Delphine Jubillar : pourquoi la facture détaillée de son smartphone pose des problèmes aux enquêteurs

Le 29 août dernier, deux des trois avocats de Cédric Jubillar étaient invités dans les studios de la chaîne d’information en continu BFMTV. Questionnée sur l’ultime message envoyé par Delphine Jubillar le soir de sa disparition, Me Emmanuelle Franck a mis en avant les limites d’une facture détaillée.

Delphine Jubillar : pourquoi la facture détaillée de son smartphone pose des problèmes aux enquêteurs
© W9

Delphine Jubillar: Une facture détaillée au cœur de l’enquête

Un élément du dossier qui focalise l’attention en ce moment. Le 29 août dernier, soit 8 mois après la disparition de Delphine Jubillar à Cagnac-les-Mines, l’avocat Me Emmanuelle Franck et son confrère Me Alexandre Martin, ont décidé de parler au sujet de leur client, Cédric Jubillar, mis en détention provisoire pour une accusation d’ « homicide volontaire » sur sa femme le 18 juin 2021.

 

Le papa de deux enfants aurait-il plongé dans une crise en voyant que sa femme entretenait une relation avec son amant qui se trouve à Montauban ? Malgré la conviction des enquêteurs mais aussi du procureur de Toulouse, rien ne peut le confirmer de manière sûre. Invités sur le plateau de BFMTV le 30 août dernier, les deux conseils ont parlé de la facture détaillée qui poserait souci.

Un dernier message mystérieux

Comme l’avait indiqué le procureur de Toulouse, le 18 juin dernier, l’amant de Delphine Jubillar est l’ultime personne à avoir eu des nouvelles de l’infirmière que l’on ne retrouve plus. Le 15 décembre de l’année dernière, la jeune femme de 33 ans lui aurait envoyé un dernier message sur le réseau social Snapchat à 22h58 sur lequel était noté : « Je t’aime mon amour ». Est-elle allée se coucher juste après ?

Pour les avocats de Cédric Jubillar, rien ne peut le confirmer : « nous avons cet horaire-là par le biais du téléphone portable de l’amant (…) Sur la facture détaillée de Delphine Jubillar, nous n’avons pas cet horaire », note Me Franck. Et de terminer : « On ne sait pas à quelle heure a été envoyé le dernier message ni à qui », termine l’avocate.

 

Ainsi, comme l’a indiqué La Dépêche le 17 août dernier, le téléphone de Delphine Jubillar a été réactivé à de multiples reprises. « Il s’agira par exemple de préciser qui est à l’origine de la connexion WhatsApp à 0h11 et de l’allumage de la caméra sur le téléphone de Delphine Jubillar, à 1h33 », précise le quotidien.

Des connexions étonnantes, tout comme celle de Delphine Jubillar sur Facebook le soir du 9 février 2021 : « Il y a eu une réactivation du téléphone portable de la victime, notamment ses comptes Facebook et Messenger », avait souligné le parquet de Toulouse le 10 février dernier. Pour le moment, Cédric Jubillar est présumé innocent.

Une affaire très médiatique

Dans les semaines et mois à venir Objeko ne manquera pas de vous parler de cette affaire Jubillar que les Français suivent avec beaucoup de passion. Ainsi, de nombreux médias ont déjà eu l’occasion de traiter cette affaire. Ce qu’il faut dire, c’est que c’est une affaire qui est déjà vraiment compliquée pour les enquêteurs. Dans ce type de dossier, le conjoint de la victime est souvent concerné après quelques semaines ou quelques mois.

La presse est très concentrée sur les faits divers que les Français et les Françaises affectionnent. C’est le cas de journaux comme Le Parisien. Sur les chaînes d’information comme LCI, BFMTV ou CNews, de longs reportages sont consacrés à ce sujet car ils génèrent de l’audience. Des magazines que l’on trouve en kiosque sont aussi consacré à ce type d’affaires.

Pour les policiers qui s’occupent de l’enquête, c’est un dossier qui nécessite de l’investissement en temps pour parvenir à trouver des preuves pour mettre en cause Cédric Jubillar ou au contraire le disculper. Pour l’instant, c’est un dossier qui est loin d’avoir révélé toutes ses zones d’ombre.

Les avocats de Cédric Jubillar se montrent très offensifs. Pour le moment, il n’y a pas eu d’aveux de sa part. C’est pourquoi, les défenseurs du principal suspect sont très mobilisés. Ils rencontrent régulièrement leur client pour discuter du dossier et adapter la stratégie pour essayer de convaincre les juges. Il y a toujours un travail à faire auprès de l’opinion. Affaire à suivre et Objeko vous tiendra au courant des prochains rebondissements.


Pierre Lefort

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 15 ans déjà.