Delphine Jubillar : cette demande des enquêteurs qui pourrait faire avancer l’affaire

Les enquêteurs ont fait une demande très importante il y a quelques jours...

© Capture d’écran – Dailymotion

Depuis plus d’un an maintenant, Delphine Jubillar reste introuvable. Si les enquêteurs font tout pour la retrouver, aucune piste n’a aboutie pour le moment. Mais tout pourrait changer prochainement grâce à la demande des policiers auprès de Google. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Delphine Jubillar toujours introuvable

Dans la nuit du 15 au 16 décembre 2021, Delphine Jubillar disparaissait. Depuis, la jeune femme n’a donné aucun signe de vie. Si les enquêteurs pensent que Cédric Jubillar est impliqué dans la disparition de sa femme, aucun indice n’a permis de découvrir ce qui a pu lui arriver. Il y a plusieurs semaines, de nouvelles fouilles ont débuté. Les enquêteurs ont d’abord concentré leurs recherches dans la fameuse ferme évoquée par le jeune homme à un codétenu. En effet, en prison, il aurait dit qu’il avait enterré le corps de sa femme dans la ferme qui a brûlé.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par adeoexpo (@adeoexpo)

Malheureusement, ni le téléphone, ni les vêtements, ni le corps de la jeune femme n’ont été retrouvés sur place. Ainsi, les enquêteurs e sont tournés vers une zone boisée, située en contrebas de la ferme, le long d’un cours d’eau. Mais là encore, après plusieurs jours de recherche, aucune réponse n’a pu être apportée aux proches de la jeune femme. Mais attention, les policiers ont fait une demande très importante pour l’enquête. En effet, ils sont rentrés en contact avec Google afin de récupérer les données GPS du téléphone de Delphine et de Cédric.

Une avancée prochaine dans le dossier ?

Après une première demande auprès de Google restée sans réponse, les juges ont donc lancé une demande d’entraide internationale auprès des autorités américaines. Et cette fois-ci, la justice a donné raison à la France. Ainsi, les enquêteurs pourront voir les déplacements effectués par Cédric Jubillar entre les mois d’août et de décembre 2020 : « Grâce à Google, ils vont essayer de voir si, dans les quatre mois qui ont précédé la disparition de Delphine, son mari n’avait pas des lieux un peu fétiches ou un peu bizarres où il se serait rendu à plusieurs reprises« .

Une zone proche du cimetière Saint-Dalmaze à Cagnac-les-Mines serait particulièrement intéressante pour les enquêteurs, en raison de son occurrence dans les données Cédric Jubillar est le principal suspect de cette enquête et, même s’il ne cesse de clamer son innocence, chaque propos qu’il peut tenir sont pris très au sérieux. Mis en examen pour homicide volontaire et écroué depuis le 18 juin 2021, le jeune homme, qui assure être innocent, est convoqué pour un nouvel interrogatoire le 11 février.

Des chiens spécialisés dans la recherche de restes humains mobilisés

Le vendredi 4 février 2022, les fouilles se sont interrompues autour de Cagnac-les-Mines, après trois semaines de vaines recherches. Mais depuis, dix chiens du Groupe national d’investigation cynophile de Gramat ont été mobilisés pour retrouver les possibles restes de Delphine Jubillar :“La technicité acquise par ces chiens leur permet d’intervenir dans le cadre de ces enquêtes très particulières. Dans le cas de l’affaire Jubillar, cinq équipes commandant chacune deux chiens ont été engagées sur les différents terrains de recherche”. Reste à savoir, si ça va aboutir.