Delphine Jubillar : Voici le contenu fracassant du dernier SMS de la disparue à son amant

Les SMS de Delphine Jubillar ont été révélés dans le quotidien régional la Dépêche le 11 juillet dernier. L’un d’eux retient l’attention, car il a été envoyé à son amant. Objeko vous donne tous les détails.

© Gettotext

Encore de nouvelles révélations sur une affaire qui passionne les Français depuis déjà plusieurs semaines. Depuis le 16 décembre 2020, Delphine Jubillar reste introuvable. Une enquête a vite été ouverte et malgré plusieurs perquisitions à son domicile et des battues dans Cagnac-les-Mines, aucun indice n’a été trouvée sur cette mystérieuse disparition.

Pourtant les policiers travaillent activement sur cette affaire. Toutes les pistes sont actuellement explorées. Ce n’est pas simple de progresser. Les médias sont aussi très mobilisés sur ce dossier.

Delphine Jubillar: Une enquête tortueuse

Le 18 juin 2021, Cédric Jubillar, le principal suspect dans ce dossier, a été mis en examen pour « homicide volontaire sur conjoint ». Pour mémoire, c’est lui qui avait indiqué la disparition de cette femme de 33 ans, vers 4 heures du matin et, même s’il rejette toute implication, les policiers n’ont pas souhaité ignorer cette piste.

 

Autre fait notable, le couple était en phase de séparation et Delphine Jubillar figurait sur des sites de rencontre depuis le printemps 2020. Quelques mois après, elle rencontre un homme qu’elle verra plusieurs fois secrètement. Si tous deux vivaient une liaison cachée, ils semblaient très proches. Dans le journal régional très réputé la Dépêche, l’ultime SMS envoyé par cette femme à son amant a été rendu public le 11 juillet dernier. « Bonne nuit mon amour », lui dit-elle à 22h58, au moment de sa disparition.

Des messages à exploiter pour les enquêteurs.

Des messages avec beaucoup de sens. Rien n’allait plus entre Delphine et Cédric. Si le père ne veut pas accepter une séparation, la jeune femme était certaine d’elle. Dans le média régional, plusieurs SMS envoyés entre les deux, pendant les 3 mois qui précèdent la disparition de la femme de 33 ans, ont été rendus public.

 

Ceux-ci indiquent que Delphine Jubillar était décidée à refaire sa vie avec son nouveau chéri, ce n’était pas le cas de Cédric Jubillar qui essayait de la reconquérir de toutes les manières. Tandis qu’il doute de la fidélité de sa femme, il l’espionne et la géolocalise sans cesse. Une démarche qui va être détectée par l’intéressée et, pour apaiser la situation, Cédric lui écrit : « Sache que je t’aime fort. Je ferai le nécessaire, je suis désolé ». Un message qui ne marche pas car, comme l’indique la Dépêche, Delphine Jubillar va lui « reprocher de perdre ses jobs, ses négligences par rapport à la maison à moitié terminée et sa voiture qui est toujours en panne ».

Le jeu trouble de Cédric Jubillar

Pour s’expliquer, Cédric Jubillar lui envoie un courrier et un message, le 25 septembre 2020 : « Sache que c’est écrit avec le cœur, sache que je t’aime. Je veux te montrer que tu peux me donner une seconde chance ». Delphine répond alors : « Merci pour cette touchante lettre, j’en suis désolée ». Tandis que le père de famille insiste avec ses messages, elle tente d’y mettre fin : « Je suis au travail, fous-moi la paix, c’est mort, plus de retour en arrière », indique-t-elle.

 

Tandis que Cédric Jubillar essaye reconquérir sa femme, cette dernière ne veut rien entendre. D’octobre à novembre, elle conçoit son plan de départ. Elle n’aime plus son quotidien et n’hésite pas parler de lui comme un « Bidochon ». Dans différents messages, elle note : « Maison de Bidochon, voiture de Bidochon, vie de Bidochon. Je n’en peux plus de cette vie de Bidochon ».
Ensuite, elle fait de nouveaux choix car le 12 décembre 2020, elle commande une voiture et après, le 15 décembre, elle modifie ses codes de carte bancaire.

Des étapes clefs qui marquent le commencement d’une nouvelle vie pour cette femme. Le 16 décembre, elle disparaît sans laisser aucune trace et n’a plus donné signe de vie. Mais que s’est-il passé pour elle ? Pour le moment personne ne le sait. Les enquêteurs continuent de travailler avec beaucoup d’acharnement sur ce sujet. Objeko ne manquera pas de vous parler de cette affaire dans les semaines et mois qui viennent.