Delphine Jubillar: Cet objet très particulier qu’elle avait sur elle la nuit de sa disparition

Delphine Jubillar reste introuvable et il est toujours difficile de comprendre ce qui a pu lui arriver. Plus de sept mois se sont écoulés depuis sa disparition mais ses proches ne baissent pas les bras.

© Facebook

Delphine Jubillar ne quitte pas l’esprit des Français, ni le cœur de ses amies. L’infirmière de 33 ans est toujours portée disparue après plus de sept mois de recherches. Son mari, Cédric Jubillar est placé en détention provisoire depuis le 18 juin. Bien qu’il clame son innocence, le procureur de la République estime que beaucoup d’éléments permettent de placer Cédric sous l’étiquette de suspect numéro 1. L’enquête se poursuit donc mais les avocats du mari de Delphine Jubillar entendent bien faire sortir leur client de prison. Deux procédures d’appel ont été rejetées pour le moment et Cédric est toujours derrière les barreaux. Il est établi dans une cellule individuelle et à l’écart des autres détenus, en attendant son procès pour meurtre aggravé sur conjoint.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par C dans l’air (@cdanslair)

En effet, si les preuves ne sont pas « accablantes » contre Cédric Jubillar, les mobiles s’accumulent en revanche. Car le couple n’allait pas bien, Delphine Jubillar avait même préparé Cédric à un divorce imminent et elle avait un amant. Elle disparaissait dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 et des voisines ont entendu une dispute. Les cris d’une jeune femme puis le silence total. Peut-être alors que Cédric ment aux forces de l’ordre quand il dit qu’il ignorait que sa femme avait un amant ?

D’autant qu’il avait fait en sorte de placer un système de géolocalisation dans le téléphone de son épouse. Aussi, lorsqu’il appelle la police pour signaler l’absence de Delphine Jubillar, il apparait sur son podomètre qu’il n’a pas vraiment beaucoup marché pour la chercher. Et Objeko ne vous détaille ici que certains des nombreux éléments qui ont conduit le procureur de la République à décider de faire incarcérer Cédric Jubillar.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par M6info (@m6info)

Delphine Jubillar n’aurait jamais pu abandonner ses enfants, ses amies en sont certaines

L’enquête piétinait et le mari de Delphine Jubillar laissait entendre dans les médias qu’il imaginait volontiers le départ volontaire de son épouse. Une fuite en somme pour quitter tout ce qu’elle connaît et refaire sa vie très loin sans laisser de traces. Selon lui, ce sont des comportements rares mais qui existent. Et il disait donc espérer que Delphine Jubillar allait bien et qu’elle réapparaîtrait peut-être dans une dizaine d’années. Mais ce comportement ne colle pas avec le tempérament de l’épouse de Cédric Jubillar, Objeko vous l’accorde. Et toutes ses collègues et amies n’en doutent pas une seconde. Pour preuve, leurs témoignages d’une part. Mais aussi un objet qu’elle aurait à tous les coups eu sur elle le soir de sa disparition. Car il s’agissait d’un objet dont Delphine Jubillar ne se séparait jamais. Et surtout, il montre son attachement à son rôle de mère, à ses enfants.

Alors, malgré l’enquête qui piétine et les propos de Cédric Jubillar qui semblent essayer de se rassurer, prétextant qu’elle serait partie volontairement, les amies de Delphine Jubillar continuent les recherches. Elles mobilisent les foules et déploient des battues pour retrouver des indices. Encore ce 22 juillet, elles sont présentes et affirment à qui veut l’entendre qu’elles ne cesseront pas de tendre la main à Delphine Jubillar. Certes, elles ont conscience qu’après plus de 7 mois de disparition, les chances de retrouver leur amie en vie sont quasiment inexistantes. Mais pour lui rendre justice, pour comprendre, elles ne baissent pas les bras.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par C dans l’air (@cdanslair)

Un objet si particulier et lourd de sens

Dans le groupe d’amies qui se bat pour obtenir la vérité sur l’affaire Delphine Jubillar, l’une des jeunes femmes est certaine que Cédric Jubillar est coupable. Selon elle, l’infirmière de 33 ans ne serait jamais sortie en pleine nuit. Et encore moins sans prendre le temps de s’habiller. De plus, toutes les amies de Delphine Jubillar sont sûres et certaines que jamais elle n’aurait pu abandonner ses enfants. La nuit de sa disparition, elle laissait derrière elle un petit garçon de six ans et une petite fille de dix-huit mois.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par C dans l’air (@cdanslair)

Et la conviction des amies de Delphine Jubillar tient à un objet dont elle ne se séparait donc jamais. Un médaillon dans lequel elle avait enfermé une goutte de son lait maternel. Elle ne séparait jamais de ce collier et le portait absolument tout le temps. Cela était une façon d’avoir toujours ses enfants après d’elle. « Ses enfants, c’était sa vie, sa priorité, la prunelle de ses yeux » déclarait l’une des amies de Delphine Jubillar dans les colonnes du Point. Objeko ne peut enfin qu’espérer que la vérité soit prochaine faite sur toute cette affaire. Et nous ne manquerons pas de vous en informer.