Delphine Jubillar : cette décision étrange de Cédric interpelle les enquêteurs…

L’affaire Delphine Jubillar connaît un nouveau ressort avec cette décision très étrange prise par son mari, suspect numéro 1 dans la disparition.

© Facebook

La disparition de Delphine Jubillar en mars 2020 continue de faire parler d’elle. Son mari, Cédric, qui est le suspect numéro 1, enchaîne les faux pas. L’équipe Objeko vous révèle cette décision très étrange qui n’a pas manqué d’interpeller les enquêteurs…

Delphine Jubillar : la disparition d’une mère de famille

Objeko vous propose de revenir sur les faits de l’affaire Delphine Jubillar. Cela fait plus d’un an et demi que l’enquête est ouverte. Un rafraîchissement de mémoire s’impose donc. Nous sommes dans la nuit du 15 au 16 mars 2020, à Cagnac-les-Mines. Dans ce petit village sans histoire vit le couple Jubillar, Delphine et Cédric, ainsi que leurs deux enfants, âgés de 6 ans et 18 mois. Delphine Jubillar est infirmière de nuit, tandis que Cédric Jubillar est peintre plaquiste. À première vue, il n’y a rien d’anormal dans la vie de ce couple. 

Pourtant, cette fameuse nuit, Delphine disparaît. Son mari lance l’alerte au plus vite. D’énormes moyens humains sont déployés pour retrouver la mère de famille, sans succès. À ce jour, nous ne savons toujours pas ce qui est advenu de Delphine Jubillar, de son emplacement, ni même si elle est encore en vie ou non. Alors que les enquêteurs entendent plusieurs témoins et mènent des interrogatoires, on apprend que le couple Jubillar battait de l’aile. Ils étaient en effet en train de divorcer. Pourtant, d’après l’avocate de la jeune femme, ce divorce se passait à l’amiable. Avec le temps et les recherches, les enquêteurs s’intéressent de plus en plus a un suspect particulier : Cédric Jubillar, le mari de la jeune femme disparue. 

Cédric : le mari suspect numéro 1

Cédric, le mari de Delphine Jubillar, devient rapidement le suspect numéro 1 de cette disparition. Bien entendu, il reste présumé innocent jusqu’au verdict du jugement de cette affaire. 

Les enquêteurs s’intéressent à lui à cause de son comportement assez suspicieux. Le mari de la disparue fait plusieurs déclarations contradictoires, ce qui se retourne contre lui. Il dit en effet ne pas s’être disputé avec sa femme, cependant les voisins disent avoir entendu des cris cette nuit-là. Après avoir signalé la disparition de sa femme, les gendarmes s’étant rendus sur place ont découvert que Cédric faisait tourner une machine. L’analyse de l’eau de la machine n’a toutefois donné aucun résultat probant. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Actu-Mag.fr (@actumagfr)

Rappelons également que le jour de la disparition de Delphine Jubillar, Cédric a été examiné selon une étape formelle, comme le précisent nos confrères du Parisien :

Il est entendu sur les circonstances de la soirée et puis le 16 dans l’après-midi il est conduit à Castres chez un médecin légiste parce que les enquêteurs veulent vraiment examiner dans les détails, voir s’il n’a pas des traces de griffures, voir si sur ses ongles il n’y aurait pas éventuellement du sang. Ils veulent évidemment écarter l’hypothèse la plus évidente, qui est celle de l’implication du mari

Ce qui interpelle particulièrement les enquêteurs reste ses faits et gestes après la disparition de Delphine Jubillar. Cédric n’hésite pas à retirer 2000 € du compte en banque de sa femme. Il s’affiche également avec sa nouvelle compagne sur les réseaux sociaux, comme si de rien n’était. Ce n’est très clairement pas un comportement de mari peiné par la disparition de sa femme… 

Delphine Jubillar : lors de sa disparition, cette décision étrange de Cédric

Un nouvel élément très étrange vient s’ajouter au faisceau de présomptions entourant Cédric Jubillar et la disparition de sa femme. Alors que Delphine Jubillar a disparu depuis moins de 24 heures, le peintre-plaquiste prend une décision très étrange. Nos confrères du Parisien racontent : 

Cédric rentre le 16 au soir mais non pas chez lui, mais il va aller dormir chez ses parents, à une dizaine de kilomètres. C’est un élément qui chiffonne d’emblée les enquêteurs. Si Cédric Jubillar est innocent pourquoi n’est-il pas allé dormir chez lui ? En tout cas attendre son épouse, un éventuel retour ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LCI (@lciofficiel)

Apparemment, Cédric aurait préféré retrouver le confort de la maison de ses parents, plutôt que d’attendre sa femme. Le mari de Delphine Jubillar a depuis été placé en détention provisoire. Il n’a cessé de clamer son innocence. Ses enfants lui ont bien évidemment été retirés. Ils sont placés chez la sœur de Delphine. Nous attendons avec impatience d’en savoir davantage sur cette affaire qui ne cesse de s’entourer de mystère… L’équipe Objeko vous tiendra informée de toute nouvelle information.


Julien Marca

Rédacteur web passionné d'art, de gastronomie et de voyages, je vous livre les dernières actualités tout en parcourant le monde.