Delphine Jubillar : les résultats de l’analyse ADN de la voiture blanche enfin révélés !

L'affaire Delphine Jubillar continue de verser beaucoup d'encre et de larmes. Pour preuve, cette récente déclaration policière sème le chaos chez les avocats. Objeko fait le point !

© Par Anouchka Volkov -Delphine Jubillar : les résultats de l’analyse ADN de la voiture blanche enfin révélés !

Où est Delphine Jubillar ? Depuis presque 2 ans, son mari Cédric nie en bloc. Or, la justice le met en prison. Qui aura le dernier mot ?

Va-t-on savoir ce qui est arrivé à Delphine Jubillar ?

16 décembre 2020. Cette date, les proches de Delphine Jubillar ne l’oublieront jamais. S’ils avaient su que c’était leur dernier contact avec l’infirmière, ils en auraient sans doute plus profité. À l’heure actuelle, la jeune maman de deux enfants est introuvable. Six mois après, la justice prend tout le monde de court et choisit de placer son époux en détention. Dans l’attente de son procès, il clame son innocence. Hélas, face au procureur et malgré les nombreuses requêtes allant dans le sens d’une potentielle remise en liberté, ses avocats ont du mal à convaincre. Hélas, ce ne sont pas ces dernières expertises qui pourront faire renverser la vapeur. Accrochez-vous, nous rentrons dans une zone de turbulences ! Objeko vous raconte tout dans les moindres détails.

Après la thèse des lunettes de Delphine Jubillar…

Sur ses certaines affiches, Delphine Jubillar porte des lunettes. Après quelques semaines de recherche, les enquêteurs mettent la main sur ses affaires (téléphone, papier d’identité, etc.) y compris la précieuse paire. C’est l’évidence, ils ne peuvent que constater l’étendue des dégâts. Cassée en deux, est-ce la preuve flagrante qu’une dispute a éclaté ce soir-là ? A l’époque, la France est en plein confinement. Couvre-feu, attestation de sortie, une atmosphère pesante règne dans les rues de Cagnac-Les-Mines. Dans cet article, Objeko vous précisait également que des voisines persistent et signent. Elles ont bien entendu des cris d’horreur provenant de la maison du couple. Contrairement à l’accessoire de vision ou à la voiture de Cédric, c’est pratiquement impossible à vérifier ! D’ailleurs, où en est-on pour le véhicule ?

… voici le verdict !

Gr

Objeko doit une fière chandelle à la La Dépêche du Midi. Depuis le début de l’affaire Delphine Jubillar, elle redouble d’efforts. Par tous les moyens, y compris celle de soudoyer les policiers, les journalistes tentent d’avoir accès aux pièces essentielles du dossier. Par conséquent, celui qui concerne l’auto titille la curiosité des lecteurs. Une fois encore, pour la famille de la victime, c’est la déception. « Aucune trace de sang, ADN appartenant à Delphine Jubillar ou à Cédric n’ont été retrouvés dans ce véhicule. Les sept endroits dans l’habitacle qui intéressaient les enquêteurs, notamment les sièges, ne recèlent aucune empreinte susceptible de valider la thèse d’un transport du corps de l’infirmière disparue. » Va-t-on enfin avoir un élément, une piste qui nous éclaire ? À l’instar de la célèbre série X-FILES, la vérité est-elle ailleurs ? Le mystère reste entier et ça en devient épuisant moralement pour l’entourage ! Promis, dès que ça bouge d’un côté comme de l’autre, on vous tient au courant. Nous vous disons à très bientôt pour de nouvelles aventures !

Merci à nos confrères de La Dépêche du Midi