Delphine Jubillar: Le changement de ses codes bancaires le jour de sa disparition intrigue

Alors que Delphine Jubillar est portée disparue depuis plus de huit mois maintenant, les enquêteurs tentent de retracer le parcours de ses derniers jours. Or, ils ont constaté un changement de ses codes bancaires.

© Facebook

Disparue depuis le 16 décembre 2020, Delphine Jubillar n’a plus jamais donné le moindre signe de vie. Alors qu’aujourd’hui son mari Cédric Jubillar reste le principal suspect dans cette affaire, les enquêteurs continuent de s’intéresser au dossier. Grâce à leurs investigations, ils ont récemment découvert que la jeune infirmière a changé ses codes bancaires le jour de sa disparition. Un élément qui pourrait se révéler important comme Objeko tente de vous l’expliquer.

Affaire Delphine Jubillar : comment s’est passée sa dernière journée ?

Une énigme sur le point d’être résolue ?

Dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, Delphine Jubillar, une mère de famille de 33 ans, disparaît. Après être sortie de son domicile peu après 23h pour promener ses chiens, les deux animaux rentreront quelques heures plus tard sans leur maîtresse. Dès le lendemain, le mari de la jeune infirmière prévient les autorités et leur annonce que son épouse a disparu. Malgré des moyens importants déployés, des recherches et de nombreuses auditions, la trentenaire ne sera jamais retrouvée. Depuis plus de 7 mois, les autorités judiciaires étudient donc toutes les pistes et recoupent tous les indices.

Quelques semaines avant les vacances, un coup de théâtre survient ! Le procureur de la République de Toulouse décide effectivement de placer Cédric Jubillar en détention. Convaincu de sa culpabilité ou au moins de son implication directe dans cette disparition inquiétante, le magistrat l’inculpe pour homicide involontaire. Depuis ce jour, le mari de Delphine Jubillar est incarcéré même s’il continue de crier son innocence. Ses avocats ont d’ailleurs fait savoir à de nombreuses reprises que selon eux, toutes les pistes n’ont pas été étudiées dans cette affaire. Pourtant, certains éléments paraissent véritablement désigner le père de famille comme un coupable potentiel. Objeko vous en dit plus.

Des tensions extrêmes

Parents de deux enfants respectivement âgés de 2 ans et 6 ans, Cédric et Delphine Jubillar étaient sur le point de se séparer. Si le mari avait beaucoup de mal à accepter cette issue, l’infirmière était bien résolue à aller jusqu’au bout et à divorcer. D’ailleurs, elle semblait avoir déjà refait sa vie. Il est aujourd’hui prouvé que Delphine Jubillar entretenait effectivement bien une relation avec un autre homme. La jeune infirmière avait alors bien l’intention de refaire sa vie et de s’éloigner de son ancien compagnon. Le soir même de sa disparition, elle aurait ainsi envoyé un message à son amant pour lui souhaiter une bonne nuit.

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de Actu-Mag.fr (@actumagfr)

Manifestement très jaloux et encore épris de sa femme, Cédric Jubillar aurait épié ses moindres faits et gestes. Selon l’enquête, il aurait ainsi à de nombreuses reprises cherché à savoir quels étaient son emploi du temps et ses activités. Dans un autre registre, il contrôlait également les dépenses de son épouse en surveillant les mouvements de son compte bancaire. Visiblement consciente d’être espionnée, la jeune femme a donc décidé de réagir seulement quelques heures avant sa disparition. Le 15 décembre dernier, Delphine Jubillar s’absente alors de l’hôpital dans lequel elle travaille après avoir demandé des vacances. D’ailleurs, elle semble avoir un planning chargé. En effet, si ce jour-là, elle effectue des achats en vue des fêtes de Noël, elle commet également une autre action qui pourrait avoir eu de lourd de conséquences.

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de Amomama_France (@amomama_france)

Un choix radical

Ce 15 décembre 2020 dans la journée, Delphine Jubillar se serait donc rendue dans son agence bancaire. Sur place, elle demande à l’employé de modifier le code secret de sa carte bleue, mais également ses identifiants et ses codes d’accès pour la lecture de ses comptes en ligne. De toute évidence, elle ne souhaitait plus que son mari puisse avoir accès à ce genre de données. Selon les informations de BFM TV, Cédric Jubillar avait effectivement l’habitude de tout contrôler dans les moindres détails. Une activité qui lui avait d’ailleurs permis de découvrir certains éléments. Objeko vous révèle lesquels.

Au début du mois de décembre 2020, soit quelques jours avant le supposé drame, Cédric Jubillar visite alors le compte bancaire de sa femme. Il se rend compte ce jour-là que Delphine Jubillar a utilisé sa carte pour payer, des coiffeurs, des tenues extrêmement féminines et a même réservé des nuitées d’hôtel. Un élément qui peut être important selon les enquêteurs et qui en cas de culpabilité du prévenu aurait pu être l’élément déclencheur. Mis sur le fait accompli, Cédric Jubillar aurait pu comprendre ce jour-là que tout était réellement terminé. D’ailleurs, certaines écoutes téléphoniques entre le suspect et sa mère révèlent ses intentions. Lors d’une discussion, Cédric Jubillar affirme effectivement qu’il préférerait tuer son épouse plutôt que de la perdre ! Alors s’agissait-il des paroles d’un homme blessé sans idée de passer à l’acte ou bien de l’annonce froide de son plan ? Une question à laquelle la justice devra répondre.