Delphine Jubillar: La déclaration fracassante de Louis, son fils de 6 ans, aux enquêteurs

Au lendemain de la disparition de Delphine Jubillar, les enquêteurs entreprennent rapidement les recherches. À commencer par interroger Cédric, le mari de Delphine. Mais aussi son fils, Louis, qui avait alors seulement 6 ans.

Delphine Jubillar: La déclaration fracassante de Louis, son fils de 6 ans, aux enquêteurs
© Amomama

Delphine Jubillar est toujours portée disparue à ce jour. Depuis bientôt six mois, aucune trace de l’infirmière de 33 ans. L’enquête semble piétiner et la France entière se passionne pour cette affaire. En effet, la soif de vérité et de justice de la population se porte sur la disparition de Delphine Jubillar et tous les éléments dont les médias disposent peuvent les aider en ce sens. Notamment le témoignage de Louis, le fils de Cédric et de Delphine Jubillar. Car il était dans la maison, endormi, aux heures supposées de la disparition de sa maman.

Le matin du 16 décembre 2020 devait être un réveil difficile pour Louis. Car c’est par un interrogatoire de la police que sa journée va commencer. En effet, Cédric Jubillar, le mari de l’infirmière potée disparue, signalait l’absence de sa femme aux autorités vers 6 heures du matin. Car vers 4 heures cette nuit là, en allant calmer les pleurs de sa fille de 18 mois, Elyah, il s’aperçoit que Delphine n’est pas là. La police prend au rapidement au sérieux la requête de Cédric car Delphine Jubillar n’a pas le profil d’une personne qui pourrait disparaitre de son plein gré et sans laisser de traces.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par M6info (@m6info)

D’après divers médias, la piste de la disparition volontaire est écartée au bout d’une semaine par les enquêteurs. Ils tentent ensuite de trouver des indices, d’obtenir des preuves et recueillent des témoignages afin de comprendre ce qu’il a pu lui arriver. Séquestration, enlèvement, homicide, tout est possible. De plus, les chances de la retrouver en vie six mois après sa disparition sont très faibles. Mais cela n’encourage pas les enquêteurs à baisser les bras ou les Français a renoncer à connaître la vérité.

Delphine Jubillar était bien présente pour coucher son fils, le soir de sa disparition

Toutes les théories les plus farfelues émergent quant à la disparition de Delphine Jubillar. Mais, Objeko vous l’accorde, c’est assez logique car peu de faits sont connus du public. Il reste clair qu’elle a disparu dans la nuit du 15 décembre avec pour seules affaires son téléphone portable et sa doudoune à capuche blanche. Autre fait important, elle était en train de se séparer de son mari et l’avait informé de sa décision de divorcer à la fin de l’été 2020.

Si certains doutaient de cet élément, à savoir qu’elle manquait à l’appel dans la nuit du 15 décembre, c’est apparu clairement dans le témoignage de Louis. À six ans, les enfants comprennent parfaitement ce qu’il se passe et leur mémoire est fiable. En tout cas, pour ce qu’il se passe d’un jour sur l’autre, difficile d’en douter. Ainsi, les enquêteurs avaient pu confirmer la présence de Delphine Jubillar dans la maison familiale grâce aux propos de Louis, son fils. Car il a indiqué aux enquêteurs qu’elle lui avait fait un « câlin » quand il est allé se coucher.

Le témoignage de Louis auprès des enquêteurs chargés de retrouver sa mère

Louis affirme également que ses parents se disputaient parfois et qu’il les avait déjà entendu. Il était donc conscient qu’ils pourraient peut-être se séparer. Lorsque l’on a six ans, certains copains de l’école ont déjà des parents séparés ou divorcés. Les disputes de ses parents ne devaient pas lui être anodines, Objeko en convient. Pourtant, il précise également aux enquêteurs que dans la nuit du 15 au 16 décembre, ils ne les a pas entendu crier. Il dira même ne rien avoir « entendu d’anormal dans la nuit ».

Les forces de l’ordre en charge de l’enquête ne prennent pas tous les témoignages pour argent comptant. Evidemment, tout est vérifié en détails. Objeko dira même que plus ils sont sceptiques et mieux ils font leur travail. Alors, ils ont effectué des analyses en prélevant quelques cheveux de la tête de Louis. C’était impératif pour constater la présence ou non de somnifères dans l’organisme du fils de Delphine Jubillar. En effet, si il y en avait, cela aurait voulu dire qu’il ne pouvait pas confirmer la présence de sa mère au domicile ou encore le fait que ses parents ne s’étaient pas disputés. Mais, quoi que les analyses aient révélé, le résultat n’a pas été communiqué par les enquêteurs.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sept à Huit (@septahuit_off)

Les secrets qui entourent l’affaire de la disparition de Delphine Jubillar est tout à fait compréhensible. Les enquêteurs ne veulent pas donner de longueurs d’avance aux suspects. Mais après six mois d’enquête, tout le monde veut savoir de quoi il retourne. Alors, depuis ce 5 juin 2021, des Français concernés par l’affaire Delphine Jubillar ont décidé de faire avancer les choses. Une pétition à l’attention du procureur de la République a été rédigée. Les appels aux signatures continuent et cette pétition réclame des réponses. L’objectif est de participer plus activement aux recherches et de comprendre enfin ce qui est arrivée à Delphine Jubillar, à défaut de pouvoir la retrouver saine et sauve.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.