Découvrez tout ce qui change pour les automobilistes dès ce mois-ci

Remises sur le carburant, nouvelles règles de circulation, changement des limites de vitesse, voici toutes les nouvelles mesures concernant les automobilistes.

© DR

Chaque année au 1er juin des changements surviennent dans différents domaines. Du côté des automobilistes, de nouvelles règles s’appliquent. Si vous n’avez pas encore eu vent de ces réglementations, l’équipe d’Objeko vous propose de les découvrir dès maintenant. Ainsi, vous pourrez appliquer ces nouvelles règles dès aujourd’hui pour ne pas risquer de vous faire réprimander par un agent de police.

Depuis quelques mois, la vie est plutôt difficile pour les automobilistes. Un contrôle technique plus exigeant pour les voitures, en prévision pour les motos, de nouveaux radars plus performants, des carburants de plus en plus chers, des interdictions de circuler pour certains véhicules polluants, les contraintes n’en finissent plus et le budget voiture ne cesse d’exploser ! Il y donc de quoi trembler avec l’arrivée du mois de juin. En effet chaque année, de nouvelles mesures s’imposent à cette date. Il est important d’en prendre connaissance pour ne pas risquer des amendes. Sans plus attendre, l’équipe d’Objeko vous détaille les nouvelles mesures dont vous devez absolument tenir compte.

Les automobilistes privés du grand périphérique d’Île-de-France

Parmi les nouvelles réglementations qui s’appliquent dès le 1er juin 2022, celle qui exclut les vieux véhicules diesel de la capitale française. En effet, le gouvernement a souhaité étendre la fameuse zone à faibles émissions. Désormais, tous les automobilistes roulant à bord d’une véhicule appartenant aux catégories Crit’Air 4 et au-delà n’ont plus la possibilité d’accéder au grand périphérique d’Île-de-France. Il s’agit de l’intérieur de l’A86. Depuis plus d’un an, ils ne pouvaient déjà plus circuler dans Paris.

Mais attention, l’interdiction d’accès au périphérique de l’A86 ne s’applique que de 8 h à 20 h du lundi au vendredi. La nuit et le weekend, les automobilistes concernés par ces restrictions pourront donc emprunter cette route.

Mais quels sont les véhicules concernés ? Toutes les voitures et utilitaires roulant au diesel immatriculés avant 2006 et tous les deux-roues immatriculés avant 2004. Ajoutez également les voitures essence datant d’avant 1997 et les poids lourds équipés d’un moteur diesel mis en circulation avant 2009. L’interdiction d’accès au grand périphérique d’Île-de-France s’applique toute la semaine et le weekend pour les bus et les camions.

Une commune française sera limitée à une vitesse de 30 km/h

Voici une nouvelle règle qui ne s’appliquera qu’à partir du 30 juin. De plus, elle ne concerne qu’une seule ville : Saint-Brieuc dans les Côtes-d’Armor. Quasiment toutes les routes de cette commune seront désormais limitées à 30 km/h. Plus précisément, 98 % de ses routes seront concernées. Naturellement, ce ne sera pas le cas de la rocade urbaine sur laquelle la vitesse sera limitée à 50 et 70 km/h selon les zones. Au sujet de cette nouvelle réglementation pas toujours bien accueillie par les automobilistes, le maire de Saint-Brieuc, Hervé Guihard, ne cache pas sa satisfaction estimant qu’une telle mesure peut faire ralentir la ville.

L’Allemagne imite la France en offrant un coup de pouce à ses automobilistes

En France, nous profitons déjà depuis plusieurs semaines d’un coup de pouce de l’état pour faire le plein de nos véhicules. Grâce à une mesure du gouvernement prise suite à la flambée du pétrole, la facture est légèrement moins élevée que prévu. L’Allemagne s’apprête à appliquer une mesure semblable pour offrir une bouffée d’air aux automobilistes. Comme nous, les allemands sont confrontés à la flambée des carburants. Mais dans ce pays, le principe est légèrement différent. Le gouvernement d’Olaf Scholz fait une distinction entre les différents carburants. Ainsi, le sans-plomb bénéficie d’une baisse de 30 centimes tandis que le gazole ne baisse que de 14 centimes par litre.

Pour les automobilistes frontaliers roulant au sans-plomb, faire le plein de leur véhicule en Allemagne devient très intéressant. En fonction de ce que décide le gouvernement d’Emmanuel Macron cet été, les stations allemandes attireront peut-être tous les frontaliers, quel que soit le carburant dont ils ont besoin. Comptez sur Objeko pour vous informer quant à l’évolution de ce fameux coup de pouce offert par l’état. À moins d’une baisse significative miracle du baril de pétrole, nous ne pouvons qu’espérer la reconduction de cette mesure pour limiter le budget alloué à l’essence. En attendant, limitons au maximum nos trajets en voiture, soyons patients et croisons les doigts !