Découvrez quelle est LA meilleure crème solaire visage et elle est à moins de 15 euros !

Pas facile de répèrer la bonne crème solaire du premier coup ! Pour éviter d'avoir une d'insolation ou de vous faire arnaquer, Objeko a mis les bouchées doubles. C'est parti, suivez le guide !

© cosmebio

Dès que les beaux jours reviennent, on se précise en rayon pour investir dans une crème solaire. Pas de panique, on a trouvé une pépite !

La crème solaire comme vous ne l’avez jamais lue !

Dès que le thermomètre remonte, les étalages de crème solaire débordent. En effet, les fabricants de cosmétiques ont bien compris l’intérêt de développer leur gamme. Or, de plus en plus en voix s’élèvent contre les ingrédients suspects. De fait, depuis le scandale des perturbateurs endoctrinés, la confiance semble rompue. Dans cet article, Objeko avait enquêté sur ce phénomène. Ces 5 références, nous ne sommes pas près de les insérer dans notre valise.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ECONEST (@econest. ch)

C’est pourquoi, sur la Toile, devient un livre de recettes grandeur nature. On l’aura compris, les potentiels clients déçus préfèrent suivre à la lettre les tutos des passionnés d’huiles essentielles. Qu’on se le dise, ce n’est pas le seul ingrédient que notre planète qu’on aime tant met à notre disposition. Encore faut-il savoir les doser et les manier. Donc, si vous n’avez la patience de compter les gouttes, Objeko a trouvé la marque qui protège votre peau contre vents et marées.

Ce détail ne trompe personne !

À l’instar des composants nécessaires pour mitonner un bon petit plat à notre chéri, ceux de la crème solaire méritent le coup de tel. Grâce à des applications spécialisées, les experts de l’épiderme traduisent enfin certains mots. Par exemple, rien qu’à l’évocation du parabène, les dermatologues en perdent leur latin. Selon eux, il n’est pas question d’acheter un produit qui en contient, sous peine d’en subir les conséquences ! Face à ce rejet massif, les fabricants n’ont pas le choix. Ils doivent impérativement revoir leur copie. Donc, ils évitent soigneusement d’en mettre dans la recette. Cette indication est presque devenue une stratégie marketing.

Alerte rouge !

L’octocrylène. Non, ce n’est pas un piège que vous tient l’équipe d’Objeko ! Ce n’est pas la peine de le déchiffrer oralement ou d’apprendre à l’écrire correctement. Par contre, on vous demande de le repérer sur la notice de votre future crème solaire. Ce fameux filtre est le seul capable de détourner les rayons UVB et UVA. Eh oui, ceux qui possèdent des ondes courtes ne sont pas les meilleurs. Après plusieurs analyses, les scientifiques remarquent qu’ils ont la faculté de nous faire prendre dix ans en l’espace de quelques minutes. Aïe, ça pique !

Hélas, ce n’est pas le seul élément qui devrait vous mettre la puce à l’oreille. Pour bien vous faire comprendre de quoi il en retourne, Objeko a trouvé cette magnifique infographie. En ayant pour seul critère votre sécurité, elle classe les ingrédients de la crème solaire de la moins à la plus néfaste. Maintenant, vous savez ce qui vous reste à faire. Tout d’abord, n’hésitez pas à effectuer un précieux tri dans votre armoire à pharmacie. Ensuite, focalisez-vous sur le prochain conseil de la rédaction… Vous avez tout à y gagner !

Houston, on a eu un coup de cœur pour cette crème solaire !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LA ROSÉE (@laroseecosmetiques)

En choisissant un packaging en forme de stick, la crème solaire SPF 50 de La Rosée marque des points. Facilement glissable dans un sac à main, son application est un véritable jeu d’enfant. Quant aux ingrédients, pas de panique, nos enquêteurs ont pris soin de bien tout vérifier à votre place. Comportant des « filtres organiques clean », cet extrait de communiqué de presse officiel sait nous apaiser. « Sa formule est sûre pour la peau, hautement biodégradable, résistante à l’eau et non toxique pour la biodiversité [des fonds marins] » Ouf, l’honneur est sauf !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LA ROSÉE (@laroseecosmetiques)

Au lieu de sentir le monoï, cette crème solaire allie la douceur de l’abricot à la magie de la vanille. C’est simple, on dirait qu’en un instant, on retrouve le caractère insouciant de notre enfance ! Incolore, facile à applique, elle ne risque pas de vous coller la peau comme une sangsue.  Cerise sur le gâteau, même les femmes qui attendent la venue de la cigogne peuvent s’en servir. Si vous préférez l’huile ou lait, La Rosée a eu une pensée émue pour vous ! Sa gamme est parfaite puisqu’elle convient à tous les budgets. En somme, si l’on devait résumer, on trouve que les essayer, c’est presque automatiquement les adopter !