virus du coronavirus. Leurs conclusions sont édifiantes !

Des chercheurs se sont penchés sur les lieux et les activités les plus à risques que ce soit en période de confinement ou sans restrictions. Le résultat est édifiant.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by @discarded_face_masks_uk

Se faire vacciner, c’est la première étape importante pour ne pas attraper le virus. Malheureusement, si les trois vaccins permettent en effet d’éviter toute complications qui mènerait à l’hôpital, le risque zéro n’existe pas. Ainsi, il est toujours possible de contracter le virus en étant vacciné. Et de contaminer les autres. Alors, comment peut-on faire pour éviter les endroits où circule beaucoup le virus ? C’est ce qu’ont voulu savoir des experts.

Des chiffres à ne plus savoir quoi en faire !

Ainsi, comprendre cette nouvelle maladie consiste bien évidemment à lister ses symptômes. Mais on a pu voir que d’un variant à un autre, cela pouvait beaucoup changer. Il faut par ailleurs déterminer ses caractéristiques. Pour assurer face à la crise sanitaire, il faut aussi pouvoir anticiper les prochaines vagues. Cela demande de pouvoir comprendre et analyser de nombreux paramètres.

Depuis le début de la pandémie, nombreuses sont les revues — et les journalistes — qui ont publié des chiffres sur la question. Des centaines d’experts ont ainsi analysé et digéré des centaines et des centaines de données. Le public a entendu parler de dizaines et de dizaines d’études. Oui mais voilà, au bout d’un moment, on croule sous les données. Difficile de ne pas faire une overdose de chiffres !

Une liste très étonnante

Heureusement, certains chercheurs nous facilitent la vie ! Vendredi 7 janvier, le gouvernement britannique a ainsi rendu public une étude comparative très instructive. En effet, celle-ci se base sur la 2eme vague, entre octobre 2020 et avril 2021. A l’époque, les restrictions sont comparables à celles que l’on connaît en France avec le confinement. Puis avec la période de septembre-novembre 2021, sans restrictions.

Les auteurs de cette étude ont ainsi voulu savoir s’il existait des des lieux et des activités où le virus se propageait plus facilement. On sait désormais que dès que l’on sort de son domicile, on est plus ou moins exposé au Covid-19. Car les chercheurs de cette étude ont dressé une liste des endroits à plus ou moins éviter. Une liste que l’on peut même faire évoluer en classement selon les pourcentages obtenus dans deux études différentes.

Cette étude se veut très poussée puisqu’elle a été réalisée auprès de 10 475 participants en Angleterre et au pays de Galles. Elle a ensuite été suivi d’une seconde étude auprès de  La 10 849 participants.

Coronavirus: Le classement…

Pendant la 2eme vague, les lieux et les activités les plus contaminantes ont été les suivants :

– Grandes surfaces et shopping (35%).

– Transports en commun (12%).

– Lieu de travail (7%).

Pour la période qui a suivi, de septembre à novembre 2021 :

– Grandes surfaces et shopping  (36%).

– Transports en commun (14%) et surtout dans les bus. A noter que les trains et les tramways étaient également touchés égalements. Mais pas le métro.

– Lieu de travail (9%).

– Autres activités (11%).

Coronavirus: Enfin, il fallait bien distinguer deux sous-catégories :

– Les espaces intérieurs : bien évidemment, les risques augmentent quand on va par exemple au restaurant. Mais le risque diminue quand on considère les pubs, les bars ou encore les discothèques. C’est le même cas de figure pour dans les salles de sport. Par contre, il n’existe aucun risque pour ce qui concerne les cinémas, les théâtres, les concerts, ou encore les rencontres sportives. Pareil pour les salons de coiffure ou de beauté.

– Les espaces extérieurs : les chercheurs n’enregistrent aucun problème sur les terrasses des bars, pubs, restaurants ou discothèques. Cela tombe sous le sens.

Conclusion, le lieu le plus à risque reste… les grandes surfaces, prises d’assaut pendant le confinement. Les transports publics et le lieu de travail peuvent également être considérés comme des lieux d’infection.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Joelson Costa (@awesomeone001)

Coronavirus: Ce qui est donc le plus étonnant dans cette étude, c’est que les cinémas, les théâtres et les salles de concert ne posent aucun problème. Pourtant, les autorités les ont fermé pendant très longtemps. En effet, le secteur culturel a beaucoup souffert pendant les périodes de restrictions et de confinement. Dommage que cette étude arrive seulement maintenant !


Alix Brun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.