Delphine Jubillar: Le verdict vient de tomber! On vous dit tout sur l’analyse de son véhicule!

Depuis le temps qu’on attendait ça ! On a enfin les conclusions des experts sur le contenu de la voiture de Dephine Jubillar. Tout a été passé au peigne fin. Voici enfin le résultat des analyses.

Delphine Jubillar : le verdict vient de tomber ! On vous dit tout sur l’analyse de son véhicule !
© Facebook

Énième scoop dans l’affaire Delphine Jubillar. Grâce à nos amis de Midi-Libre, on en apprend des belles sur la voiture de la disparue !

Que peut-on dire sur la voiture de Delphine Jubillar ?

Les amateurs de film ou de livre policier en sont conscients. Lors d’une disparition inquiétante, chaque détail compte. Que ce soit l’heure, l’environnement de la victime ou bien l’attitude de son entourage, tout passé au crible. Ce n’est pas la première fois qu’Objeko aborde le cas de Delphine Jubillar. Depuis la fin 2020, personne ne sait où est l’infirmière. Passionnée par son métier et joviale, elle a laissé un énorme vide dans la vie de ceux qui ont la chance de la connaître. Pour autant, les nombreux appels à témoin dans les villages environnants ou bien sur la Toile n’ont rien donné. Peu à peu, les avocats du mari emprisonné essaient de laver l’honneur de leur client. La voiture livrera-t-elle des réponses sur ce qui s’est passé durant la nuit du 15 au 16 décembre ? La réponse tout de suite !

Cet argument va-t-il peser dans la balance ?

Le 18 juin, l’affaire Delphine Jubillar va prendre un tournant inattendu. En effet, certains journalistes ou proches de la victime ne peuvent pas s’empêcher de penser au cas d’Alexia Daval. Cette jeune femme avait disparu et on a appris quelques mois plus tard que son mari était le principal responsable. Pour l’heure, la justice décide d’emprisonner le papa de Louis et d’Elyah. En apprenant la nouvelle, Cédric ne lâche rien. Depuis, il martèle son innocence à qui veut l’entendre. Certes, dans la presse, les extraits de ses gardes à vue ou celles de son fils se suivent et ne se ressemblent pas. Quant aux chiens, s’ils pouvaient parler, ils en diraient des choses. Est-ce que madame les a bien promené, malgré le couvre-feu national ? En ce qui concerne au véhicule de la concernée, le procureur de Toulouse met en lumière quelque chose d’intriguant « Il n’était pas garé dans le bon sens » en précisant que la soignante préférait le faire « en marche arrière, prêt à partir pour le lendemain« 

Dès qu’ils entendent cet argument, les avocats de l’époux de Delphine Jubillar bondissent de leur siège. Jean-Baptiste Alary balaie cette piste d’un revers de la main. Selon lui, « il y a une multitude de raisons pour que la voiture ait été garée dans un autre sens que d’habitude, si c’est le cas ! »  D’ailleurs, il apporte la preuve ultime de la bonne foi de son client. Afin de procéder aux analyses, Cédric remet les clés de la voiture à qui de droit. Voilà qui laisse entendre qu’il n’a rien à cacher.

L’avocat du mari en colère !

On l’aura compris, chacun essaie tirer la corde dans son sens. Dans cet article d’Objeko, on vous racontait que l’attitude d’une automobile et de son conducteur pose question. Pour l’instant, personne n’en parle. On est tous aux aguets en ce qui concerne la fouille méticuleuse de celle de Delphine Jubillar. Qui sait, peut-être que des nouveaux éléments permettront de faire la lumière sur les circonstances de sa disparition ?

Grâce à nos confrères du Midi-Libre, nous avons enfin les résultats de ces analyses que tout le monde attendait de pied ferme. Depuis le 18 juin, lui et ses collègues ont à cœur de remettre en liberté son client le plus vite possible afin qu’il puisse revoir et obtenir la garde de ses enfants. Donc, dès qu’il apprend la nouvelle, il la partage avec ceux qui relatent l’affaire dans la presse. Le second objectif est sans doute de faire taire les rumeurs qui empoissonnent le quotidien des amis ou de la famille du couple ! Dans un sourire, il nous précise que « rien n’a été trouvé d’intéressant dans cette voiture. Pas de terre, de boue, de trace ADN de Delphine dans le coffre. » Alors, allons-nous enfin connaître un jour la chronologie exacte des faits ? Quel que soit le dénouement de cette triste histoire, elle marque à jamais l’esprit des Français !

Merci à nos confrères de Midi-Libre

Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.