Delphine Jubillar : ce gros mensonge de son mari Cédric, détaillé par une amie du couple

L’affaire de la disparition de Delphine Jubillar continue de préoccuper la France entière. Surtout que depuis quelques jours, Cédric est mis examen pour le meurtre de sa femme. Le témoignage d’une amie du couple prouve qu’il peut recourir aux mensonges.

Delphine Jubillar : ce gros mensonge de son mari Cédric, détaillé par une amie du couple
© Facebook

Delphine Jubillar disparaît dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Plus de six mois donc qu’une enquête est ouverte pour comprendre ce qui est arrivé à cette infirmière de 33 ans. Mère de deux enfants, elle n’aurait pas pu les abandonner. Cédric et Delphine Jubillar étaient d’ailleurs en train de se séparer et de discuter des modalités de garde alternée. Mais cette fameuse nuit du 15 décembre, plus de traces de Delphine Jubillar.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par M6info (@m6info)

Dans les colonnes de La Dépêche, le témoignage d’une personne proche du couple raconte que Cédric lui a menti. Cela intéresse tout particulièrement le public car dans cette affaire, la France entière veut des réponses. Or, nombreux d’apprentis enquêteurs estiment que le suspect principal, le mari de Delphine Jubillar, pourrait être responsable de son meurtre. Objeko fait le point avec vous sur les nouveaux éléments de l’affaire. Mais n’oublions pas que le jugement n’a pas encore été rendu contre le mari de Delphine Jubillar. Ainsi, il ne faudra pas l’accuser d’être coupable trop tôt, Cédric Jubillar bénéficie de son droit à la présomption d’innocence.

L’affaire Delphine Jubillar touche-t-elle à sa fin ?

Depuis que le mari de Delphine Jubillar est mis en examen pour « homicide volontaire par conjoint », les citoyens qui ont suivi de près cette affaire espèrent un dénouement rapide. Mais Cédric Jubillar nie toute implication avec le disparition de son épouse. Alors, les médias tentent d’en apprendre davantage grâce aux proches du couple.

En effet, le procureur de la République estime que les propos de Cédric ne tiennent pas. Et ils ont ainsi suffisamment d’éléments pour l’incarcérer et tenter de le faire parler. Pour le moment, il était présenté comme le coupable idéal mais tentait de montrer qu’il souffrait lui aussi de la disparition de son épouse. La disparition de Delphine Jubillar approche-t-elle enfin d’un dénouement ?

Les témoignages sont des éléments clés pour les enquêteurs. En effet, ils manquent de preuves tangibles pour conclure au départ volontaire de Delphine Jubillar. Tout porte à croire qu’elle n’aurait jamais abandonné sa famille, même si son couple battait de l’aile. Le supposition d’une mauvaise rencontre avait été évoquée aussi. Mais là encore, les pistes des enquêteurs ne donnaient rien.

Des faits accablants pour Cédric Jubillar ?

De plus, certains éléments apparaissaient très étranges. D’abord, quand le mari de Delphine Jubillar recevait les forces de l’ordre chez lui, suite au signalement de la disparition de son épouse, il était en train de laver la couette de cette dernière dans la machine à laver. Une étrange chose à faire à 5h du matin alors que la police est là. Ensuite, il apparait qu’il savait que sa femme avait un amant et que c’était la raison de sa séparation avec lui. Or, il avait longtemps tenu ce détail secret à ses proches. Il change d’avis à propos des vêtements que portait sa femme le soir de sa disparition. Enfin, des cris ont été entendus par des voisines du couple ce fameux soir. Enfin, il disait avoir cherché Delphine Jubillar sans succès mais son podomètre indiquait 40 pas tout au plus.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LCI (@lciofficiel)

Un témoignage troublant qui corrobore l’idée que Cédric puisse mentir

C’est donc dans les colonnes de La Dépêche que votre magazine Objeko a été surpris de lire ce témoignage. Une amie de Cédric et de Delphine Jubillar raconte que le père de famille lui a menti. En revanche, elle ne souhaite pas participer à l’acharnement contre le mari de l’infirmière. Selon elle, il aurait pu mentir par pudeur.

« Je suis arrivée dans la maison en début d’après-midi, à Cagnac-les-Mines. Cédric était avec un ami du lotissement. J’ai été surprise par le désordre qui régnait dans cette maison. Il y avait beaucoup de poussière et on ne pouvait plus poser un verre sur la table. Delphine était très ordonnée et avait l’habitude de bien tenir sa maison. Ce désordre ne lui ressemblait pas. Au cours de la conversation, j’ai demandé à Cédric si Delphine n’était pas partie avec quelqu’un, une connaissance, un copain ? J’ignorais à ce moment-là leur projet de séparation. Cédric m’a répondu qu’elle n’avait pas d’amant, pas à sa connaissance. Rétrospectivement, je sais qu’il m’a menti puisqu’il était au courant. » expliquait-elle aux journalistes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LCI (@lciofficiel)

« On pense que Cédric a besoin d’être soutenu, car tel qu’on le décrit depuis le début de cette affaire, ce n’est pas le garçon que l’on connaît. Pour nous, c’est impossible qu’il ait pu se transformer en meurtrier. » ajoutait-elle. La justice devrait être en mesure de démêler le vrai du faux à présent que le mari de Delphine Jubillar est mis en examen. Mais il se pourrait aussi qu’il soit innocent, Objeko vous le rappelle. En attendant d’en savoir plus, pas de précipitations et de occlusions hâtives donc.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.