Découvrez toutes les vertus magiques des probiotiques pour votre santé

Les probiotiques ont le vent en poupe. Et ce n’est pas pour rien ! Ces micro-organismes n’apportent que des bienfaits. On vous en dit plus.

© gutmicrobiotaforhealth

Les probiotiques, kesako ? On a longtemps défini comme des micro-organismes qu’il fallait consommer afin d’équilibrer la flore intestinale. Mais cette définition a récemment évolué. On parle aujourd’hui d’aliment ou de complément alimentaire qui regorgent de ces micro-organismes vivants. Et dont les effets sont positifs sur la santé du consommateur, à condition d’en ingérer suffisamment.

Les produits probiotiques sont bourrés de “bonnes” bactéries. Celles-ci résistent mieux à l’action du suc gastrique. Elles arrivent ainsi à aller jusqu’à l’intestin sans grande transformation. Une fois dans l’intestin, ces bonnes bactéries participent au processus digestif pour une meilleure régulation de la flore intestinale. Parmi les bactéries probiotiques connues, on peut citer par exemple les Lactobacillus, Streptococcus ou Bifidobacteria.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Karine François (@ecologiedetasante)

Récemment, de nombreux experts et scientifiques ont étudié de près le fonctionnement de la flore intestinale. Et l’action des probiotiques. Ainsi, on comprend désormais beaucoup mieux le rôle de ce dernier dans la digestion. Certaines études prouvent ainsi que cultiver une flore intestinale saine a beaucoup d’avantages. Cela améliore la santé pour la santé et éloigne certaines maladies chroniques comme le diabète et certains cancers du tractus digestif. Les probiotiques ont donc gagné le l’importance aux yeux des scientifiques et du corps médical. Ils jouent un rôle majeur dans la prévention des maladies.

Les probiotiques, nouvel allié indispensable de la digestion ?

Et la liste des effets positifs ne s’arrête pas là ! La consommation de probiotiques permet d’améliorer la digestion mais aussi de prévenir contre la constipation. Ils améliorent également l’acidité gastrique, tout en éloignant les risques de gastrites et d’ulcères. Par ailleurs, une bonne consommation de probiotiques permet de mieux assimiler les vitamines et les nutriments. On pense par exemple aux vitamines du complexe B et aux acides aminés essentiels ainsi que le calcium et le fer.

Consommer régulièrement ces bactéries alliées permettent de renforcer son système immunitaire car les probiotiques stimulent les macrophages qui constituent des cellules de défense importantes. Et ces bonnes bactéries font aussi la chasse aux mauvaises bactéries ! Les bactéries dites pathogènes. Elles protègent enfin la muqueuse intestinale, ce qui évite les flatulences (ballonnements), la colite ou la diverticulite.

En plus de tous ces avantages, les probiotiques sont particulièrement importants chez des patients sous traitement antibiotique.  Cette classe de médicaments détruit la flore intestinale, d’où l’intérêt des probiotiques pour la reconstituer.

Ces aliments en regorgent naturellement

Aujourd’hui, vous trouverez en pharmacie des rayons entiers consacrés aux probiotiques. Même les grandes surfaces s’y mettent. Mais ça ne vaudra jamais les probiotiques directement présentes dans votre alimentation. Parmi les plats qui regorgent de probiotiques, on trouve les produits laitiers comme le lait, les yaourts et les aliments lacto-fermentés comme le choux de la choucroute.

Certaines études se penchent sur un potentiel effet probiotique en associant différents aliments, comme le soja et les produits fermentés (ex. tofu), les viandes, les poissons et les extraits de graines et légumes. Mais cela n’est pas encore formellement prouvé.

Bien sûr, rien ne sert de consommer des probiotiques si l’on n’adopte pas non plus une alimentation équilibrée et raisonnable. Reste à consommer suffisamment de probiotiques pour remarquer un effet positif sur sa santé. D’après les études, les adultes devraient ingurgiter 5 milliards d’unités formatrices de colonies (UFC), pendant au moins 5 jours. Ca peut paraitre beaucoup. Mais cela signifie seulement de manger 2 à 3 yaourts probiotiques par jour. Pour les enfants, il n’existe pas de moyenne. Mais ils peuvent en consommer sans problème dès l’âge de 18 mois.

Vous avez peut-être aussi entendu parler du terme “prébiotique” ? Il s’agit de fibres qui agissent comme nutriment pour les bactéries. Et c’est aussi très bon pour l’équilibre de l’intestin. Deux prébiotiques incontournables sont les fruto-oligosaccharide (FOS) et l’inuline. On trouve du fruto-oligosaccharide dans les végétaux. Notamment dans les tomates, les oignons, les bananes, l’avoine ou encore le miel. Quant à l’inuline, elle est présente dans les racines de chicorée, les oignons ou encore les asperges.